Leçon 308 - Addictions et lubies
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 21 février 2009

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Tout ce que nous accomplissons dans la vie est basé sur les habitudes que nous avons créées. Nous sommes des créatures d'habitude et nous pouvons en tirer parti à notre avantage. Le revers de la médaille est que nous pouvons tomber dans des habitudes qui nous sont préjudiciables. La plus grande partie de ce que nous pouvons faire pour améliorer notre sort dans la vie est directement reliée à la façon dont nous gérons nos habitudes.

Si nous avons commencé une pratique spirituelle comme la méditation profonde, notre succès dans la pratique ne dépendra pas d'une expérience aussi agréable qu'elle puisse être, que nous aurions aujourd'hui, demain ou le jour suivant. Le succès dépendra de notre capacité à continuer notre pratique journalière pendant des mois et des années, à travers les hauts et les bas que nous pouvons être surs de rencontrer sur notre chemin. C'est notre habitude qui nous permettra de franchir les obstacles. Nous pouvons même dire que nous sommes « accros » à notre pratique spirituelle.

Qu'est-ce que l'addiction? Dans sa définition la plus simple, l'addiction est une habitude tellement profonde que nous ne pouvons pas ou ne voulons pas la changer. Il y a des addictions qui peuvent être positives, comme une addiction à l'épanouissement divin sans limites. On peut aussi parler de se dévouer à une cause d'une façon inébranlable, jusqu'à l'obsession. Certains peuvent ne pas le voir comme une bonne chose. Pourtant, une addiction à l'épanouissement divin amènera en fin de compte sa propre transcendance. C'est une addiction à l'abandon, au lâcher-prise, un des secrets essentiels pour développer la dévotion (la bhakti) dans notre vie spirituelle, un abandon actif.

D'un autre côté, il y a des addictions qui retarderont notre progrès spirituel et nous empêcherons de progresser dans bien des aspects de notre vie. Ce sont des addictions qui entretiennent et augmentent les obstructions à notre silence intérieur. Elles peuvent être chimiques ou psychologiques, les plus destructrices étant une combinaison des deux. Une addiction destructrice sera celle qui peut nous donner une impression artificielle de bien-être alors qu'en même temps, elle nous empêche de faire de réels progrès.

En ce qui concerne tout ce qu'il est possible d'ingérer, les addictions peuvent prendre de nombreuses formes:

  • Alcool
  • Tabac
  • Drogues
  • Caféine
  • Sucre raffiné
  • Médicaments et compléments alimentaires
  • Suralimentation chronique avec toutes les nourritures ou une seule
  • Sous-alimentation chronique avec toutes les nourritures (anorexie)

Dans tous ces cas, une approche modérée ne sera pas forcement nocive. En réalité, le chemin de la santé et du bonheur est pavé de modération en toutes choses.

Par contre, n'importe quelle nourriture ou substance consommée en excès de façon compulsive (même de l'eau) peut être une addiction négative. D'un autre côté, l'obsession de consommer moins peut être aussi une addiction négative. Les addictions peuvent être comportementales, ne se rapportant pas à ce que nous mettons dans notre corps, mais plutôt à la façon dont nous nous rattachons de façon compulsive à notre environnement. Des addictions improductives ou nocives peuvent ne pas être reconnues comme telles quand elles se perpétuent d'elles-mêmes à travers des habitudes enracinées inconsciemment. Une grande partie de notre progrès spirituel, résultant de pratiques comme la méditation profonde et la respiration spinale, est reliée au fait de dénouer les conduites obsessives qui retardent notre croissance naturelle.

Comment venir à bout des addictions négatives? De la même façon que pour n'importe quelle habitude, alimentaire ou autre, qui nous empêche d'aller vers la santé et le bonheur. Il s'agit toujours du même voyage intérieur qui nous amène à nous abandonner à ce qui est positif en nous et va dans le sens de l'évolution. Les pratiques de yoga sont faites pour ça. Elles enlèvent la boue du pare-brise de notre système nerveux afin qu'il devienne peu à peu beaucoup plus clair et nous permette de naviguer à travers la vie avec davantage de clarté et de détermination.

En cas d'addictions négatives fortes, les pratiques de yoga peuvent ne pas suffire. Dans ce cas, nous avons la possibilité de recourir à des moyens plus directs pour surmonter des habitudes compulsives négatives. Le programme en douze étapes, développé à l'origine par les Alcooliques Anonymes, est le moyen le plus efficace que l'on connaisse pour gérer une addiction négative forte. Il a été élargi pour couvrir n'importe quelle sorte de conduite compulsive ou addictive. Le programme en douze étapes est une sorte de yoga. Il implique d'admettre que nous ne pouvons pas changer par nous-même et que nous devons nous abandonner à un pouvoir supérieur. Dès que nous sommes capables de le faire dans n'importe quelle partie de notre vie, un grand pouvoir surgit pour nous aider dans cette passe difficile. Le programme en douze étapes est une façon particulière d'appliquer les principes du désir et de l'abandon pour surmonter les addictions négatives, conduisant ainsi à une vie plus heureuse et plus saine.

Les idées fixes sont un autre type de conduite compulsive susceptible également de nous retarder. Une idée courante voudrait que si une chose est bonne pour nous, en grande quantité ce soit encore mieux. Certains portent cette idée au point de croire que si nous ne faisons plus qu'une seule chose, alors elle nous délivrera certainement de toutes nos limitations et nous apportera l'illumination ainsi qu'au monde entier. Malheureusement, cela ne se passe pas ainsi. Cette sorte de conduite excessive peut être qualifiée de syndrome de la pilule miracle.

Pour faire des progrès réguliers dans la vie, spécialement dans le domaine spirituel, il faut une large application de méthodes soutenant une approche graduelle vers une vie équilibrée et saine. Rechercher la pilule miracle, que ce soit dans l'alimentation, la routine d'une pratique spirituelle ou dans un style de vie manifeste la même conduite compulsive que nous trouvons dans les addictions négatives. Elle est aggravée par le mental rationnel qui suppose que plus nous faisons une seule chose le mieux c'est pour nous. En un sens la tendance à poursuivre une idée fixe pose plus de problèmes qu'une addiction négative reconnue. Une idée fixe peut durer très longtemps. Quand pour finir cela tourne à la catastrophe, toutes sortes d'explications de cet échec peuvent être invoquées et attribuées à autrui et la personne responsable peut ensuite passer à une nouvelle lubie, la nouvelle pilule miracle. C'est comparable à une addiction négative. Certains d'entre nous passent ainsi toute leur vie, cherchant le Saint Graal, sans savoir qu'il a toujours été là, en nous, à notre portée avec une approche régulière modérée incluant une intégration de méthodes spirituelles efficaces et le choix du style de vie saine qui en résultera naturellement.

Prendre un peu de soleil d'une façon régulière peut être bon pour la santé. Est-il bon, pour autant, de rester couché au soleil pendant des heures à la suite? Evidemment, non.

Prendre chaque jour des compléments de vitamines en petite quantité peut améliorer notre alimentation. Prendre 10 ou 20 compléments chaque jour améliorera-t-il notre alimentation? C'est possible, mais plus vraisemblablement amènera des effets indésirables, y compris certains pouvant compromettre notre santé.

De même, un usage judicieux de médicaments prescrits ou non peut diminuer les malaises et allonger la vie. Mais avons-nous besoin d'un médicament pour n'importe quel accroc que nous pourrions expérimenter? Les stratégies commerciales agressives des compagnies pharmaceutiques nous le disent (pour des raisons qui leur sont propres), mais dans notre silence intérieur nous savons à quoi nous en tenir.

Bien sûr, il est bon de consulter des professionnels quand nous envisageons d'utiliser des médicaments ou des compléments surtout si nous soupçonnons un problème grave de santé. Cependant, si nous en en arrivons au point de fourrer les pilules dans notre bouche pour compenser un style de vie malsain, ou si nous prenons des médicaments pour compenser les effets secondaires d'autres médicaments, alors quelque chose ne va vraiment pas. C'est une lubie hors de contrôle. Cela peut arriver dans les environnements les plus professionnels. Les lubies ne concernent pas que les individus. Elles peuvent tout aussi bien envahir nos institutions.

Nous pouvons voir que même dans les efforts les plus orientés vers la santé, les excès peuvent s'infiltrer, amenant des rendements décroissants. Cela peut constituer un obstacle à notre santé et à notre progrès spirituel tout aussi grand que toute autre forme de vie malsaine.

Tout cela pour dire que le chemin le plus sûr est celui de la modération en toutes choses. Ceci est aussi valable pour nos pratiques spirituelles, cultiver régulièrement le silence intérieur permanent et la conductivité extatique.

Si nous devons avoir une addiction que ce soit celle de nous ouvrir au divin. Une telle addiction peut se transcender elle-même pour aller vers l'infini.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers