Leçon 346 - Cartographier la transformation de l'action
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 11 juillet 2009

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Dans la leçon précédente, nous avons parlé de la façon dont l'action se spiritualise. Comment cela se passe-t-il, comment l'action évolue-telle? Pouvons-nous en dresser une carte donnant une idée de ce à quoi il faut s'attendre?

La façon dont la purification et l'ouverture se font dans le système nerveux est différente pour chacun. Pourtant, à mesure que nous avançons, nous remarquons une progression. D'abord, le mental est concerné ainsi que la façon dont nous percevons nos propres pensées, sentiments et le monde autour de nous. Ensuite, à mesure que les expériences avancent, nos perceptions s'affinent et déterminent nos actions dans le monde. Le processus de la transformation est lié à la montée du silence intérieur et à la façon dont nous voyons les choses à mesure que notre sens du soi se libère des objets de la perception pour s'installer de façon naturelle dans notre silence intérieur permanent, le témoin. L'évolution de l'action suit un chemin parallèle à la maturation du mental dans sa relation au silence intérieur.

Nos actions dansent sur le silence intérieur qui progresse dans le mental et elles sont affectées en conséquence. Quand nous nous engageons sur une longue période dans des pratiques spirituelles journalières, nous pouvons distinguer différentes étapes par les-quelles passe le mental en relation avec l'évolution de l'action et voir comment nos actions seront influencées à mesure que nous progresserons d'étape en étape:

  • Avant l'apparition du témoin - l'action est basée sur des désirs tournés vers l'extérieur cherchant à satisfaire le moi égoïste centré sur le corps.

  • Le témoin - l'action est perçue comme séparée de notre silence intérieur qui émerge. Un sens de faire sans faire.

  • Discrimination - Une moralité créative rayonne à partir de la tranquillité, une moralité que nous pouvons choisir de manifester dans nos actions. Un sens de conscience plus élevé.

  • Détachement passionné - Aller au-delà d'une discrimination consciente vers une expression automatique des valeurs intérieures dans nos actions.

  • Amour divin débordant - servir avec joie sans rien chercher en retour. Réaliser en permanence la vérité dans la vie de tous les jours. La romance divine et l'épanouissement de l'unité.

Comme déjà mentionné, l'expérience du voyage sera un peu différente pour chacun d'entre nous. Mais nous avons tous en commun certains éléments. S'ils ne sont pas là, les progrès seront limités. Les ingrédients nécessaires sont les pratiques journalières (spécialement la méditation profonde), la montée du silence intérieur (le témoin) et le passage graduel d'une intention et d'une action dépendant des évènements extérieurs, des résultats et du calendrier, à une intention et une action enracinées dans la tranquillité (l'effet samayama) conduisant naturellement à des résultats plus harmonieux se produisant toujours dans le moment présent. En faisant partie du changement d'une conscience de soi limitée à l'émergence d'une conscience plus large de l'unité, nos désirs s'affinent en même temps que l'ouverture progresse. Quand cela arrive, la tranquillité devient dynamique dans notre conscience, culminant avec un débordement constant d'amour divin et la réalisation de l'unité dans toutes nos actions. C'est l'aboutissement de la transformation spirituelle humaine.

Le résultat est: "Faites aux autres ce que vous voudriez qu'ils fassent pour vous".

Nous faisons l'expérience de l'unité quand nous percevons que les autres sont également nous-mêmes. Partout où nous allons, nous découvrons notre reflet dans les infinies nuances de la vie et en aidant nous trouvons beaucoup d'amour et de joie. C'est la vie vécue comme Unité.

Chaque action devient une offrande, un acte de dévotion (bhakti). Il n'y a là aucune pompe. Le cérémonial est dans le simple acte de vivre comme avant et de partager tout au long de la route. C'est la vie vécue dans la paix, chaque pas étant un progrès. Alors la machinerie du karma fonctionne toujours pour le meilleur, sans être qualifiée de bonne ou de mauvaise, chaque action et chaque conséquence étant un tremplin pour de nouvelles ouvertures.

Sur notre chemin, à travers les différentes étapes par lesquelles passe le mental, il y aura des chevauchements. Par exemple, dans l'état précédant l'apparition du témoin, nous ne serons pas complètement dépourvus, à un degré plus ou moins grand, d'un certain sens du témoin ou d'une conscience nous aidant à faire les bons choix. Certains de nos choix seront automatiques: nous ferons la chose juste sans fanfare et notre amour ira vers ceux que nous aimons, nous donnant une sensation d'unité. Nous avons tous de telles expériences où toutes les étapes sont incluses: l'état précédant l'apparition du témoin, le témoin, la discrimination, le détachement passionné et l'amour divin débordant.

Même quelqu'un qui ne s'est jamais assis pour méditer aura de tels chevauchements. Les ingrédients d'une vie illuminée sont là en chacun de nous à tout moment. Nous avons seulement à révéler les capacités que nous avons déjà.

Quand nous avons l'inspiration de tirer profit de notre plus grand potentiel, quand nous nous dévouons à l'idéal plus élevé que nous avons choisi, quand jour après jour nous agissons en ce sens, alors, avec le temps, toutes ces étapes vont s'illuminer de plus en plus. L'ordre dont nous avons parlé restera valable car chaque étape dépend de la précédente pour se développer pleinement.

Avant de pouvoir discriminer entre une action née de l'intérieur et celle venant de l'extérieur, nous avons besoin d'être intérieurement en relation avec la tranquillité, cette tranquillité à partir de laquelle nous allons choisir, cette tranquillité qui est le témoin. Tant que nous n'avons pas ce sens du témoin intérieur immuable (cultivé dans la méditation profonde), nous ne pouvons pas choisir d'y résider quand nous nous lançons dans l'action. Nous ne pouvons pas créer le témoin par un acte mental. Tout ce que nous pouvons faire est de le laisser se révéler par la méditation. Dans le vocabulaire du yoga, le témoin est le samadhi, stabilisé par la méditation. Nous connaissons le témoin par un état de notre neurobiologie développé avec le temps et non par une attitude ou une idée que nous pourrions faire apparaître à volonté sans l'avoir cultivée avec le temps par notre méditation profonde journalière.

De même, le détachement passionné ne peut fleurir complètement que si nous avons développé l'habitude de discriminer, de faire des choix basés sur la tranquillité. Quand nous progressons en développant l'habitude de discriminer, le processus même de discriminer se dissout graduellement dans la tranquillité se transformant en détachement. En continuant, portés en avant par notre bhakti, nous découvrons que nous pouvons être à la fois passionnés et détachés tout en continuant à agir dans la vie de tous les jours. Le détachement n'est pas une condition statique. Une grande passion peut nous animer au sein même de la tranquillité. C'est le paradoxe de la montée de l'illumination.

A aucun moment, on ne peut s'arrêter et dire: "Maintenant c'est fait et il n'y a plus rien à faire"

L'esprit est toujours en mouvement, toujours en train de créer et de servir. Nous sommes Cela, la tranquillité en action. Nous ne pouvons pas devenir une incarnation de l'Amour et cesser d'agir pour le bénéfice de toutes les existences.

Le moyen le plus sûr pour transcender le karma et sortir de ce qu'on appelle la roue de la naissance et de la mort est de devenir consciemment une expression du but de la vie: la réalisation de la nature divine de la vie dans toutes les actions, petites et grandes. C'est en agissant sans agir que l'on trouve la délivrance des chaînes du monde matériel.

Le karma yoga est accompli quand nous sommes devenus la tranquillité en action. Alors nous pouvons faire sans faire, rire sans rire et pleurer sans pleurer. N'étant rien, nous serons tout.

Alors nous serons libres et dans la position la meilleure pour servir, toutes nos actions s'alignant naturellement avec la force de l'évolution cosmique.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers