Leçon 220 - Q&R - Ouvrir le chakra du cœur
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Lundi 19 Juillet 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: J'ai des problèmes de cœur et de reins depuis quelques années. J'ai eu une crise cardiaque à l'âge de 39 ans qui m'a obligé à réduire considérablement mes activités.

En raison de ma détresse face à cette situation j'ai consulté récemment un très grand praticien des méthodes de guérison Shanti et Reiki. Cela fait plus de vingt-cinq ans que je médite sur les Saints Noms du Maha Mantra et du Raja Mantra. (Malheureusement, on ne nous apprend pas la science de la méditation) Ce praticien de même que d'autres m'a dit, que mon chakra du cœur était "bloqué" et qu'il fallait l'ouvrir et le nettoyer. Que c'était là la cause de ma mauvaise santé. Pardonnez-moi, mais je suis totalement ignorant de cette technique. Je sais d'après les Vedas ce que sont les chakras, mais je ne connais pas les techniques pour les ouvrir. Je mène une vie très simple, mais comme je suis un enseignant et un gourou dans notre tradition, je suis parfois stressé. J'ai un régime alimentaire sastric très strict, je suis les recommandations correspondant à mon type de constitution (dosha) et je psalmodie plus de 100 000 fois les Saints Noms tous les jours, ce qui veut dire que je suis en méditation active plus de dix heures par jour. Ce n'est pas le problème car c'est ma routine quotidienne depuis de nombreuses années.

Si vous pouviez avoir l'obligeance de me recommander quelque chose à lire ou de m'expliquer cette technique, je vous en serais très reconnaissant. Mon guérisseur dit que cela améliorerait grandement ma santé, ma prédication et mon ministère et permettrait également à la Lumière de Nityananda Gauranga de se déverser davantage à travers moi vers tout ceux qui m'entourent. Merci de m'accorder du temps.

R: Merci d'avoir écrit et de partager votre expérience. Les pratiques données dans ces leçons ont pour but l'éveil spirituel global et ne traitent pas vraiment des chakras individuellement, si ce n'est de la connexion entre ajna et la racine, particulièrement importante pour l'illumination. Bien sûr, le cœur est également ouvert par cette purification globale de l'anatomie spirituelle. Tandis que la méditation et la respiration spinale sont globales et ouvrent le cœur par «procuration", d'autres techniques comme uddiyana/nauli, la pompe cervicale et le bhastrika ciblé peuvent agir plus directement dans la zone du cœur en tant que partie du processus global de purification et d'ouverture.

En général je ne me focalise pas sur l'ouverture de tel ou tel chakra car nous ne pouvons pas savoir dans quel ordre il faut le faire. Le karma insondable place chacun de nous sur une voie quelque peu différente, et c'est pourquoi nous proposons une approche globale dans ces leçons plutôt qu'une approche spécifique d'ouverture d'un chakra après l'autre. De cette façon nous permettons à la conscience de pure félicité de cultiver une ouverture naturelle du système nerveux depuis l'intérieur en ne nous reposant que très peu sur des décisions intellectuelles. Au moyen des pratiques données dans les leçons, nous nous abandonnons systématiquement au processus de transformation spirituelle inhérent en nous. Bien sûr la pure bhakti est la pratique la plus élevée, et vous le savez déjà. Si le désir humain est élevé au niveau de la bhakti (le désir intense de Dieu/de la Vérité), alors toutes les méthodes de yoga sont stimulées automatiquement. Il nous suffit d'en entendre parler une fois pour que nous soyons plongés aussitôt dans la pratique!

Ceci étant dit, voici quelques suggestions supplémentaires pour ouvrir le chakra du cœur et qui ont des effets holistiques: Il y a une technique de pranayama qui agit directement sur le cœur et qui n'a pas encore été mentionnée dans les leçons. Elle est identique à la respiration spinale mais en sens inverse. Nous pourrions l'appeler "la respiration du cœur". Elle donne l'opportunité d'amener notre Ishta, c'est-à-dire notre idéal, directement dans notre cœur en utilisant le souffle et son effet est très profond. Voici comment nous procédons. Nous inspirons depuis le troisième œil (le point entre les sourcils) jusqu'au centre de la tête puis nous descendons le long du nerf spinal jusque dans le cœur. A l'expiration nous suivons le même chemin en remontant jusqu'au troisième œil. A l'inspiration nous inspirons notre ishta et à l'expiration nous rejetons les impuretés. Si nous ralentissons le souffle, dans une mesure confortable, les effets seront accrus. Il est préférable, mais pas obligatoire, de respirer par le nez. Cette méthode est très bénéfique pour le cœur qu'elle ouvre et purifie. Pendant cette pratique, notre cœur est empli de notre Bien Aimé et les impuretés sont rejetées. On peut la faire pendant cinq à dix minutes avant ou après les pratiques assises, ou n'importe quand. Attention à ne pas en faire trop au début car cela pourrait occasionner une libération excessive de karma dans le cœur. Il est suggéré de commencer doucement et d'augmenter progressivement en fonction du confort et des effets. Cette pratique n'a pas été proposée dans les leçons jusqu'à maintenant car le sens inverse de la respiration aurait risqué de créer de la confusion chez les débutants par rapport à la respiration spinale traditionnelle telle qu'elle est donnée dans la leçon #41 et qui purifie le cœur de façon plus globale. Egalement beaucoup de gens n'ont pas d'ishta bien définie qu'ils pourraient utiliser, ce qui risquerait de créer de la confusion pour les personnes qui viennent au yoga avec une orientation non dévotionnelle. Ce n'est manifestement pas votre cas, aussi vous pourrez peut-être utiliser cette pratique et en retirer les bénéfices. Elle peut même se combiner tout à fait bien avec vos autres pratiques. C'est entre vos mains.

Pour ceux qui souhaitent essayer cette pratique sans avoir d'ishta spécifique, que ce soit une déité, un avatar ou un gourou, le pouvoir de guérison de la Vérité universelle peut être amené par le troisième œil jusque dans le cœur pendant l'inspiration et les impuretés rejetées à l'expiration.

Une deuxième suggestion, concerne le plan physique et le mode de vie. Beaucoup de contractions dans certaines zones de notre système nerveux peuvent se trouver renforcées par nos habitudes quotidiennes, par la façon dont nous interagissons et accomplissons nos activités quotidiennes. Parfois il suffit d'amener un nouveau comportement, de changer notre routine, pour réduire la contraction. Dans le cas d'un problème de cœur, la solution est évidente et nous est donnée par la médecine moderne. Un entraînement aérobic quotidien est l'une des toutes premières recommandations pour avoir un cœur en meilleure santé. Je ne doute pas que vous ne le sachiez déjà. De l'exercice tous les jours, vingt minutes ou plus de marche rapide ou quelque chose d'équivalent, et un régime végétarien pauvre en graisses et en sel sont bons à la fois pour le cœur et pour la tension. Il n'est pas rare qu'un régime sattvique (pur) contienne beaucoup de graisses et de sel, donc avoir un régime sattvique seul peut ne pas être adéquat. J'ai découvert cela il y a de nombreuses années quand j'ai commencé à faire de l'hypertension en dépit d'un régime purement végétarien et je l'ai résolu par les mesures indiquées. Agir ainsi transformera aussi la manière dont nous accomplissons nos activités quotidiennes, y compris nos relations avec les autres. Donc, mettre l'accent sur ces mesures de santé sur le plan physique aura aussi des effets non physiques sur notre vie, ce qui est également bon pour le cœur. Un peu de lâcher-prise est nécessaire pour faire ces changements et peut réduire la contraction dans notre cœur. Un cœur ouvert est un cœur qui sait lâcher-prise. Un cœur ouvert rit aussi beaucoup!

Cultiver l'habitude de lâcher-prise en profondeur dans notre système nerveux est à la base de la méditation profonde, de samyama et de nombreuses autres pratiques décrites dans ces leçons. Au fur et à mesure que le silence intérieur s'élève dans notre vie, nous devenons capable de relâcher plus facilement les stress quotidiens, même lorsque nous sommes engagés dans nos activités. Relâcher les tensions tout en restant actif est bien sûr l'essence du karma yoga, donc tout se tient.

Si vous voulez une approche plus ciblée de "travail énergétique spirituel" pour ouvrir le chakra du cœur, je ne suis probablement pas la meilleure personne à qui vous adresser. Peut-être un thérapeute en énergie que vous voyez déjà, Reiki ou autre, peut vous aider dans ce domaine. Je ne suis pas trop favorable au fait de trop se focaliser sur tel ou tel chakra pour les raisons déjà citées. J'essaie de garder les chakras "sous le capot" autant que possible pour ne pas être détourné de la tâche de "conduire la voiture" jusqu'à notre demeure, l'illumination. Mon rôle est de rester focalisé là dessus.

Je vous souhaite une santé équilibrée et le succès dans votre important travail spirituel.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers