Leçon 58 - Q&R- Un pas après l'autre
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Dimanche 28 décembre 2003

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Ma question porte sur le fait de combiner les méthodes que vous recommandez avec celles auxquelles je suis habitué. Est-ce qu'elles vont se renforcer ou bien se contrarier? Par rapport à votre dernier ajout, sambhavi, tout ce que je peux dire c'est Whoa! En tout cas on peut dire que je suis en plein dans la période où il faut s'habituer aux techniques! La capacité de maintenir la légère contraction du sphincter anal, respirer avec un sifflement à l'expiration, les yeux qui louchent tout en se dirigeant vers le troisième œil... tout en même temps... c'est vraiment beaucoup de choses à faire, sans parler de les faire de façon détendue.

R: Bien sûr, vous choisissez ce que vous voulez pratiquer. Si vous suivez déjà un enseignement précis, il n'y aucun désir d'interférer avec ça. Dans ce cas considérez simplement ces leçons comme « matière à réflexion ».

Si vous essayez de mettre les morceaux ensemble par vous-même, alors voici quelques conseils.

Tout d'abord, moins c'est plus, dans la pratique spirituelle. La clé, c'est la simplicité. Essayer de mettre ensemble des morceaux disparates qui se chevauchent et viennent de diverses sources ne vous aidera pas, à moins que vous ne soyez avancé et que vous ne complétiez ce qui manque dans votre pratique. Vous ne semblez pas être dans ce cas, mais vous le serez si vous persévérez suffisamment longtemps.

Il est suggéré de simplifier ce que vous faites. Vous saurez que vous pratiquez au niveau qui vous convient si vous avez de la stabilité (et du plaisir!) au lieu de vous cogner en essayant d'en faire trop. La meilleure mesure de la stabilité de votre pratique c'est comment vous vous sentez après, dans votre vie de tous les jours. Si vous vous sentez irritable pendant la journée, revenez en arrière et stabilisez votre pratique à un niveau confortable. Veillez toujours à vous reposer suffisamment à la fin de votre méditation.

Rappelez-vous que nous travaillons avec des capacités naturelles inhérentes à notre système nerveux. Leur accès est délicat, et ne fonctionne pas bien si nous brouillons les choses avec une attention trop divisée. Ces capacités naturelles sont les suivantes:

  1. La capacité de notre esprit à s'apaiser, ouvrant ainsi notre système nerveux au champ infini de conscience de pure félicité.
  2. La capacité de notre souffle et de notre attention à cultiver notre nerf spinal, permettant à notre système nerveux tout entier de devenir un terrain fertile pour la croissance de la conscience de pure félicité en nous.
  3. La capacité qu'a notre énergie sexuelle de s'élever et de vivifier notre nerf spinal jusqu'à obtenir une conductivité extatique qui entre en expansion dans tout notre système nerveux et au-delà.
  4. La capacité qu'ont les sens de se raffiner et d'aller vers l'intérieur, le long des nombreuses voies de l'expérience extatique.
  5. La capacité d'expansion de la conscience de pure félicité en nous et au-delà jusqu'à atteindre un niveau unifié de conscience qui englobe toute l'existence.
Nous cherchons à stimuler toutes ces capacités pour qu'elles se manifestent de façon normale. C'est la voie de l'illumination. Mais nous ne pouvons pas réussir en commençant tout en même temps. Rome n'a pas été construite en un jour. Nous devons développer chaque niveau de pratique jusqu'à ce qu'il soit bien stable. Il en est de même pour l'application de toute connaissance. Nous développons une habitude stable à chaque niveau de connaissance. Nous commençons d'abord par la première étape. Nous la faisons jusqu'à ce qu'elle soit bien établie. Ensuite nous pouvons y ajouter la deuxième étape, la stabiliser et ainsi de suite. Si nous essayons de faire les étapes un à dix toutes en même temps, nous avons peu de chance de réussir. C'est la même chose pour tout ce que nous entreprenons. C'est ainsi dans l'enseignement des matières académiques. Nous passons d'une classe à l'autre, en commençant tout au début et en progressant jusqu'à la fin.

La différence, c'est qu'ici tout est donné très rapidement, beaucoup plus rapidement que ce que l'on peut faire de façon normale. Pour d'autres points de vue concernant la façon de mettre en place sa progression je vous suggère de relire la leçon 38 « où en êtes vous? »

Si vous voulez utiliser les pratiques avancées de yoga comme votre ligne directrice principale, alors, à ce stade, il vaut mieux ne pas mélanger votre pratique avec d'autres méthodes. Commencez doucement avec la méditation. Installez bien votre pratique. Ensuite, après quelques semaines ou quelques mois, ajoutez la respiration de la colonne vertébrale simple. Habituez vous à la pratique. Ensuite, plus tard, vous pourrez ajouter les techniques des leçons suivantes. Ajoutez une pratique à la fois, pas toutes en même temps. Ceci est répété très souvent dans les leçons.

Avant, la difficulté s'était de trouver la connaissance. Maintenant, c'est de l'appliquer de façon ordonnée. C'est à vous de le faire.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers