Leçon 228 - Q&R - Ouverture du cœur et service
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Samedi 21 août 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Au sujet du chakra du cœur, selon ma compréhension (Je suis un thérapeute pranique et dans notre école la première méditation que l'on nous enseigne concerne le chakra du cœur...) les difficultés du chakra du cœur proviennent d'une tendance de l'être humain parmi les plus primaires...celle de recevoir au lieu de donner qu'il s'agisse d'amour, d'argent, d'émotion, de temps ou de quoi que ce soit d'autre.

Nous aimons recevoir, mais donner est une autre affaire. Notre gourou nous dit que la meilleure façon d'ouvrir le cœur est de servir les autres êtres sensibles qu'ils soient des humains, des animaux ou même des êtres subtils.

Nous le faisons en guérissant, en Occident je suis sûr qu'il doit y avoir nombre d'opportunités pour servir la communauté. Peut importe si celui qui reçoit apprécie ou non notre geste du moment que nous donnons de bon cœur.

Bien sûr, le revers de la médaille, tout donner sans rien recevoir, n'est pas bon non plus,.. un équilibre harmonieux est nécessaire.

De plus, tel que je comprends les chakras, le chakra du cœur n'est pas le seul à avoir besoin d'un peu de nettoyage, mais aussi le plexus solaire qui va avec, et où nous avons tendance à emmagasiner nos émotions. Le bastrika pranayama et nauli sont excellents pour remettre le plexus solaire en ordre de marche.

D'après mon expérience, c'est également une bonne idée d'invoquer la protection divine avant de commencer ses pratiques du jour. C'est peut-être un détail, mais qui, étonnamment, est souvent omis.

R: Merci pour vos commentaires sur l'ouverture du chakra du cœur.

Service et ouverture du cœur sont comme l'œuf et la poule. Qui vient en premier, le service ou l'ouverture du cœur? Le service aux autres est à la fois la cause et l'effet de l'ouverture du cœur. L'ouverture du cœur est à la fois la cause et l'effet du service. J'ai tendance à mettre l'ouverture du cœur en premier, en utilisant les pratiques avancées de yoga pour purifier et ouvrir le cœur (et le système nerveux tout entier) le service vient naturellement avec le silence intérieur et la conductivité extatique résultants des pratiques. Le service joue alors un rôle important en mariant le silence et l'extase en une fontaine sans fin d'amour divin jaillissant et fusionnant partout avec toutes choses, l'illumination. Le service est encouragé dans les leçons pour favoriser ce processus, c'est-à-dire, méditez et ensuite sortez et aidez quelqu'un dans le besoin. Sous "Service" dans le topic index du site web il y a des liens pour les leçons ou cela est discuté.

Je ne suis pas très enthousiaste pour assommer les gens avec des codes de conduite qui présenteraient le service comme "un impératif". Je pense que chacun doit trouver sa façon de servir d'une façon naturelle. Il suffit de quelques bonnes pratiques yogiques et d'un rappel à l'occasion. Le service est en nous. On l'appelle "karma yoga" et il vient naturellement à travers la connexion des différentes pratiques du yoga, déjà discutée dans les leçons.

Dans les leçons, nous approchons yama et niyama (les codes de conduite) en commençant par nous intérioriser afin de purifier et d'ouvrir pour ensuite partager notre félicité bouillonnante avec le monde extérieur. De cette façon le service ne nous épuise jamais. Se forcer à servir les autres épuise car cette conduite n'a qu'une fondation spirituelle limitée.

Dans les leçons, nous commençons par les pratiques, d'abord construire la fondation du silence intérieur et ensuite la maison permettant une vie généreuse dans le monde avec notre énergie. Pratiques et service vont alors main dans la main. L'une sans l'autre conduit à la stagnation. Une fondation sans maison au-dessus n'aurait pas grand sens, une maison sans fondations ne peut pas tenir longtemps (et peut mener à des problèmes cardiaques).Les deux sont donc nécessaires en même temps, et en fait cela n'a pas beaucoup d'importance de commencer avec l'un ou avec l'autre aussi longtemps qu'à la fin nous avons les deux. C'est ainsi que le cœur peut s'ouvrir avec une grande efficacité. C'est la formule pour une bonne santé dans tout les sens du terme, physique et spirituel.

Je suis d'accord que de commencer nos pratiques et l'activité journalière avec le rappel de l'idéal que nous avons choisi est une très bonne chose. En fait, avoir un désir continu de notre idéal (ishta) est une bénédiction. C'est la bhakti. Cultiver notre désir du divin jusqu'au paroxysme est la plus grande de toutes les pratiques yogiques. Avec la bhakti, la totalité du yoga et de ses fruits se manifeste rapidement.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers