Leçon 388 - Notre rôle comme enseignants
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 27 février 2010

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Nous nous trouvons à un moment critique de l'histoire du développement spirituel humain. Nous passons d'une très longue période de superstition et de connaissance de seconde main à une époque de connaissance directe, basée sur une expérience de première main avec les pratiques. Surtout, nous prenons la responsabilité de notre propre épanouissement spirituel à travers une approche scientifique des pratiques, où les causes et les effets peuvent être observés et optimisés pour obtenir les effets les meilleurs en chacun de nous pris individuellement, et en nous tous en tant que collectivité. C'est un changement majeur par rapport à la façon dont les choses se faisaient dans le passé, conduisant à une augmentation considérable de la disponibilité et de l'efficacité des pratiques pour les temps à venir.

Certains ont dit que les êtres humains n'étaient pas capables de gérer leur propre épanouissement spirituel, et que cette responsabilité devait être déléguée à ceux qui savent, sans laisser aucune place pour des choix et des ajustements du pratiquant. Les résultats de cette approche ont été inefficaces, et l'histoire en porte témoignage. Il est temps de changer.

Responsabilité
Le voyage de la purification et de l'ouverture nécessite de gérer ses pratiques avec prudence. Seul le pratiquant peut le faire. Il importe donc d'être responsable. Le degré de responsabilité montré par ceux qui se sont engagés dans le système de pratiques AYP en libre accès (open source) a été impressionnant.

On a toujours prédit qu'une connaissance ouverte des pratiques spirituelles conduirait à des résultats désastreux. Ce n'est pas vrai, en tout cas pas ici et maintenant. Le concept de gérer ses pratiques (self-pacing) est facile à comprendre et à mettre en pratique. Nous pouvons tous comprendre la comparaison avec "l'apprentissage de la conduite d'une voiture rapide", apprentissage où nous devons apprendre à gérer notre vitesse en toutes circonstances pour progresser dans notre voyage en toute sécurité. Il en va de même quand nous appliquons des pratiques spirituelles puissantes.

La tendance au désespoir et à en faire trop avec les pratiques est provoquée bien davantage par le manque de pratiques efficaces que par leur accès en toute liberté. Nous avons tendance à chercher désespérément ce qui est gardé secret, et souvent nous surcompensons avec les pratiques que nous avons. Pour ce qui est librement disponible, nous devons développer l'habileté d'en user de façon responsable, et nous le ferons. C'est aussi simple que cela.

Il y a donc bien des raisons d'être reconnaissant en continuant à avancer de façon responsable avec nos pratiques, un pas après l'autre. La route de la transformation spirituelle humaine est là devant nous, et beaucoup ont découvert que devenir habile à bien gérer ses pratiques est au centre d'une approche réussie. Cela signifie que nous sommes en bon chemin pour devenir autonomes dans nos efforts spirituels. Gérer ses pratiques de façon responsable est la clé pour continuer à progresser dans le processus conduisant à l'illumination. Cela signifie que nous pouvons y arriver par nous-mêmes. Une fois que nous le savons, rien ne peut plus nous arrêter.

Enseigner
Tout le monde est capable d'enseigner le yoga à partir de son propre niveau d'expérience. Tous ceux qui sont bien établis dans la méditation profonde, la respiration spinale, etc., à quelque niveau que ce soit, peuvent transmettre aux autres cette expérience. Les écrits AYP sont suffisamment détaillés pour que n'importe qui puisse faire passer son expérience directe, en utilisant les écrits comme une aide et un stimulus. Nous devons donc tous nous sentir libres de le faire dans la mesure où nous sommes confortables, dans notre propre silence intérieur. C'est bénéfique tant pour l'enseignant que pour l'étudiant. L'enseignant apprend toujours au moins autant que l'étudiant.

Au cours des années, des réserves ont été faites sur les risques des personnes enseignant le yoga au-delà du niveau qu'elles ont atteint. En fait, il y un risque avec n'importe quel enseignant, même avec ceux qui sont avancés, ceux-là même qui peuvent exprimer cette préoccupation. Il n'est pas réaliste d'écarter tout le monde pour cette raison. Un titre ou une certification ne garantit pas un enseignement intégré complet. Le plus souvent, de tels diplômes sont une garantie d'une approche sectaire, ce qui vaut mieux que pas d'enseignements du tout, mais cela reste quand même assez limité.

Ce dont nous avons vraiment besoin, c'est de beaucoup plus de personnes s'élevant de façon indépendante dans un silence intérieur et une extase divine venus de l'intérieur, et les partageant dans la vie quotidienne par tous les moyens adaptés à la situation et à la culture. A mesure que nous avançons dans cette nouvelle ère, les enseignements viendront de cette façon de l'intérieur, bien plus que de systèmes extérieurs. Des systèmes venus de l'extérieur ne seront plus la source essentielle de la connaissance. Ils ne seront plus là que pour faciliter le flot de la tranquillité en action venant de l'intérieur. Les enseignements les plus efficaces auront pour but de stimuler cette impulsion divine qui vient de l'intérieur et de laisser faire. Les enseignements les meilleurs seront ceux qui d'eux-mêmes se retirent une fois le travail fait, ce qui a été rarement le cas dans le passé, où les dépendances ont été cultivées, bien davantage que la liberté.

Si nous partageons une intégration pragmatique de la connaissance basée sur notre expérience directe venue de l'intérieur, alors cela sera une certification et un titre suffisants pour enseigner à quiconque. Cela ne veut pas dire que l'enseignement AYP ne fera jamais l'objet d'une certification. Ce sera probablement le cas à un moment donné, mais cela sera pour répondre aux besoins de la société et non pour refuser à qui que ce soit le droit d'enseigner 1.

Si nous nous en tenons aux principes fondamentaux et aux pratiques inhérentes au système nerveux humain, comment pourrions-nous nous tromper? C'est pour cette raison que les écrits AYP ont été mis sur la place publique. Non pour créer une école, un mouvement ou une organisation. Non pour être un corpus d'enseignements monolithique. Mais bien pour être une ressource pouvant être incorporée de bien des manières dans les préoccupations quotidiennes de la transformation spirituelle, une pierre de touche de la vérité qui peut aider chacun à devenir un phare de lumière pour lui-même et pour beaucoup d'autres. Les enseignements AYP ne viennent d'aucune tradition spécifique. Ils viennent de l'immense (et souvent ancienne) connaissance multiculturelle de l'humanité. Et, de façon plus importante, de la vérification des pratiques à l'époque actuelle à travers une expérimentation directe dans le système nerveux humain.

Au fur et à mesure que des enseignements en accès libre (open source) comme les écrits AYP entrent davantage dans la conscience publique, une plus grande transmission horizontale de la connaissance se fera grâce à l'expérience directe d'un nombre de pratiquants augmentant régulièrement autour du monde, qui continuent à partager ce qu'ils ont appris de bouche à oreille. Ce genre de transmission de la connaissance spirituelle a également été qualifié de transmission de pair à pair (peer-to-peer). Ce style de transmission de la connaissance, en raison de sa nature non-hiérarchique, évite les nombreux pièges des systèmes hiérarchiques où les abus de pouvoir sur les autres sont fréquents. La structure horizontale pair à pair est semblable à "des bougies allumant des bougies jusqu'à ce que toutes les bougies soient allumées." C'est possible grâce à la montée d'un progrès spirituel réel chez de nombreux pratiquants. Il ne s'agit pas seulement d'une transmission des idées, mais aussi d'une transmission d'énergie spirituelle qui accélère en chacun le processus de la transformation spirituelle humaine. Jusqu'à maintenant, ce n'était pas possible. Avec la montée rapide de la conscience autour du monde, cette nouvelle façon d'enseigner prend corps, une transmission directe de la connaissance et de l'énergie spirituelle, qui est tranquillité en action.

Du point de vue des pratiques, c'est un processus par étapes qui commence avec la bhakti (le désir spirituel) qui nous inspire, et continue avec les outils permettant à chacun de cultiver le silence intérieur et la conductivité extatique.

Il faut rappeler à ceux qui sont déjà loin sur le chemin que chacun doit entreprendre le voyage depuis là où il se trouve avec les méthodes les plus efficaces. Ceux qui sont avancés dans la spiritualité ont tendance à enseigner la destination (leur condition présente) comme étant le chemin. Cela peut amener les étudiants à s'engager dans ce que nous appelons une recherche non relationnelle dans la nature non duelle de l'existence. Cela revient à enquêter avec le mental et non dans la tranquillité, ce qui est largement stérile et peut être psychologiquement dangereux. Avec la montée du silence intérieur (le témoin), une recherche du Soi relationnelle devient possible. La première priorité est donc de cultiver le silence intérieur. Dans l'approche AYP, c'est le rôle de la méditation profonde et des moyens associés.

La même chose est vraie des enseignements sur notre relation au karma, sur les événements qui se produisent autour de nous, et sur la souffrance qu'à certains moments nous ressentirons dans notre vie. La douleur sera là, mais on peut la supporter sans souffrir. Mais non parce qu'on nous a dit que cela se passait ainsi. Ce n'est qu'avec la montée du silence intérieur (le témoin) que nous pouvons transcender la souffrance qui vient de l'identification du mental à la pensée, aux émotions et à notre perception du monde qui nous entoure. En nous libérant de l'identification aux objets de la perception, aussi magnifiques ou pénibles qu'ils puissent être, nous pouvons partager notre liberté avec les autres, et nous pouvons aussi partager les moyens qui leur permettront d'être libres intérieurement. Cette liberté est en chacun de nous.

Avec le temps, bien des pratiquants ayant atteint l'illumination apparaîtront en pleine lumière, de même que les enseignements écrits sur lesquels ils s'appuient. Les écrits qui sont vrais et d'une application souple, dureront longtemps et ne s'useront pas. Le moment venu, l'application des méthodes et les expériences des pratiquants autour du monde s'élargiront naturellement pour inclure la totalité des huit branches du yoga.

Ceux qui se sont engagés dans des pratiques intégrées autonomes sont à l'avant-garde. A partir de là, le champ du yoga aura toujours plus pour objectif de permettre à l'individu de se suffire à lui-même pour cultiver le processus d'ensemble de la transformation spirituelle humaine. Dans la mesure où l'illumination s'est produite dans le monde au cours des siècles, elle a toujours été le fait d'individus autonomes.

Nos écoles et institutions pour l'enseignement supérieur auront dans ce domaine un rôle toujours plus important, car les gens remarqueront ce qui se passe autour d'eux et demanderont l'éducation nécessaire. L'enseignement des pratiques spirituelles intégrées se fera dans les salles de yoga, les centres de retraite, les écoles de commerce et les universités dans tout le pays. Mais d'abord, cela se fera partout dans les maisons de ceux qui pratiquent, à mesure qu'un réseau immense et diversifié se développera jusqu'à ce que tout le monde ait été touché.

L'enseignement commence à la maison avec nos enfants d'une façon qui puisse les inspirer tout au long de leur vie, sans pour autant l'imposer dans le présent. L'enseignement de nos enfants fait l'objet de la leçon 256.

De nos jours, la transformation spirituelle s'élève chez des millions de personnes. C'est quelque chose de nouveau qui s'est accéléré régulièrement au cours du siècle dernier, une émergence du yoga et des pratiques spirituelles sur une large échelle. C'est un phénomène global. Dans cette situation où l'énergie est très élevée, juste un petit peu d'une information correcte fera un long chemin. Le désir/la bhakti individuelle et une pratique journalière prendront soin du reste.

Ainsi donc, faisons ce que notre silence intérieur nous pousse à faire pour nos pratiques et notre enseignement. Et surtout, que cela soit une joie de le faire!

Le gourou est en vous


Note du traducteur:

  1. En octobre 2015, AYP a été certifié par "Yoga Alliance" (Voir la page d'accueil, "le tournant de 2015").

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers