Leçon 221 - Q&R - L'expansion de l'espace du cœur
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Mercredi 21 juillet 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: J'ai beaucoup aimé ce que vous avez écrit sur la respiration du cœur (leçon #220). J'ai de bonnes expériences avec la respiration spinale depuis que j'ai commencé il y a environ six mois, et la respiration du cœur y ajoute une nouvelle dimension. Avec la respiration spinale, j'ai souvent l'impression de m'ouvrir intérieurement à un espace sans limite. Parfois c'est simplement un vide joyeux. D'autres fois il y a des sons agréables, comme un ruisseau qui coule dans la montagne, des cloches d'église ou de la musique comme je n'en ai jamais entendue auparavant. Parfois il y a des lumières dorées ou multicolores. Parfois encore pas de lumière du tout. Je ne sais pas d'où vient tout cela, mais je ressens une expansion et c'est très très agréable. Cet espace semble être dans mon cœur, mais infiniment plus grand que mon corps physique. J'ai essayé la respiration du cœur à la fin de ma pratique ces deux derniers jours. Bien que je ne me considère pas comme étant très religieux, je viens d'un environnement chrétien, j'imagine inspirer le Christ dans mon cœur par mon troisième œil et laisser sortir les impuretés qui pourraient s'y trouver en expirant par le troisième œil. Et voilà ce qui se passe, l'espace intérieur prend vie avec d'énormes vagues d'amour et de compassion, et une sensation indescriptible de force et de volonté. C'est stupéfiant. J'ai continué à ressentir ces sensations après la pratique. Est-ce la présence de Jésus-Christ en moi? Ou bien est-ce quelque chose d'autre? Quoi que cela puisse être, j'en veux encore davantage.

R: Quelle belle expérience. C'est un exemple merveilleux de la façon dont la respiration spinale associée à la méditation profonde et aux autres pratiques ouvre le cœur dans le cadre de la purification globale du système nerveux.

C'est l'espace du cœur où nous entrons à mesure que notre système nerveux s'ouvre et que notre sensualité intérieure commence à se déployer. Le mot sanskrit pour le chakra du cœur est "anahata", qui signifie un "son non frappé". Les expériences sensorielles s'élèvent dans l'espace du cœur venant de nulle part et peuvent être ressenties simultanément partout à l'intérieur. Les sons sont "non frappés" et les lumières intérieures "non allumées". Ce qui se trouve dans l'espace du cœur est simplement là, comme si il n'y avait ni cause ni effet, seul un rayonnement des qualités de la conscience de pure félicité surgissant sans fin de l'intérieur et jouant sur nos perceptions raffinées, une fontaine éternelle de félicité en nous.

En invitant une influence, comme celle de notre ishta (notre idéal choisi), dans l'espace de notre cœur avec la respiration du cœur, celui-ci sera empli en accord avec notre ouverture et notre intention de recevoir la vérité et l'harmonie. Nous savons tous que dans notre vie de tous les jours les intentions et les habitudes positives, dilatent notre cœur et nous vivifient, alors qu'au contraire les intentions et les habitudes négatives le contractent et nous affaiblissent. Avec les pratiques de yoga avancées, nous agissons sur l'ouverture à des niveaux beaucoup plus profonds dans notre système nerveux. Si profonds que notre expérience se déplace dans les royaumes célestes contenus en nous. Là, les intentions et les habitudes négatives sont fondues par l'amour pur de nos qualités divines qui s'élèvent de l'intérieur, de sorte que les expériences de contraction du cœur tendent à diminuer, même lorsque nous naviguons dans ce monde physique où rien ne dure bien longtemps. Nous poursuivons notre expansion au fur et à mesure que nous nous identifions tout naturellement davantage avec cela qui est en nous qui est toute béatitude et ne se dissipe pas. Si nous avons une culture religieuse, et si nous sommes enclins à utiliser un ishta qui provient de notre tradition, cela peut marcher très bien dans la pratique de la respiration du cœur. Cela peut marcher tout aussi bien pour toute personne qui recherche la vérité de manière sincère au moyen de n'importe quelle tradition ou de n'importe quelle croyance car c'est la dévotion que nous avons envers notre idéal qui stimule la purification et l'ouverture de notre cœur de même qu'elle stimule toutes nos pratiques. Tout est lié dans le domaine du yoga. Il y a ici un rapprochement intéressant à faire avec la pratique du samyama donnée dans la leçon #150. L'expansion de l'espace du cœur est analogue à l'expansion du silence intérieur. Nous savons que le silence intérieur, cultivé dans la méditation, est le vaste réservoir de la puissance divine dans lequel nous relâchons nos sutras lors de la pratique de samyama. En agissant ainsi, nous cultivons l'expansion du silence intérieur dans de nombreuses directions en fonction du type de sutra que nous utilisons. Cela revient à dilater l'espace du cœur. Nous stimulons l'expansion de l'espace du cœur de bien des façons lors de nos pratiques. Le cœur, bien qu'il ne soit pas souvent mentionné dans les leçons, est au centre de tout ce que nous faisons dans les pratiques avancées de yoga. Ce centre spirituel d'énergie d'abord localisé et que nous appelons "le cœur" devient ensuite toute chose.

L'ouverture du cœur est le moyen par lequel notre silence intérieur, notre sensualité intérieure et la félicité extatique entrent progressivement en expansion pour finir par englober tout ce qui nous entoure dans le monde matériel. Alors nous faisons l'expérience du monde tout entier à travers nos sens de la même façon que nous expérimentons l'espace du cœur dans ces premiers stades d'expansion intérieure que vous avez décrits. A la fin, le monde tout entier est contenu dans notre cœur en expansion. Notre extérieur devient l'intérieur et l'intérieur devient l'extérieur, un paradoxe divin. Tel est l'unité, le Un. Ainsi, quand nous expirons depuis l'espace de notre cœur, le monde entier est purifié.

Cette expérience peut sembler très mystique. Pourtant elle est enracinée dans la transformation neurobiologique de notre système nerveux que nous cultivons par nos pratiques quotidiennes. Nous sommes programmés pour ça. Nous sommes tous des mystiques en devenir.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers