Leçon T38 - Pornographie, habitudes compulsives et tantra
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: lundi 3 janvier 2005

Il est recommandé de lire les leçons de tantra depuis le début. La première leçon s'intitule « Le tantra yoga » et porte le numéro 1.

Q: J'ai une question concernant la pornographie. J'ai un problème avec cette addiction et avec la masturbation et j'aimerai savoir commenter arrêter cette mauvaise habitude. S'il vous plait, aidez-moi. Je pratique le yoga et la méditation et je veux contrôler cette pulsion. Merci.

R: Merci d'avoir écrit pour partager. Votre désir de faire face à cette obsession pour la pornographie et la masturbation montre que la solution est déjà là. Le désir est le premier pas. Votre méditation amène le silence intérieur ce qui appelle vos énergies internes vers un but plus élevé. Dans cette situation les "vices" peuvent devenir un moyen pour le yoga. Je veux dire par là, qu'avec un fort désir vers un but plus élevé (la bhakti), vous pouvez faire bon usage des méthodes du tantra pour transformer votre obsession sexuelle. Si ce n'est déjà fait, révisez les leçons de tantra. Vous y trouverez des techniques, la méthode pour se retenir, pour bloquer, compter, qui peuvent être utilisées pendant n'importe quel type d'activité sexuelle, en solo ou avec une partenaire pour atteindre les buts essentiels du sexe tantrique, préserver et cultiver l'énergie sexuelle, le brahmacharya.

Soyons clair sur un point important. A aucun moment, les leçons AYP n'encouragent pour les besoins du tantra, à s'engager dans une activité sexuelle au-delà de sa norme personnelle. Connaître les techniques sexuelles ne nous autorise pas à nous engager dans des excès que normalement nous n'aurions pas commis. Je dis cela car il y a eu une certaine incompréhension à ce sujet. Par exemple, suite à la dernière leçon #T37 concernant l'usage de fantasmes sexuels pour le tantra quand ils se produisent, certains ont demandé si c'était une permission de céder à ses convoitises sexuelles. Non pas du tout. Mais si des désirs se manifestent, nous avons meilleur temps d'en faire bon usage grâce aux techniques tantriques plutôt que d'essayer de les écraser en répressions karmiques qui peuvent plus tard se lever à nouveau. Avec la bhakti, les pratiques assises et les méthodes tantriques nous pouvons les transformer vers un but plus élevé dans notre système nerveux. Alors les énergies contribueront à notre illumination et ne seront plus un fardeau pour nous.

Il en va de même avec la pornographie et les autres pulsions et conduites sexuelles qui pourraient nous obséder. Elles ne sont pas encouragées pour elles-mêmes. Mais si elles se produisent, si les tendances et les comportements sont déjà là, alors nous pouvons rediriger l'énergie grâce à notre bhakti et aux méthodes tantriques. De cette manière, quelles que soit nos tendances sexuelles, qu'elles soient considèrées normales ou anormales par nous ou quelqu'un d'autre, elles peuvent être redirigées grâce au yoga et aux méthodes tantriques. C'est ce que vous expérimentez déjà avec l'apparition de ce désir de vaincre ce que vous voyez comme une conduite destructive. Oui, elle est destructive, mais vous n'avez pas nécessairement à la refouler. Peut-être vaut-il mieux la rediriger vers un but plus élevé. En procédant ainsi, le tigre de l'obsession sexuelle incontrôlable peut être dompté pour servir de façon permanente un idéal plus élevé plutôt que d'être mis en cage, seulement pour nous manger plus tard quand il s'échappera à nouveau, ce qu'il ne manquera pas de faire.

Evidemment, si notre conduite enfreint la loi ou se révèle dangereuse pour nous-mêmes ou les autres, elle doit être stoppée immédiatement.

La transformation permanente de notre système nerveux pour exprimer naturellement le silence intérieur plein de la félicité et de l'extase qui nous sont inhérents est la clé pour surmonter toutes les conduites obsessives. C'est le rôle du yoga. Que ce soit un simple désir de vérité (bhakti), les pratiques assises, les asanas, les méthodes tantriques, ou le fait de s'engager avec joie dans le service aux autres, tous sont des outils pour promouvoir la purification et l'ouverture. Plus nous pouvons inclure d'éléments d'une bonne pratique du yoga dans notre routine journalière d'une façon ordonnée, plutôt nous verrons nos obsessions se fondre dans notre illumination qui s'élève régulièrement. Continuez vos pratiques, ajoutez en des nouvelles au fur et à mesure que vous en êtes capable sans tensions inutiles. Il est toujours important d'aller à son propre rythme. Le "topic index"1 du site internet donne la liste des leçons sur cet important aspect de la pratique, le "self pacing", gérer ses pratiques de façon à arriver au progrès maximum sans créer de risque ou d'inconfort excessif.

Si les habitudes obsessionnelles sont particulièrement fortes, les seules pratiques du yoga peuvent ne pas suffire. Notre système nerveux est comme une fenêtre sur l'infini. Le yoga nettoie la vitre avec des moyens très raffinés. Si nous avons une addiction particulièrement forte, alors les obstructions peuvent s'accumuler sur notre fenêtre spirituelle plus vite que le yoga n'arrive à les nettoyer. Dans ce cas notre capacité à méditer ou à pratiquer d'autres méthodes de yoga, pourrait être entravée. Une forte addiction à l'alcool, au tabac, aux drogues, à l'argent, à la nourriture ou au sexe peut nous empêcher d'aller de l'avant. Que pouvons-nous faire dans cette situation?

Le programme en douze étapes développé a l'origine par les Alcooliques Anonymes dans les années 1930 est une méthode très efficace pour faire face aux habitudes compulsives et a été étendu de façon à couvrir n'importe quel type de conduite compulsive ou addictive.

Si vous regardez AYP links section sous "Twelve Step Programs" vous trouverez de nombreux liens utiles2. Si le yoga ne suffit pas à nettoyer la fenêtre en raison d'habitudes compulsives profondément enracinées, le programme en douze étapes peut être un complément utile. Les buts de ce programme sont en accord avec le yoga, et que nous nous considérions ou non avoir une addiction compulsive, cela vaut vraiment la peine de connaître les principes des douze étapes.

C'est à chacun d'entre nous de décider ce qu'il veut faire de sa vie et de faire les pas nécessaires au voyage. Je vous souhaite tout le succès sur votre chemin. Bon courage!

Le gourou est en vous


N.d.T.:

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers