Leçon 421 - Esprits et guides spirituels
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 14 juillet 2010

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: De temps en temps, j'ai conscience de "quelque chose" que je suppose être une entité, toute proche de moi, qui m'observe. L'autre jour, quand je suis allé faire une sieste, j'ai eu l'impression que quelque chose planait au-dessus de moi, plus proche que d'habitude, qui semblait diriger de l'énergie sur mon visage, cela m'a fait peur! Puis ça s'est arrêté. à propos des anges gardiens et autres guides spirituels, on dit que tout le monde en a un. Est-ce vrai?

R: Ressentir la présence d'un esprit ou d'une entité dépend toujours de notre propre réceptivité, y compris de l'attention et de l'énergie que nous leur donnons. Plus nous porterons notre attention sur un tel phénomène, plus nous le remarquerons. Par conséquent, si nous observons de telles choses, il vaut mieux les considérer sans trop d'intention, et les abandonner dans la tranquillité. De cette manière, quoi qu'elles puissent être, elles auront un effet positif (samyama).

En avançant dans les pratiques, nous pouvons remarquer davantage d'entités positives et moins de négatives. A mesure que notre conscience est de plus en plus basée dans la tranquillité, nous allons plus loin que les entités négatives, et finalement nous dépassons également les positives. C'est bien de considérer ces choses comme faisant partie du paysage qui défile sous nos yeux. Puis de les laisser aller. Comme nous le disons, favorisez la pratique et votre vie, plutôt que le paysage. établir une relation avec un esprit ou une entité, positive ou négative, constitue une voie de garage et ce n'est pas recommandé.

Lorsque nous avons commencé à méditer et à faire le pranayama de la respiration spinale, nous avons également commencé à ouvrir nos royaumes intérieurs. Il y a certainement de la vie dans l'espace intérieur, et cela tombe sous le sens que nous en remarquions une partie. Mais cela ne signifie pas que nous tomberons indûment sous son influence. Avec l'expansion de notre purification intérieure et de notre ouverture, l'immensité du silence intérieur se mêlant à la conductivité extatique éclipsera tout autre phénomène que nous pourrions rencontrer. Les vibrations plus basses deviennent quasiment transparentes, au point où nous ne les remarquerons plus du tout si ce n'est pour leur essence divine, à peu près de la même façon que notre perception du monde physique s'illumine. Nous passons rapidement à côté des vibrations inférieures, où qu'elles soient. De même, ces dernières ne nous remarqueront pas, si ce n'est sous forme d'un rayonnement indéfini/diffus dans leur environnement. C'est une bonne chose que nous faisons pour le bien de tous les êtres, sur terre et au-delà.

Le silence intérieur immuable (le témoin), la qualité essentielle du développement spirituel est au-delà du royaume des esprits. Les énergies supérieures (anges, etc.) seront également transcendées et seule leur essence la plus pure sera perçue dans notre vie sous forme d'une effusion d'amour divin. C'est ce qu'elles sont, et ce que nous sommes.

En ce sens, plus le silence intérieur nous envahit, plus nous avons d'anges gardiens, partout à chaque niveau, car nous abandonnons tout dans la tranquillité. Notre vie devient un flux évolutif dans la tranquillité, peu importe ce qui peut entrer d'autre en nous ou en sortir. Tout est transformé en son expression la plus haute. Nous nous habituons à recevoir ce type de soutien naturel. Tout devient une seule et même chose, l'effusion de l'amour divin, la tranquillité en action. Nous sommes Cela.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers