Leçon 15 - Je ressens de l'agitation
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Mercredi 19 novembre 2003

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Après avoir commencé, j'ai ressenti une paix et un calme agréables pendant quelques jours. Ensuite une certaine agitation s'est installée pendant la méditation et je deviens irritable pendant la journée. Que se passe-t-il?

R: Bien que le nettoyage du système nerveux au moyen de la méditation semble être un processus simple, il n'en est pas moins délicat. La procédure que nous utilisons est simple, nous pensons le mantra sans effort, nous le laissons devenir plus subtil de lui même, nous perdons le mantra, puis lorsque nous nous en rendons compte nous y revenons, toujours sans effort, sans essayer de le penser clairement ou de façon vague, et ainsi de suite pendant vingt minutes deux fois par jour. Mais ne vous fiez pas à cette simplicité. Ne prenez pas cette façon de faire à la légère. C'est une technique avancée et puissante. Nous donnons la possibilité à des obstructions qui se sont accumulées profondément en nous même depuis des vies de se défaire de façon naturelle. Ce sont ces stress et ces tensions inscrits dans notre système nerveux qui restreignent notre vision de la vérité en nous et autour de nous. Nous avons certaines de ces restrictions depuis notre naissance, mais d'autres ont été accumulées dans cette vie-ci. Tout cela est défait petit à petit, morceau par morceau, pendant la méditation. C'est une vaste tâche avec des répercussions profondes.

Si le processus de purification est légèrement déséquilibré, on peut ressentir de l'inconfort, de l'agitation, de l'irritabilité, des sensations physiques désagréables, de la nervosité, des pensées désagréables. Des choses comme ça. Heureusement il existe des moyens d'équilibrer le processus de méditation lorsqu'il y a de l'inconfort. La première chose à faire est de bien prendre son temps pour sortir de méditation. Même si vous avez l'impression qu'il ne se passe pas grand-chose, néanmoins un processus de nettoyage a été mis en route par la méditation, alors si vous sortez brusquement de méditation, sans période de repos intermédiaire, vous pouvez vous sentir irritables pendant quelque temps, voire même pendant toute la journée. Ne vous en prenez pas à vos proches, à vos amis ou à vos collègues de travail, voyez les choses pour ce qu'elles sont, c'est- à-dire un déséquilibre dans votre pratique. Prenez toujours quelques minutes pour sortir de méditation en ne faisant rien, détendu, sans penser le mantra. Cela permet aux stress et aux tensions libérés pendant la méditation de se dissiper doucement. Ainsi quand vous vous lèverez, vous vous sentirez léger et reposé. Si ce n'est pas le cas c'est que probablement vous ne prenez pas suffisamment de temps. Donc prenez un temps de repos suffisant à la fin de façon à ce que la transition entre la méditation et l'activité se fasse sans heurt. Vous pouvez même vous allonger un moment si vous le souhaitez. Ca dépend de chacun. Trouvez ce qui est le mieux pour vous pour sortir de méditation.

Certaines personnes réagissent vite à la pratique et ont des résultats visibles très vite. C'est une bonne chose et si vous faites partie de ceux là vous êtes chanceux, mais il faut veiller à l'équilibre de votre routine pour ne pas ressentir d'inconfort en raison du nettoyage rapide que vous faites. Si de vous allonger quelques instants après vos vingt minutes de méditation ne suffit pas, alors il peut être nécessaire de réduire votre temps de méditation à quinze minutes. Et si vous ressentez toujours de l'inconfort, essayez dix minutes. Trouvez ce qui vous convient et prenez toujours le temps de sortir doucement de méditation.

Il arrive parfois que l'on ressente un inconfort physique pendant la méditation. Ceci est habituellement un symptôme de relâchement des obstructions dans le système nerveux. Si cela interfère avec le processus de méditation, laissez le mantra quelques instants et portez l'attention sur cet inconfort. Laissez votre attention dessus un moment, cela devrait suffire à le dissoudre naturellement. Une fois que c'est fait, revenez au mantra et poursuivez la méditation. Comptez le temps passé à porter l'attention sur votre inconfort comme faisant partie de votre temps de méditation. Si la sensation ne se dissout pas, allongez vous un moment jusqu'à ce qu'elle disparaisse. C'est une bonne chose qui se produit car cela indique que l'on se débarrasse d'une obstruction importante. Laissez la partir facilement, de façon naturelle. La même chose s'applique si vous êtes submergé par une vague de pensées que vous ne maîtrisez pas et qui peut ou non être accompagnée de sensations physiques. Si vous n'arrivez pas à revenir facilement au mantra, soyez avec les pensées jusqu'à ce qu'elles se dissipent suffisamment pour pouvoir revenir facilement au mantra. Il faut bien se rappeler que la méditation n'est pas une lutte contre l'activité mentale ou physique qui se présente. Celle-ci n'est que le symptôme du relâchement des obstructions profondément ancrées dans notre système nerveux. Nous les laissons partir. Tout ce que nous avons à faire c'est de suivre la procédure facile de penser le mantra pour permettre au nettoyage intérieur de se faire. Ce n'est pas une guerre que nous menons au niveau conscient de l'esprit. On ne peut pas gagner de cette manière là, ce n'est pas possible. Nous travaillons de l'intérieur, dans et au-delà du mental subconscient. Et pour cela nous devons permettre à la capacité naturelle de l'esprit de nous conduire vers l'intérieur. Donc apprenez à penser le mantra sans effort et laissez le pénétrer.

La méditation est le moyen le plus efficace d'agir profondément dans le subconscient et de le nettoyer. Avec la méditation, nous allons facilement au-delà du mental subconscient jusqu'à notre conscience sous-jacente, la source de tout ce qui est vrai et évolutif. C'est notre conscience qui ôte les obstructions intérieures, si nous lui en donnons la possibilité au moyen de la méditation. Dans le temps, au fur et à mesure que les obstructions sont enlevées, nous expérimentons de plus en plus de silence paisible dans notre vie de tous les jours. C'est le début de notre illumination, notre état naturel. Donc continuez à nettoyer la fenêtre de votre système nerveux tous les jours.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers