Leçon T39 - Les principes du tantra et l'homosexualité
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: jeudi 13 janvier 2005

Il est recommandé de lire les leçons de tantra depuis le début. La première leçon s'intitule « Le tantra yoga » et porte le numéro 1.

Q: Si vous le voulez bien, j'aimerais que vous clarifiiez ce que vous entendez par une conduite « destructive » dans votre réponse à la question concernant la pornographie et la masturbation. Est-ce à la pornographie proprement dite que vous vous référez? Ou bien à un rapport obsessionnel à la pornographie? Et, qu'entendez-vous par pornographie? Vous ne considérez certainement pas la masturbation comme destructive, n'est-ce-pas? C'est à l'éjaculation que vous vous référez? L'éjaculation excessive?

Ayant dû lutter avec la négativité et la peur liées à l'énergie sexuelle et à son expression, vos commentaires ont fait sur moi une impression profonde. J'apprécierais que vous puissiez approfondir ces différents points.

De plus, dans vos écrits je n'ai vu nulle part mention de l'homosexualité. Quelle est votre opinion sur l'homosexualité en rapport avec les pratiques?

Je vous remercie pour votre aide et le temps que vous nous consacrez.

R: Du point de vue du yoga, une conduite destructive est celle qui affaiblit notre système nerveux et lui ajoute des obstructions physiques et karmiques. Ce qui va à l'opposé du but du yoga qui est de purifier et fortifier notre système nerveux pour que le silence intérieur, l'extase divine et l'amour débordant puissent peu à peu faire partie de notre vie de tous les jours.

Dans l'approche d'AYP il n'y a pour ainsi dire aucun jugement moral à part d'encourager chacun à obéir aux lois de son pays et à ne pas faire de mal à autrui. Avec AYP, la commande principale pour agir sur le comportement réside dans les pratiques elles-mêmes. Avec la méditation profonde, la respiration spinale et les autres pratiques de yoga avancées, y compris les méthodes tantriques, automatiquement et graduellement le comportement passe du bon côté grâce à la connexion du yoga dans notre système nerveux. Si le désir est là (l'exaltation divine en nous) alors les pratiques journalières peuvent être entreprises et maintenues. Même un peu de méditation peut faire bouger en nous une montagne d'obstructions. Nous voulons enlever les montagnes, pas les rendre plus grandes. C'est logique, n'est-ce pas?

Si une aide additionnelle est nécessaire avec une conduite/addiction très obsessionnelle, le programme en douze étapes est recommandé. Voyez la leçon précédente #T38.

La pornographie en elle-même n'est que des images. Elle est conçue pour être sexuellement stimulante et rien d'autre. De même qu'un membre du sexe opposé habillé de façon provocante déambulant dans la rue. Il est clair que l'effet de ces perceptions dépend de la façon dont nous y répondons. Nous pouvons essayer de contrôler notre environnement extérieur pour réduire les tentations, et même y réussir pour un temps. Mais, à la fin, la transformation doit être intérieure. Une fois que nous avons commencé à changer intérieurement nous serons de moins en moins esclaves des stimulations érotiques externes. Bien évidemment, ainsi que discuté dans les leçons précédentes une telle stimulation peut être utilisée vers un but plus élevé avec les techniques tantriques.

Il sera sage de commencer la méditation profonde journalière et les autres pratiques assises comme un préalable aux méthodes tantriques. Alors, même nos obsessions peuvent devenir du yoga, basculant des objets externes vers la félicité extatique du divin en nous. La seule différence entre celui qui est dépendant du sexe et le yogi/la yogini est dans l'objet de leurs obsessions! C'est bien la raison pour laquelle, à travers les leçons, l'accent a été mis autant sur le désir/la bhakti. Favoriser toujours un idéal élevé avec notre désir est la clé. Dans les douze étapes cela s'appelle « abandonner notre vie à un pouvoir plus élevé ». Si nous en faisons une habitude et sommes désireux d'agir dans ce sens, des changements positifs viendront comme par magie.

Il en est de même avec la masturbation qu'avec la pornographie. Elle peut être une amie ou un ennemi, suivant la direction de notre désir et la façon dont nous gérons l'énergie. C'est particulièrement important pour les hommes ainsi qu'expliqué dans les premières leçons de tantra.

Pour le yoga, l'éjaculation est principalement un ennemi, mais dans les leçons nous ne sommes pas fanatiques sur ce point. Des éjaculations occasionnelles ne sont pas une sérieuse barrière pour le yoga. Des éjaculations fréquentes le sont. Ce n'est pas un jugement moral. Il s'agit simplement de gérer le prana/l'énergie. La neurobiologie des états de conscience plus élevés ne peut atteindre son plein potentiel sans une vitalité sexuelle disponible dans le corps. Si nous l'épuisons à l'excès tout le temps, nous serons limités pour aller plus loin dans notre yoga.

A mesure que notre désir/notre bhakti nous appelle à un idéal plus élevé, la direction que nous devons gentiment favoriser pour progresser devient claire. Je dis bien « gentiment favoriser ». Pas de condamnation, de peur, de haine de soi, de punition, etc. Nous apprenons seulement de bonnes méthodes et les favorisons de façon systématique. C'est ainsi que l'illumination est atteinte, peu importe de quel niveau nous partons, en favorisant gentiment notre idéal chaque fois que nous nous en sommes écartés. Si nous développons l'habitude de favoriser gentiment notre idéal et notre pratique, tout peut être accompli. Nous apprenons comment le faire avec la méthode de méditation profonde décrite dans les leçons. Alors cette habitude s'étendra à tous les aspects de notre vie. AYP est l'art d'une persuasion douce appliquée à travers des techniques éprouvées par le temps pour promouvoir la transformation spirituelle de l'être humain.

En ce qui concerne l'homosexualité, bien que cela n'ait pas été mon style de vie personnel, il est clair que les principes du tantra sont bien au-delà de telles distinctions. Par exemple, les célibataires tout autant que les hétérosexuels ont un chemin clair vers l'illumination. Aucune orientation n'est inférieure à l'autre. Les principes sous-jacents et les méthodes sont les mêmes. Si vous révisez les leçons de tantra vous verrez qu'il en bien ainsi. Le Brahmacharya, cultiver et préserver l'énergie sexuelle, est la clé. Reportez-vous à la leçon #T9. Il n'y a aucune raison pour que les homosexuels ne puissent pas suivre la route de l'illumination avec leur style de vie. Je suis sûr que nombreux sont ceux qui l'ont fait à travers les siècles. Les pratiques assises sont exactement les mêmes, y compris celles qui permettent la montée de la fonction sexuelle dans le système nerveux. La méthode pour se retenir (#T4), bloquer (#T5), compter (#T23) et les autres aspects du tantra yoga peuvent être appliqués dans les relations homosexuelles.

Le but des leçons de tantra est de fournir des principes et des pratiques applicables avec succès dans n'importe quel style de vie. AYP ne cautionne aucun type de vie particulier. Il n'en condamne aucun pour autant qu'il ne fasse pas volontairement du tort à autrui.

Je vous souhaite tout le succès sur le chemin spirituel que vous avez choisi. Bon courage!

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers