Leçon T76 - Sexe tantrique et contraception
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 14 mai 2010

Il est recommandé de lire les leçons de tantra depuis le début. La première leçon s'intitule « Le tantra yoga » et porte le numéro 1.

Q: La pratique sexuelle tantrique (méthode de la rétention avec blocage) peut-elle être utilisée comme une méthode fiable de contraception naturelle?

R: Elle ne sera fiable que si l'homme est capable de retenir sa semence. Il s'agit de la même stratégie que lorsqu'on retire le lingam du yoni avant l'éjaculation, à la différence que dans le cas du sexe tantrique il peut y rester bien plus longtemps. Avec des ébats amoureux plus longs, une quantité significative de liquide pré-éjaculatoire peut être libérée dans le yoni, de sorte que la question se pose de savoir s'il contient ou non des spermatozoïdes. Un seul suffit pour féconder un ovule, bien qu'en règle générale, des millions soient nécessaires (une éjaculation complète) pour qu'un seul spermatozoïde réussisse à atteindre son but. La science signale que le liquide pré-éjaculatoire ne contient qu'une proportion négligeable de spermatozoïdes, mais ce sera d'une maigre consolation pour les quelques femmes qui se sont retrouvées enceintes de cette façon.

Nous pouvons en conclure qu'un homme, tout habile qu'il soit dans les méthodes sexuelles tantriques en sachant retarder indéfiniment son éjaculation, ne sera pas capable de limiter la quantité de liquide pré-éjaculatoire libérée dans le yoni. Bien que la probabilité de concevoir à partir des quelques spermatozoïdes contenus dans le liquide pré-éjaculatoire soit relativement faible, elle n'est pas nulle. Combiné aux risques d'accident qui peuvent arriver lorsqu'on pratique les méthodes de rétention et de blocage, cela augmente de façon significative la probabilité de concevoir, au moins autant qu'en utilisant la technique ancestrale de retrait avant l'éjaculation.

On a estimé que les méthodes naturelles de contraception étaient efficaces à 75-95 %. Cette large fourchette dans le pourcentage d'efficacité des méthodes contraceptives naturelles est due au plus ou moins grand sérieux avec lequel elles sont appliquées. Une mise en œuvre parfaite donnera une efficacité proche du maximum. Mais il y a toujours un risque de dérapage. L'utilisation de méthodes sexuelles tantriques pourrait également tomber dans cette large fourchette d'efficacité, en fonction du sérieux de sa mise en œuvre. Et, ainsi que nous l'avons mentionné, la grande quantité de liquide pré-éjaculatoire relâchée au cours d'un long ébat amoureux est une inconnue dans l'équation. Ce sera à la science de déterminer cette inconnue.

Tout ce qui a été dit jusqu'ici concerne le contrôle (ou son absence) de la part de l'homme, au cours de la relation sexuelle. Le fait d'utiliser des méthodes sexuelles tantriques n'augmente pas la capacité de la femme à réduire le risque de conception. Cela peut être un facteur décisif pour nombre de femmes. Ce qui ne veut pas dire que le sexe tantrique n'est pas une bonne chose. Il peut apporter de grands bénéfices spirituels aux deux partenaires, du moment que les pratiques assises quotidiennes (méditation profonde, respiration spinale, etc.) sont également utilisées. Mais les femmes ne se sentiront pas plus à l'aise avec le sexe tantrique comme moyen de contraception qu'elles le seraient avec un retrait de l'homme avant éjaculation au cours d'une relation non tantrique. En effet, le sexe tantrique constitue une procédure demandant plus d'implication que le simple fait de se retirer, et peut entraîner plus d'accidents pour cette raison.

Lorsque le sexe tantrique est associé à la méthode du calendrier (fondée sur l'observation du cycle menstruel de la femme), qui permet de minimiser le risque d'ovulation (fécondité) pendant la période d'activité sexuelle, l'efficacité globale sera bien meilleure. En terme de contraception naturelle, deux méthodes simultanées valent mieux qu'une. En étant prudent, on peut ainsi porter l'efficacité à 95 %, ce qui n'est toujours pas 100 %.

Selon nos croyances, coutumes sociales et normes religieuses, notre choix de moyens de contraception peut être plus ou moins réduit. Si nous ne sommes pas limités dans nos choix, alors les pratiques sexuelles tantriques ne constituent pas forcément une bonne alternative aux méthodes contraceptives modernes, qui sont bien plus fiables, à plus de 99 %.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers