Leçon T63 - Vajroli naturel et amaroli
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 20 mars 2009

Il est recommandé de lire les leçons de tantra depuis le début. La première leçon s'intitule « Le tantra yoga » et porte le numéro 1.

Ainsi que discuté dans des leçons précédentes, vajroli est une pratique décrite dans la Hatha Yoga Pradipika qui implique d'aspirer dans le corps les fluides sexuels. Dans l'enseignement AYP, nous ne préconisons pas les pratiques mécaniques extrêmes décrites par cet ancien traité de yoga. A la place, nous arrivons au vajroli naturel par tout un éventail de pratiques yogiques comprenant la méditation profonde, le pranayama de la respiration spinale, les asanas, les mudras, les bandhas, les techniques sexuelles tantriques et d'autres méthodes.

Quand nous parlons du vajroli naturel, nous entendons une aspiration naturelle des essences sexuelles à travers l'urètre dans la vessie et par de nombreux chemins encore plus haut dans la neurologie. Cette montée naturelle des essences vitales évolue petit à petit pour devenir une expérience continue dans la vie des pratiquants de la spiritualité. Ce processus qui se passe aussi bien pour les hommes que pour les femmes fait partie à part entière de l'émergence à plein temps de la conductivité extatique dans le corps, qui évolue ultérieurement pour devenir un rayonnement extatique au-delà du corps.

En rapport avec cette évolution de la neurobiologie sexuelle, on peut observer une intériorisation graduelle d'amaroli pour devenir, jusqu'à un certain point, un recyclage automatique interne qui peut avoir pour conséquence une diminution de l'urine excrétée. Bien qu'il n'y ait aucune vérification scientifique du recyclage interne de l'urine par le vajroli naturel, il a été observé dans suffisamment de cas pour être digne d'attention. Il est bien connu qu'uriner peut devenir irrégulier avec l'éveil et l'avancement de la kundalini (la conductivité extatique). On ne sait pas si, d'une certaine façon, amaroli (le recyclage de l'urine dans le corps à partir de la vessie) joue ou non un rôle dans cette évolution. Il suffit de dire qu'il y a une relation entre amaroli et vajroli. Cela est mentionné dans le Hatha Yoga Pradipika et a été également observé chez des pratiquants dans les temps modernes. En fait, quelques pratiquants qui s'en tiennent à la Hatha Yoga Pradipika insistent, quelquefois, sur le fait que le vrai amaroli concerne davantage le recyclage de l'urine grâce à vajroli que l'usage habituel de boire de l'urine pour des raisons médicales et spirituelles, discuté dans la leçon 319.

Ce n'est qu'une question de sémantique. La vérité est qu'amaroli, tel que nous l'avons exposé dans la leçon 319, est un aspect possible de vajroli, les deux ayant leur rôle à jouer pour faire avancer notre progrès spirituel.

Dans le cas du vajroli naturel, l'application intégrée de tout l'éventail des pratiques yogiques sur le long terme donne naissance à ce phénomène mieux que quoi que ce soit d'autre. Les changements dans la neurobiologie discutés dans les leçons AYP n'arrivent pas en une nuit et c'est bien pour cette raison qu'une routine journalière équilibrée de pratiques pouvant être maintenue sur le long terme est conseillée.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers