Leçon 307 - Hallucinogènes et yoga
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 19 février 2009

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Dans les cultures primitives, y compris dans l'Inde ancienne, les expériences spirituelles ont parfois été associées et ritualisées avec la prise de substances hallucinogènes dérivées des plantes. Dans les temps modernes, en plus de l'alcool, l'usage de telles substances dans un but récréatif est devenu commun, particulièrement la marijuana, certains champignons, des substances synthétiques dont le LSD qui prit de l'ampleur chez les jeunes dans la contre-culture des années 60 et 70. Nombre de personnes qui ont vécu cette époque pensent que leurs expériences avec les drogues les ont aidés à s'engager plus tard sur des chemins spirituels sérieux et sans drogues. Cela est incontestable. Deux questions subsistent.

Premièrement, les expériences avec des drogues sont-elles nécessaires pour nous engager sur la voie spirituelle? Evidemment, la réponse est non, car nombreux sont ceux qui recherchent l'éveil spirituel sans avoir eu au départ le stimulus initial d'une expérience avec les drogues. Cependant, on peut dire qu'au départ dans bien des cas, un état de conscience altérée a provoqué l'inspiration et le désir d'un éveil plus permanent. Une telle expérience initiale peut être causée par un accident, une maladie, un éveil intérieur spontané, une vision spirituelle ou tout autre évènement qui altère le cours normal de la vie. Ou bien, peut-être, l'aspirant sait simplement dans son for intérieur qu'il y a dans la vie quelque chose de plus que la connaissance conventionnelle offerte par la société. Bien des causes peuvent provoquer l'éclosion de la graine du désir spirituel. En définitive, c'est de l'intérieur que vient l'appel.

Les drogues ne sont qu'une façon parmi beaucoup d'autres d'inciter à poursuivre une possibilité intérieure plus vaste. Dans pratiquement tous les cas où un état altéré est expérimenté, il ne s'agira que d'un aperçu et non du début d'une transformation spirituelle permanente. Il est important de reconnaître qu'aucune expérience spirituelle ne peut procurer un résultat définitif. Pour se diriger vers un accomplissement définitif en termes de progrès spirituel une stratégie différente est nécessaire, une stratégie qui systématiquement et graduellement permettra la purification et l'ouverture du système nerveux à sa pleine capacité.

Ceci nous amène à la seconde question: les drogues sont-elles une aide à la pratique régulière du yoga? S'il peut y avoir un bénéfice initial à l'expérience artificielle produite par les drogues, par contre la répétition de l'expérience ne nous amènera vraisemblablement pas plus loin. Le croire n'est qu'une idée fantaisiste, le syndrome de la recette magique. Si nous continuons avec les drogues hallucinogènes pour retrouver un genre particulier d'expérience, nous produirons sans nous en rendre compte l'effet inverse, en ajoutant encore aux obstructions logées profondément dans notre système nerveux.

Le développement spirituel n'a pas pour objectif principal d'avoir une expérience temporaire intense. Il s'agit plutôt de rechercher un éveil permanent et naturel qui ne peut être atteint que par une profonde purification intérieure continue. Pour cette raison, ceux qui s'engagent dans la méditation profonde journalière découvriront que le besoin de substances produisant des expériences artificielles disparaîtra. Ceci s'applique aux drogues hallucinogènes, à l'alcool, au tabac, à la caféine et aux habitudes alimentaires qui retardent la manifestation naturelle de la lumière divine qui émerge en nous.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers