Leçon 345 - L'évolution spirituelle de l'action
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 10 juillet 2009

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Dans notre civilisation de consommation, nous sommes conditionnés à croire que si nous voulons quelque chose, il suffit d'aller l'acheter dans un magasin. En même temps, nous savons que tout ce qui en vaut la peine, vaut que l'on se donne de la peine pour l'obtenir. Aller dans un magasin pour acheter ce que nous désirons peut être le point culminant d'une longue période pendant laquelle nous avons mis de l'argent de côté dans ce but. Bien sûr, de nos jours, bien des choses sont achetées à crédit ce qui donne l'illusion d'une satisfaction immédiate.

Heureusement, nous ne pouvons pas acheter l'illumination à crédit. Nous devons la gagner par notre bhakti et notre consécration inébranlable à la pratique journalière. Alors nous avons quelque chose qui transcende les limitations du temps et de l'espace. Nous devenons Cela.

Même si la maturité spirituelle revient à vivre dans le moment présent, cela prend du temps pour arriver là où nous sommes déjà. Le long du chemin, même s'il ne s'agit pas de la chose complète, il peut pourtant y avoir bien des exemples de gratifications instantanées. Une vie avec des pratiques spirituelles dans le tableau va s'améliorer pas à pas, de nombreux petits miracles vont arriver et également quelques grands miracles.

Il en ira de même de nos actions dans la vie journalière. Alors que nous aimerions voir nos actions élevées instantanément au niveau de l'illumination, c'est un voyage, une évolution. De même que pour toute évolution, nous partons de là où nous sommes aujourd'hui pour faire ensuite le pas suivant. A la fin, obtenir l'illumination revient à y renoncer. Moins nous en aurons besoin, plus nous l'aurons (voir la leçon 120). Jusque-là, notre voyage sera un cycle évolutif du désir à l'action et à l'ouverture, conduisant à plus de désir, d'action et d'ouverture.

Avant les pratiques spirituelles, notre voyage tend à tourner en rond, en tout cas du point de vue spirituel. Nous pouvons mener une vie très productive au sens matériel, engranger un gros compte bancaire, avoir toutes sortes de biens et ainsi de suite. Au final, nous en serons au même point qu'au début, voulant toujours quelque chose de plus.

C'est toujours le moment pour progresser spirituellement, même au moment de notre dernier souffle. Mais, la transformation spirituelle humaine étant un voyage de purification intérieure et d'ouverture, il nous appartient de commencer le plus tôt possible et de faire le meilleur usage du temps que nous avons. Rome ne s'est pas construite en un jour.

Le premier pas à faire vraiment pour évoluer est de décider d'entreprendre les pratiques journalières. Ce n'est pas une si grande affaire de s'asseoir seulement quelques minutes en méditation profonde matin et soir. Il n'en faut pourtant pas plus pour mettre la balle en mouvement. Bien sûr, avant de nous engager dans les pratiques, le désir doit être là, un peu de bhakti qui brûle à l'intérieur, quelque chose en nous qui nous dit: "Il doit y avoir quelque chose de plus que tout cela".

Si nous passons à l'action, nous découvrirons qu'il y a plus, beaucoup plus.

L'action commence donc vraiment à évoluer quand on s'engage dans les pratiques spirituelles journalières. Nous découvrons alors, à mesure que le silence intérieur commence à monter, que nous avançons. Désormais le jeu n'est plus le même. Nous ne tournons plus en rond comme avant mais nous allons de l'avant en ligne droite dans la direction où nous emmène notre soif intérieure. La ligne droite, elle aussi, est un cycle, un cycle de purification et d'ouverture qui s'élargit sans cesse.

A la fin, nous transcenderons même notre aspiration et au lieu de vouloir constamment diriger l'énergie divine vers l'intérieur, nous la laisserons couler à travers nous vers l'extérieur. C'est ce qui arrive quand nous avons franchi le point critique de l'illumination, le moment où le flot intérieur change, le moment où au lieu de le chercher, nous le donnons!

Le cycle du désir et de l'action prend une dynamique nouvelle: un débordement continuel du divin. Ce débordement est à lui-même son propre voyage et sa propre fin. Des observateurs extérieurs peuvent l'étiqueter illumination mais l'intéressé ne proclamera rien du tout. Il n'y aura plus personne pour proclamer, seul subsistera le flot de l'Amour.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers