Leçon 235 - Q&R -Unir le silence intérieur et l'extase
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Samedi 11 septembre 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Une question me préoccupe: Après environ deux semaines, j'ai cessé d'avoir toute cette énergie sexuelle qui se déchaînait à travers moi quand je méditais, ce que je vous avais écrit la première fois. Aujourd'hui, j'en suis à mon 24 ème jour.

Récemment, j'ai commencé à utiliser une chaussette roulée en boule pour m'assoir dessus car je n'y arrivais pas avec le pied. Je n'ai remarqué aucune différence pendant la respiration et la méditation du fait de ce changement. Ma méditation est maintenant plus paisible et comme je l'ai dit toute cette énergie s'est arrêtée. Quand je médite ma tête est plus légère et ma méditation, me semble t-il, plus profonde. Mais la diminution des montées d'énergie est-elle quelque chose auquel il faille s'attendre?

Après avoir lu la leçon #75 sur siddhasana, je m'attendais à voir se répéter le « cheval de rodéo »1 que j'avais expérimenté les deux premières semaines, mais cela n'a pas été le cas. Je ne m'en plains pas. Croyez-moi, je suis content que cela se soit arrêté. C'était trop. J'aimerais juste vérifier si beaucoup de personnes ayant également expérimenté d'abord le « cheval de rodéo » l'on vu se calmer et s'arrêter après quelque temps.

Mon autre question se rapporte au fait que parfois ma méditation devient si tranquille et paisible que je réalise au bout d'un moment que j'ai oublié de répéter le mantra I AM. Aucune pensée ne vient. Je suis simplement vacant, appréciant la tranquillité. Devrais-je m'en soucier quand cela arrive et revenir au mantra ou bien m'autoriser à être vacant et à jouir de cette tranquillité?

Dernièrement, quelques fois quand je vais au lit, si je ne prends pas quelque chose pour m'aider à dormir, mon corps, surtout la tête semble vibrer. C'est comme un faible courant d'énergie passant à travers ma tête. Quelques fois je vois des éclairs de couleur, les yeux fermés, mais avant tout c'est une sensation comme si je vibrais. Est-ce un des chakras cherchant à s'ouvrir?

R: Toutes ces manifestations d'énergie sont dues à ce que j'appelle des « frictions » dans le système nerveux, l'énergie passant à travers des obstructions partiellement dégagées. Cela peut donner l'impression qu'il se passe beaucoup de choses (sensations érotiques, chaleur, vibration, mouvements physiques, changements d'humeur, etc.). Une fois les obstructions dégagées, l'expérience peut devenir plus douce et pleine de félicité. La même énergie avec moins de frottements. J'ai déjà mentionné que les expériences changeraient. Voila l'explication: le changement des types d'obstructions à mesure qu'elles sont dégagées et dissoutes. Cela ne veut pas dire que vous êtes sur le point d'une purification complète (bien que nous le souhaitions tous) simplement qu'au moment présent il y a davantage de clarté. Vous commencez à voir à travers des nuages se dissipant lentement. Cela changera encore.

En ce qui concerne siddhasana si le cheval de rodéo ne surgit pas, c'est très bien aussi. En vous asseyant en siddhasana, recherchez une sensation sexuelle agréable. Il ne faut pas en faire trop et ne pas faire n'importe quoi. Mais, je vous rappelle que c'est une pratique tantrique qui a pour but une stimulation préorgasmique. Cette stimulation combinée avec le silence intérieur est la formule de l'illumination. Cela prend du temps pour trouver le bon mélange. Consultez les leçons de tantra #16 et #28. Ces deux leçons donnent des perspectives complémentaires sur siddhasana. C'est une pratique plutôt avancée, n'espérez donc pas la maîtriser en un mois. Cela prendra du temps. Vous y arriverez. Tout le monde y arrivera. C'est écrit dans nos gènes.

Une méditation tranquille est une bonne chose. Quand vous réalisez que vous n'êtes plus dans le mantra, reprenez-le en douceur d'une façon très raffinée à quelque niveau de pensée (ou de non-pensée) que vous vous trouviez. Ne le ramenez pas vers une prononciation claire. Il suffit d'une très faible sensation du mantra, et de nouveau vous voila parti dans un silence conscient bienheureux. C'est la pratique correcte. C'est l'utilisation correcte du mantra qui nous a amené là, et c'est en continuant à l'utiliser correctement que nous irons encore plus profond. Tout notre système nerveux est infusé de silence béatifique quand nous reprenons notre activité extérieure. C'est pour cela que nous méditons.

Pour le sommeil, vous devez méditer avant le dîner et avoir une bonne activité physique ou mentale entre le repas et l'heure de se coucher. De cette façon, ce qui va sortir pendant la méditation aura moins de chance d'interférer avec le sommeil. Si vous avez quand même tendance à ressentir ces manifestations d'énergie pendant le sommeil, d'autres mesures pourraient s'avérer nécessaires comme les somnifères. Utiliser l'énergie en faisant d'avantage d'activités avant d'aller vous coucher pourrait aussi aider. Dans la pratique du yoga, avec le temps, il y aura moins de « friction »interne dans le sommeil, et dans le reste de la vie.

Si les mouvements d'énergie pendant le sommeil ou à n'importe quel autre moment deviennent excessifs et semblent liés aux pratiques, alors il est temps de songer à mieux les gérer, en les diminuant un peu jusqu'à ce que les choses se calment.

Q: Avant de lire les leçons que vous m'avez conseillées (#T16 et #T28), dans ma méditation suivante, je me suis de nouveau assis sur ma chaussette roulée en boule pendant la respiration et la méditation. Pendant ma méditation, j'ai éprouvé le besoin de changer la position de l'une de mes jambes et ne trouvant pas de position confortable je l'ai placée sur le sommet de l'autre cuisse près du corps. En conséquence, plus de poids reposait sur la chaussette, pressant davantage cette zone. Bientôt mon corps a commencé à se balancer d'avant en arrière, ce qui a créé une sensation préorgasmique. J'ai trouvé cela agréable et légèrement frustrant étant tenté d'aller jusqu'à l'orgasme. Le principal résultat est que même si je pensais I AM mon attention était davantage sur la stimulation sexuelle que sur le mantra. C'était risible. Mon corps pensait à satisfaire ce plaisir sexuel et mon mental criait I AM.

D'où ma question: devrais-je encourager le balancement pour stimuler les sensations sexuelles? J'ai l'impression que même assis tranquille cela pourrait arriver.

R: Ah, de nouveau, le cheval de rodéo!

Je suggère que vous restiez à un niveau de stimulation qui ne dérange pas trop votre méditation. Cela veut dire rester plutôt tranquille avec une pression modérée. Plus tard il est possible d'augmenter l'énergie à mesure que la conductivité s'élève dans le système nerveux, de sorte que cela ne soit plus aussi frustrant. C'est une évolution qui prend des mois, même des années. En attendant, pour éviter trop de distraction, n'allez pas jusqu'à ébullition.

Si vous êtes trop perturbé dans la méditation, vous pouvez utiliser siddhasana pendant la respiration spinale ou les distractions énergétiques ont moins d'importance et le quitter ou le réduire pendant la méditation. Vous trouverez votre équilibre si vous avez bien compris le principe, équilibrer et mélanger le silence intérieur et l'énergie extatique.

Quand vous serez un vieux routier de siddhasana, vous pourrez vous assoir avec une stimulation totale sans aucune frustration sexuelle. Il n'y aura plus qu'une fontaine d'extase montant dans votre système nerveux pour retomber en cascade à travers des royaumes sans fin de silence intérieur sans limite. Tel est le fruit de siddhasana et la raison pour laquelle elle est une pratique tantrique aussi importante. Elle nous permet de transformer l'énergie sexuelle en une extase divine sans fin. C'est bien le but de toutes les pratiques tantriques. Siddhasana a l'avantage, en faisant partie de notre routine, de pouvoir être faite tous les jours. Cette régularité dans la pratique n'est pas possible dans les relations sexuelles bien que dans ce cas, beaucoup puisse être accompli avec les méthodes tantriques. Voyez les autres leçons de tantra à ce sujet.

Avec le temps et la pratique de la transformation de l'énergie sexuelle dans les pratiques assises, nous constaterons que les expériences de félicité extatique viennent naturellement de l'intérieur à travers la journée. Quand cela se produit notre vision de la vie s'élargit à l'infini et nous pouvons donner beaucoup, avec joie, à ceux qui nous entourent. C'est ce que nous voulons dire par « vie extatique ».

Le gourou est en vous


N.d.T.:
  • 1. « bucking bronco »: cheval de rodéo
    la traduction littérale est bien cheval de rodéo. Toutefois, pour les américains, cette expression peut avoir une forte connotation sexuelle et c'est bien dans ce sens qu'elle est employée ici.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers