Leçon 297 - Une kundalini éveillée est-elle l'illumination?
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Lundi 17 novembre 2008

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Au monde, que peut bien signifier cette kundalini? J'ai médité pendant bien des années sans rien savoir de la kundalini. Sur mon parcours, j'ai eu un éveil spontané de la kundalini, sans en avoir jamais entendu parler! Peu à peu, j'en suis venu à comprendre ce qui m'arrivait et à en déduire un certain nombre d'erreurs répandues sur la kundalini. Je comprends maintenant que cette histoire de respiration, la soi-disant « respiration du feu », cette absurdité, est un effet et non pas une cause! Cette respiration a pris possession de mon corps physique, cela m'est arrivé pendant les premières heures de cet éveil. Ce n'est pas une pratique à faire pour éveiller la kundalini, c'est quelque chose qui arrive quand elle commence à s'éveiller. Les gens ayant constaté cet effet, il est devenu associé en quelque sorte aux moyens d'éveiller la kundalini, au lieu d'être considéré comme un sous-produit de cet éveil. Une autre erreur importante est de lier la kundalini à l'illumination. Elles ne sont pas reliées nécessairement. On peut être illuminé sans éveil de la kundalini et à contrario avoir un éveil de la kundalini sans pour autant être illuminé. On n'a pas besoin d'expérimenter la kundalini pour connaître Dieu.

R: Je vous remercie de partager votre point de vue sur la kundalini.

Chacune des branches du yoga est à la fois cause et effet et toutes les branches se relient en nous. De sorte que la pratique structurée d'une personne peut être le symptôme d'une autre. Personnellement, je fais davantage confiance aux pratiques qu'aux symptômes. C'est bien la raison pour laquelle AYP donne la préférence aux pratiques plutôt qu'aux symptômes. Comme vous le savez, des pratiques, nous en avons beaucoup.

Je suis d'accord avec vous que la kundalini, sous sa forme dramatique, n'est pas un prérequis ou une caractéristique permanente de l'illumination. La kundalini sous sa forme spectaculaire n'est pas le résultat final, mais bien une purification, la friction provoquée par l'énergie qui s'éveille et se fraye un chemin à travers les obstructions. Cependant, les caractéristiques subtiles d'une kundalini qui évolue pour imprégner la neurobiologie comme une extase et un raffinement de la perception sensorielle sont essentielles pour l'illumination. Vous pouvez ne pas l'appeler kundalini. Mais, c'est bien le raffinement ultime des versions tape-à-l'œil de la kundalini que certains expérimentent sur leur chemin. C'est l'émergence de notre nature extatique qui à la fin se dissoudra dans la tranquillité. AYP l'appelle la montée de la conductivité extatique. La conductivité extatique et le silence intérieur permanent (la tranquillité, le témoin) sont les deux piliers de l'illumination. L'équation est la suivante:

Tranquillité + Extase = Unité (l'illumination)

AYP utilise la méditation profonde pour cultiver le silence intérieur durable (la tranquillité).

L'extase (la conductivité extatique/la kundalini) est cultivée avec la respiration spinale et les autres méthodes de pranayama (y compris kumbhaka) ainsi qu'avec les asanas, les mudras, les bandhas et les méthodes sexuelles tantriques.

La tranquillité qui monte et l'extase se mélangent (à égalité), avec le samyama, le karma yoga et la recherche du Soi. Chacune de ces pratiques s'épanouit quand elle est pratiquée dans la tranquillité (la présence du témoin), ce qu'AYP qualifie de « relationnel ». Le résultat en est le « rayonnement divin ».

La bhakti (le désir du divin) est la clé de voûte, le carburant de tout progrès spirituel. Même le plus petit désir de croître contient en lui tous les éléments de la réalisation et les stimule directement.

Certains diront que la tranquillité est l'illumination, d'autres que c'est la kundalini extatique. La vérité est que les deux mis ensemble constituent l'illumination. L'union de la tranquillité (shiva) et de l'extase (shakti) amène un débordement sans fin de l'amour divin et l'expérience de l'harmonie dans la vie quotidienne, c'est-à-dire l'unité. Ce qu'AYP appelle « la tranquillité dans l'action ».

Ce processus est inhérent au système nerveux humain et il est universel. Différents chemins mettent l'accent sur différents aspects de son développement. A la fin, toutes les bases seront couvertes. Une fois mis en route, c'est un processus naturel. Notre travail dans nos pratiques quotidiennes de yoga est de continuer et continuer encore sans exagérer (self-pacing). Alors nous connaîtrons ce qu'il en est par l'expérience directe.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers