Leçon 229 - Q&R -Respiration spinale dans l'espace intérieur
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Samedi 21 août 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: J'aimerais une clarification concernant la respiration spinale. Quand nous parlons de suivre la colonne vertébrale pendant la respiration spinale et le bhastrika, une visualisation concrète est-elle nécessaire? Si oui, est-il important de visualiser comme si nous regardions depuis l'extérieur à l'intérieur de la corde spinale/ du nadi de la shushumna, ou bien de visualiser comme si nous étions à l'intérieur de la shushumna en train de voyager tout du long?Mon expérience habituelle est de remarquer une légère sensation kinesthésique de pression montant à l'inhalation et descendant comme un courant chaud à l'expiration. Pour le moment, je ne perçois pas la sensation de froid à la montée.

Aujourd'hui j'ai des tas de questions et j'en profite pour vous demander votre opinion sur une autre variante de la respiration spinale que j'ai apprise: compter 12 à l'inspire, 3 pour kumbhaka,12 à l'expire et 3 pour kumbhaka. Les rétentions me semblent tout à fait naturelles et apaisantes, mais pensez-vous que de compter diviserait trop l'attention? Avec cette variante j'ai pu sentir le froid à la montée et le chaud à la descente.

Merci pour votre patience et votre générosité de répondre à toutes nos questions.

R: C'est la tendance naturelle de chacun de commencer la respiration spinale en regardant depuis l'extérieur, en imaginant le fil minuscule d'un nerf entre le périnée et le front. Avec le temps et l'émergence de l'expérience sensorielle intérieure la visualisation s'intériorise. L'expérience des courants froids et chauds est le début de cette intériorisation, un bon moyen d'amener l'attention à l'intérieur pendant la respiration spinale et c'est pour cettre raison que j'ai parlé des courants dans les leçons (#63). Dans notre voyage pour aller de l'extérieur vers l'intérieur, nous pouvons nous imaginer être à l'intérieur de la colonne vertébrale mais pas au point de créer une tension qui nuirait au courant naturel de la respiration spinale. Il en va comme de la méditation, favoriser simplement la direction où nous voulons aller, sans forcer.

Il existe bien des méthodes de respiration spinale (leçon #206). Cela est acceptable, la respiration spinale n'est pas une procédure aussi délicate que la méditation car la respiration qui régule tout le processus est ancrée dans notre corps physique. Il y a donc place pour des variantes sans en affecter l'efficacité. Il n'en est pas de même avec la méditation profonde qui requière toute notre l'attention. Dans la méditation nous sommes "économes" de notre attention, favorisant toujours la procédure simple d'attraper le mantra et de le laisser se raffiner naturellement dans l'immobilité du mental.

La respiration spinale fonctionne aussi longtemps que nous ralentissons (freinons) le souffle et le synchronisons avec l'attention tout au long du circuit entre le front et le périnée. En raison de la relative robustesse de la respiration spinale nous pouvons introduire et stabiliser en habitude nombre des autres pratiques proposées dans les leçons. Il est relativement facile d'introduire de nouvelles pratiques en faisant la respiration spinale sans perturber notre pratique de façon excessive. Bien sûr, si dans notre circuit, avec l'attention couplée à la respiration, nous allons vers la couronne au lieu du troisième œil, rien ne va plus. Cela augmente d'une façon dramatique le risque d'instabilité de nos énergies internes.

Pratiquer kumbhaka à une ou aux deux extrémités du cycle respiratoire est un degré supplémentaire de restriction du souffle. C'est une bonne pratique si elle marche pour vous. Soyez conscient qu'ajouter kumbhaka dans la respiration spinale et ajouter ensuite yoni mudra et la pompe cervicale (chin pump) fera beaucoup de rétentions, et que vous devrez être prudent dans votre gestion des pratiques si la purification et les expériences qui en résultent deviennent excessives. Vous pouvez compter pendant la respiration spinale si cela vous convient, mais je pense qu'avec le temps vous découvrirez que le cycle de la respiration, des kumbhakas, etc. devient un processus naturel et organique. Alors, compter ne sera plus nécessaire. C'est tout bénéfice pour l'attention qui peut alors se laisser aller à ce qu'elle sait le mieux faire: prendre son essor dans l'espace intérieur!

Quand vous en arrivez au stade 2 de kechari et au delà, kechari amène la respiration spinale beaucoup plus profond et tout prend un nouveau départ. C'est bien la raison pour laquelle kechari veut dire: "voler à travers l'espace (intérieur)".Quand nous en arriverons là nous serons définitivement à l'intérieur, voyageant dans l'étendue infinie de pure conscience de félicité entre notre troisième œil et notre racine source. Extérieurement, c'est un voyage d'avant en arrière entre sambhavi et mulabandha/asvani avec dans l'entre-deux uddiyana/nauli. Mais nous ne le remarquerons même pas quand nous serons à l'intérieur de notre petit nerf infiniment grand, plongés dans une félicité extatique (leçon #52).

C'est vraiment une métaphore pour la vie physique et une réalité qui émerge pour le yogi/la yogini. L'éveil de l'expérience sensorielle interne devient graduellement la réalité de notre vie extérieure. Quand nous purifions nos sens intérieurs, ce qui semblait si limité à travers nos sens extérieurs, est maintenant perçu comme infini. Nous sommes "Cela" et toutes choses intérieures et extérieures dansent joyeusement dans "Cela".

Comme disent les Upanishads: "Je suis Cela. Tu es Cela. Tout est Cela".

"Cela"? La pure conscience de félicité, bien sûr, notre propre silence intérieur.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers