Leçon 230 - Q&R - Couronne et troisième œil
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Lundi 23 août 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Cela fait environ deux semaines que je pratique mulabhanda et aujourd'hui je viens d'ajouter sambhavi. Je n'étais pas sûr s'il fallait commencer mulabhanda et sambhavi en même temps ou bien, ce que j'ai fait, attendre d'être confortable avec mulabanhda pour ajouter sambhavi.

Mon problème est d'avoir trop d'activités à la couronne alors que je ne me concentre pas du tout dessus mais qu'au contraire je suis vos suggestions en me concentrant sur le trajet de la racine au troisième œil avec la respiration spinale.

Je me demande si je dois maîtriser ce phénomène d'une façon ou d'une autre ou au contraire, puisqu'il se produit spontanément, ne pas m'en préoccuper et continuer à me focaliser sur le trajet de la racine au troisième œil. J'ai pratiqué la méditation de façon intermittente depuis plus de 20 ans, sous ma propre direction et je l'ai appréciée immensément.

Mon problème est le suivant: quand j'ai essayé la méditation pour la première fois j'ai senti, très, très rapidement le silence à l'intérieur mais après seulement quelques méditations j'ai eu un éveil spontané de la kundalini qui a traversé très fort la zone racine. Ce fut un temps difficile sur le plan émotionnel qui a conduit à des difficultés supplémentaires dans ma vie pendant environ deux ans (je pense avoir identifié que c'était la cause d'un chemin que j'ai suivi).

Pour moi c'était très déconcertant car à cette époque je n'avais aucun enseignant pour me conseiller ou m'expliquer ce qui se passait. Plus tard j'ai suivi quelques classes de yoga et j'ai un peu mieux compris mais je n'en ai jamais discuté avec le professeur car je ne me sentais pas à l'aise pour le faire.

Les années ont passé, je suis là, terriblement excité d'avoir trouvé votre site internet et vos leçons, désireux d'aller de l'avant mais certainement pas pressé, du fait de mes expériences passées. En fait, je préférerais avancer facilement et d'une façon naturelle.

C'est une longue histoire pour en arriver au problème actuel mais je voulais vous donner le contexte. L'activité à la couronne est forte mais pas désagréable mais comme j'aimerais en arriver là aussi naturellement que possible, pensez-vous que je devrais revenir un peu en arrière ou bien que je dois laisser les choses suivrent leur cours naturel. J'apprécie tout ce qui se passe, je n'ai pas l'impression d'avoir peur ou d'être trop prudent mais j'aimerais avoir votre sentiment sur la question.

Je vous remercie pour les bénédictions que vous dispensez en offrant ces leçons.

R: Merci d'avoir écrit pour partager.

Oui, vous avez bien fait de prendre mulabandha et sambhavi l'une après l'autre, en vous adaptant d'abord à l'une avant d'aborder l'autre. C'est la marche à suivre pour toutes les pratiques. La stabilité est notre première priorité. Autrement, tout devient difficile et nous perdons notre capacité à maintenir notre pratique sur le long terme, clé de notre illumination.

Parlant de stabilité, votre expérience précédente avec les pratiques dans cette vie (et probablement avant) indique une sensibilité qui se manifeste par beaucoup de courants d'énergie, ainsi que par les expériences à la couronne dont vous parlez. C'est du bon travail. D'un autre côté, vos expériences soulignent l'importance de s'en tenir à la respiration du troisième œil à la racine. En fait, toutes les pratiques énoncées dans les leçons, méditation comprise, sont conçues pour la purification du troisième œil à la racine. Vous ferez bien de vous en tenir à cette approche dans vos pratiques. Ainsi, vous continuerez à ouvrir la couronne tout en établissant les conditions de sécurité et de contrôle. Ajna, le troisième œil, veut dire "commandement". Il y a déjà eu plusieurs leçons sur les pratiques orientées sur le troisième œil plutôt que sur la couronne. Etant donné la nature de vos expériences vous pourriez souhaiter les revoir. Vous pouvez les trouver sous le "topic index" du site internet sous "Crown Opening (avoiding premature)"1

Vous constaterez que nombre de leçons discutent d'une technique que j'appelle "trouver son propre rythme" (self-pacing). Ayant tellement de pratiques spirituelles puissantes à notre disposition, il est indispensable de développer cette capacité. Bien sûr, trouver son propre rythme pour gérer au mieux sa pratique est fondamental dans toutes les voies spirituelles, qu'importe le niveau où nous en sommes. Chacun de nous réagit à la pratique de façon un peu différente et une gestion prudente de nos pratiques nous permet de personnaliser notre routine et le développement de nos pratiques pour réaliser le progrès maximum avec le minimum de difficultés le long du chemin. C'est une interaction continue entre nos pratiques et les expériences qui en résultent, tout à fait comparable à la conduite d'une voiture à travers un paysage qui changerait continuellement.

Vous êtes sage de prendre les choses comme elles viennent et d'avancer pas à pas selon votre capacité. Vous savez ce qui peut être accompli et quels sont les risques. Vous avez entre les mains certains des meilleurs outils disponibles et vous les appliquez avec discernement. Les possibilités sont très excitantes. Conduisez en toute sécurité et appréciez le parcours.

Le gourou est en vous


N.d.T.:
  • 1. voir la note leçon 224

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers