Leçon 369 - Une autre approche des améliorations du mantra
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 12 novembre 2009

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Au cours des années, nombreux sont ceux qui ont utilisé les perfectionnements du mantra I AM (AYAM), avec la plupart du temps de bons résultats.

Cependant de temps à autre, des déséquilibres ont été rapportés. Parfois cela était dû à une matrice particulière d'obstructions dans le système nerveux du pratiquant, amenant différents types de frictions énergétiques avec les symptômes qui vont avec. Pour cela nous savons gérer nos pratiques (self-pacing), nous enraciner (grounding) et nous avons les méthodes additionnelles discutées dans les leçons récentes. D'autres fois, ce sont les améliorations du mantra elles-mêmes qui ont pu contribuer aux déséquilibres. Les améliorations du mantra ont été structurées à l'origine pour être plutôt agressives afin d'augmenter la purification et l'ouverture dans le système nerveux. Dans la plupart des cas, une bonne gestion des pratiques et un bon enracinement ont suffi à faire face à n'importe quel excès. Dans d'autres cas, il est apparu clairement qu'une autre approche plus équilibrée des améliorations du mantra pouvait être utile.

Gardant cela à l'esprit, nous proposons dans cette leçon d'autres possibilités pour les améliorations du mantra. Le but reste le même: arriver à la troisième amélioration. Ce sont seulement les étapes pour y arriver qui sont modifiées et proposées comme une approche alternative.

Cela ne va pas forcément remplacer les améliorations précédentes du mantra. Elles restent valables et ceux qui les utilisent avec de bons résultats peuvent continuer à le faire sans préoccupations inutiles. S'il y a le désir de changer en cours de route pour passer de l'amélioration originale à l'autre piste, le pratiquant peut le faire en suivant son inclination et ses besoins.

Il n'y a pas vraiment de mantra idéal ni de progression parfaite dans l'amélioration du mantra. Si le mantra que nous utilisons nous donne de bons résultats dans notre activité quotidienne alors, pour nous, c'est le bon mantra. L'important est de rester cohérent dans sa pratique journalière et de ne changer le mantra que si et quand c'est nécessaire en fonction de notre bhakti et de nos besoins concrets. En espérant qu'il s'agisse d'intervalles de mois ou d'années et non de jours ou de semaines. Se précipiter dans l'amélioration des mantras fera plus pour rendre notre chemin instable qu'aucun mantra ne pourrait le faire.

Dans les leçons AYP, nous avons affaire à des causes et des effets observés dans une communauté grandissante de pratiquants qui se dirigent eux-mêmes. Nous nous appuyons sur des sources traditionnelles, mais en fin de compte c'est l'expérience de la communauté des pratiquants qui détermine les actions à prendre pour améliorer et affiner les pratiques AYP afin d'augmenter les résultats d'ensemble. C'est dans cet esprit que sont présentées les quelques leçons précédentes ainsi que la présente leçon. L'objectif est d'apporter tous les outils efficaces dont un pratiquant éclairé et autonome peut avoir besoin.

Les alternatives aux améliorations du mantra comprennent:

Mantra de base:
I AM
(Aucun changement par rapport à l'original, décrit dans la leçon 13)

Première amélioration:
Variante: SHREE I AM NAMAH
(Suivant l'original de la leçon 116: SHREE SHREE I AM I AM)

Deuxième amélioration:
Variante: SHREE SHREE I AM I AM NAMAH NAMAH
(Suivant l'original de la leçon 186: SHREE OM SHREE OM I AM I AM NAMAH)

Troisième amélioration:
SHREE OM SHREE OM I AM I AM NAMAH NAMAH
(Aucun changement par rapport à l'original de l'addition à la leçon 188)

Avec ces variantes nous avons une progression plus équilibrée en purifiant les régions hautes et basses de notre neurobiologie. Nous avons ralenti l'addition des composants du mantra qui concernent la région supérieure (SHREE et OM) tout en introduisant plus rapidement l'addition du composant pour la région inférieure (NAMAH). Le résultat final est une progression plus douce allant du mantra I AM (AYAM) à travers la première et la deuxième amélioration, jusqu'à la troisième qui elle reste sans changement.

Rappelez-vous que nous ne tirerons aucun avantage à nous précipiter à travers les améliorations du mantra en quelques mois. Cela reviendrait à conduire sa voiture en passant directement de la première à la cinquième vitesse sans s'être donné le temps de monter suffisamment le régime pour éviter de caler la voiture dans la vitesse la plus élevée. Patience et pratique journalière au long cours sont les clés de la transformation spirituelle humaine et non la rapidité avec laquelle nous pourrions nous engager dans des pratiques de yoga plus avancées. Moins peut conduire à plus sur le long terme, alors que plus peut conduire à moins sur le court terme.

Pour ceux qui ont le désir d'utiliser cette alternative à la progression dans les améliorations du mantra, les instructions données dans les leçons mentionnées ci-dessus restent les mêmes. C'est seulement le mantra lui-même qui peut être remplacé par la variante correspondante.

Toutes les caractéristiques de l'amélioration du mantra restent sans changement: cela revient à passer la vitesse supérieure, faisant ainsi une empreinte plus forte dans le mental avec les syllabes additionnelles du mantra, un balayage plus large à travers les obstructions internes du mental et du système nerveux, allant plus lentement dans la pure conscience de félicité et en ressortant plus lentement. Cela conduit à plus de silence intérieur immuable dans l'activité quotidienne, et à tout ce que cela apporte de bon dans nos vies et c'est bien la raison pour laquelle nous méditons.

Ainsi qu'expliqué dans la leçon précédente, à n'importe quelle étape du chemin, on peut choisir la concentration sur le plexus solaire à la place de l'amélioration du mantra à condition d'être bien établi dans notre mantra actuel. Mettre son attention sur le plexus solaire peut apporter plus de stabilité et de rayonnement au mantra que nous utilisons, quel qu'il soit.

Comme c'est le cas avec toutes les pratiques AYP, nous restons attentifs à gérer nos pratiques pour continuer à bien progresser confortablement. A n'importe quel moment, si nous dépassons nos limites, il n'y aura pas de conséquences négatives si nous corrigeons la situation. Nous revenons simplement en arrière à notre dernière plateforme stable de pratique et nous repartons de là pour avancer confortablement. Chaque chose en son temps.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers