Leçon 213 - Q&R - Le sommeil conscient
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Vendredi 2 Juillet 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Etre concient m'empêche parfois de dormir. J'essaie de dormir, mais mon esprit est si frais et dispos. Cela me mène jusqu'au matin. Pourriez-vous, s'il vous plait l'expliquer!

R: Une sorte d'agitation lumineuse peut se produire la nuit lorsque l'énergie se déplace à travers notre système nerveux en train de se purifier. Ce genre d'interruption dans le sommeil ne durera pas. Assurez-vous de faire vos pratiques en début de soirée, avant le dîner, puis d'avoir une bonne activité, physique, mentale ou sociale, le soir avant d'aller au lit. Cela aidera à atténuer les choses, à intégrer les énergies intérieures avant le coucher. Si nous méditons juste avant d'aller au lit, cela peut conduire à ce genre d'agitation, comme un "bourdonnement" qui se produirait en nous, car la méditation est une préparation à l'activité. L'activité après la méditation est essentielle pour intégrer et stabiliser la pure conscience de félicité dans notre système nerveux.

Une autre forme d'éveil qui peut se produire pendant le sommeil, est l'éveil du "témoin", ce qui constitue l'émergence normale du silence intérieur dû aux pratiques. Cela fait partie du premier niveau de l'illumination dont nous avons parlé dans les leçons du début (leçon #35, "les points de repère de nos progrès vers l'illumination"), et c'est une condition qui s'installe de façon permanente et qui ne perturbe pas notre sommeil bien que l'on puisse se sentir tout à fait éveillé. Le premier niveau d'illumination est l'émergence du silence intérieur ininterrompu dont nous comprenons qu'il est notre soi intérieur silencieux et inébranlable, présent pendant la veille, le rêve et le sommeil profond. C'est le "rocher" proverbial de la conscience de pure félicité en nous qu'aucune tempête ne peut ébranler. Le silence intérieur ininterrompu est une bonne chose. C'est la fondation paisible de tous les stades ultérieurs et fascinants de l'illumination. C'est aussi la source de notre paix intérieure croissante et de notre stabilité dans notre vie de tous les jours.

Pour savoir si les expériences qui se produisent pendant le sommeil relèvent du premier ou du deuxième type il suffit d'observer si le lendemain, dans la journée, nous nous sentons ou non fatigués. Si, nous sommes fatigués alors il est probable qu'il s'agit du premier genre d'expérience, d'un excès d'énergie qui circule en nous et qui passera lorsque nous régulariserons nos pratiques pour maintenir l'équilibre entre la culture du silence intérieur et notre activité quotidienne. Par contre, si nous nous sentons bien reposé après une nuit de sommeil conscient, alors nous saurons qu'il s'agit de l'émergence du silence intérieur qui est notre illumination normale qui émerge.

Ce peut aussi être un mélange des deux expériences, auquel cas, nous faisons simplement nos pratiques tôt dans la soirée pour que notre temps de sommeil se passe sans problème et jouir du fait d'être paisiblement éveillé pendant que nous dormons. Telle est la vie sur la voie de l'illumination. De bonnes choses se produisent!

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers