Leçon 79 - Q&R - Quelques rappels à propos du mantra
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Dimanche 11 janvier 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: J'ai essayé ça, et c'est comme si le mantra, pour moi, se transformait en quelque chose de moins précis dans mon esprit, quelque chose qui est plus du genre AHHHHH MMMMM... et semble fonctionner naturellement avec le souffle qui entre et le souffle qui sort... sans le faire intentionnellement de cette façon. Parfois des significations s'y accrochent aussi.

C'est une expérience curieuse pour moi. Je ne suis pas novice en ce qui concerne les méditations avec mantra, ayant fait différentes sortes de méditations depuis de nombreuses années. Je n'ai jamais expérimenté grand-chose. On m'a dit que ce manque d'expérience est dû à de « mauvais karmas ». J'aimerais bien votre avis là-dessus.

R: C'est très bien que le mantra change, s'allonge ou se raccourcisse etc., si cela se passe de façon naturelle pendant la méditation. Si des significations s'y accrochent, c'est très bien aussi. Nous favorisons simplement la procédure. Nous revenons toujours au mantra de départ, I AM, sans effort. Mais il y a un petit truc, dont nous avons parlé dans les leçons. Vous pouvez être très intériorisé et le mantra peut être prononcé de façon très peu claire, très floue. Nous savons que c'est lui, et c'est vers cela que nous revenons, en ne nous forçant pas à avoir une prononciation claire quand elle est naturellement floue. C'est aussi le niveau le plus facile auquel revenir, parce que c'est de là que notre attention a décroché. Donc nous commençons un cycle plus profond lorsque nous y revenons de cette façon, en revenant là où il est, au lieu d'essayer de se forcer à le prononcer clairement.

Rappelez-vous, le jeu c'est de perdre le mantra encore et encore. Nous ne pouvons pas nous obliger à le perdre. Il s'en va de lui- même. C'est la capacité naturelle de l'esprit à s'immobiliser. Nous créons la condition adéquate avec la procédure d'utilisation du mantra. Le mental fait le reste. Au début, l'expérience du mental et du système nerveux qui s'apaisent peut être subtile, un peu de silence, quelques sensations paisibles, de la relaxation. Nous emmenons cela avec nous dans l'activité après la méditation. Progressivement cela peut devenir des sensations profondes de félicité intense dans la méditation. C'est la conscience de pure félicité qui s'installe dans notre système nerveux. Et cela vient avec nous dans l'activité aussi. C'est le chemin.

Sur la respiration, si vous vous apercevez que le mantra va avec le souffle, simplement favorisez le procédé d'utilisation du mantra. Ne repoussez pas la conscience du souffle, ne vous y accrochez pas non plus. Traitez-la exactement comme des pensées qui viennent. Comme nous l'avons exposé en détail dans des leçons précédentes, essayer de porter l'attention à la fois sur le mantra et sur le souffle divise l'esprit, et l'éloigne de l'efficacité de la méditation simple. Si cela se produit, très bien, mais nous ne le faisons pas de façon délibérée comme pratique duelle. Ce n'est pas l'approche de ces leçons.

Peut-être que les autres pratiques de yoga avancées, en plus de la méditation, vous aideront à tout ouvrir. Tout le karma se dissoudra au bout du compte. Aucune pratique efficace que vous faites pour entrer dans l'infini n'est perdue. De toute évidence, vous avez une forte bhakti, sinon pourquoi avoir médité toutes ces années? Le rideau s'ouvrira, et ce que vous trouverez derrière sera bon. Avec le temps, votre intériorité divine s'épanouira à l'extérieur.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers