Leçon T74 - Stimulation des seins et conductivité extatique
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 20 avril 2010

Il est recommandé de lire les leçons de tantra depuis le début. La première leçon s'intitule « Le tantra yoga » et porte le numéro 1.

Q: En tant que femme, je remarque qu'une part importante de l'expérience extatique vient à travers mes seins. Pouvez-vous expliquer comment cela se relie au tantra, au développement d'une extase spirituelle durable, et à l'illumination?

R: La connexion naturelle extatique entre les seins d'une femme et la neurobiologie sexuelle de la région pelvienne est liée à la fois au sexe reproductif et à l'allaitement du petit enfant. En général la connexion extatique est la plus intense à travers les mamelons. Certaines femmes peuvent atteindre l'orgasme par la seule stimulation délicate des seins et des mamelons, soit par leur propre stimulation soit par celle d'un partenaire attentionné.

Les hommes peuvent aussi avoir ce genre de sensibilité, qu'elle ait été développée par une stimulation directe des seins et des mamelons, ou par la présence naturelle de la conductivité extatique, soit innée, soit cultivée par toute une gamme de pratiques spirituelles. Les pratiques spirituelles, en enlevant peu à peu les obstructions dans la neurobiologie, peuvent augmenter la connexion extatique à travers les seins et les mamelons à la fois pour les femmes et pour les hommes. Il se passe dans les seins bien plus que les fonctions bien connues du sexe reproductif et de l'allaitement des bébés.

Comme nous le savons par ces leçons sur les aspects sexuels du tantra, il y a une profonde connexion entre notre sexualité et notre développement spirituel. Si on ne l'a pas encore remarqué, il suffit de s'engager dans les pratiques nécessaires sur une période de temps suffisante pour vérifier de première main que c'est vrai.

Comme nous l'avons discuté dans les leçons précédentes, l'équation de l'illumination a deux composantes: le silence intérieur immuable et la montée de la conductivité extatique à travers le corps, et au-delà. Le mariage intérieur des deux conduit à une renaissance spirituelle et à un flot sans fin d'amour divin émanant de nous. Cela peut se manifester de bien des façons, dont la plus importante est une tendance naturelle à s'engager dans un service lumineux et plein d'amour au bénéfice des autres.

Les techniques du tantra liées à la sexualité ont pour but principal de cultiver la conductivité extatique en faisant longuement l'amour. C'est réalisable avec la méthode pour se retenir (voir leçon T4) et les moyens associés. Avec cette approche, tout le corps devient perméable à la félicité extatique, félicité qui reste longtemps avec nous une fois fini de faire l'amour, et avec le temps cela devient une expérience permanente dans notre vie quotidienne. L'amour tantrique sera plus efficace si nous nous engageons dans des pratiques de yoga quotidiennes: assises en méditation profonde, pranayama de la respiration spinale et les autre pratiques qui stimulent à la fois le silence intérieur et les côtés énergétiques/extatiques, ainsi que discuté à travers les leçons. Si l'on utilise toute la gamme des pratiques, les méthodes sexuelles tantriques deviennent beaucoup plus efficaces pour cultiver une extase spirituelle durable.

Nous ne faisons pas cela seulement pour une extase spirituelle durable. Le mariage du silence intérieur avec la conductivité extatique est un processus neurobiologique complexe qui peut prendre bien des années pour venir à maturité, même si nous pouvons remarquer que la qualité de vie s'améliore régulièrement à chaque étape du chemin.

Le rôle des seins dans ce processus est multiple. Il est évident que dans la pratique sexuelle, soit seul(e) soit avec un(e) partenaire, une légère stimulation de nos seins et mamelons accentuera notre excitation, et permettra également de l'étendre au-delà des organes génitaux. L'expansion de l'extase fait naturellement partie du sexe tantrique, et c'est la raison pour laquelle nous utilisons la méthode pour se retenir et les autres méthodes qui élargissent l'influence extatique de l'excitation sexuelle dans tout le corps d'une façon préorgasmique. Ainsi, le sexe n'est plus seulement localisé dans les organes génitaux. C'est ce que peut également faire une stimulation habile des seins en mode préorgasmique, soit par soi-même, soit dans le cadre de l'union sexuelle. Cela dépend de nos inclinations personnelles, comme toutes choses dans les relations sexuelles. Nous n'allons pas vous dire ici comment faire l'amour. C'est une question de style de vie et de choix. Ce que nous faisons est de faire ressortir les principes de la transformation spirituelle humaine qui existent en chacun de nous et les méthodes que l'on peut trouver utiles pour activer ces principes, conduisant à une amélioration permanente de notre expérience dans la vie de tous les jours.

Beaucoup peuvent penser que la stimulation des seins n'a pas beaucoup d'importance dans ce processus, et c'est très bien. La vérité est que la stimulation des seins n'est pas une pratique de yoga essentielle, ni même une pratique sexuelle tantrique importante. Si c'était le cas, nous en aurions parlé bien plus tôt dans le schéma d'ensemble des pratiques yogiques et tantriques. Cependant, que la stimulation des seins de façon tantrique fasse ou non partie de notre sexualité, l'ensemble de nos pratiques de yoga permettra à la purification et à l'ouverture de se faire dans cette partie de notre corps. Ainsi donc tout ce que nous avons envie de faire dans la jouissance de nos énergies sexuelles en mode tantrique, y compris la stimulation des seins, peut être une aide dans le processus d'ensemble de la transformation spirituelle humaine.

Ceci dit, il est utile de mentionner que les développements énergétiques dans les seins ont une relation directe avec l'éveil extatique dans l'espace du cœur, espace qui est un immense royaume en nous qui défie toutes les frontières physiques, et qui est au centre du mariage du silence intérieur immuable et de la conductivité extatique. C'est à partir de l'espace du cœur que notre renaissance spirituelle se produit, et que l'effusion divine qui en résulte nous fait avancer dans le monde en suivant les chemins rayonnants de l'évolution.

Mais il ne s'agit pas d'en faire trop en mettant l'attention sur le cœur, ou sur le rôle extatique des seins dans ce domaine. Ce sont des parts actives d'un bien plus grand tout divin, et cela ne nous sera pas d'un grand secours de nous concentrer excessivement sur le cœur, ou sur la stimulation de nos seins!

La grande majorité de ce qui se passe dans la poitrine ou dans l'espace du cœur est automatique, et dépend de tout un éventail de pratiques. Il n'existe pas de pilule miracle qui fasse tout le travail. Ce qui se rapproche le plus d'une pilule miracle est la méditation profonde journalière, qui, le moment venu, nous conduira à toutes les autres choses dont nous avons discuté dans les leçons AYP, y compris la purification et l'ouverture de l'espace du cœur, dont les seins et leurs connexions extatiques font intégralement partie.

Avec la connectivité extatique qui monte en nous, nous remarquerons de nombreuses connexions énergétiques instantanées se produisant simultanément, et cela permettra des connexions entre les pratiques que nous sommes en train de faire. Avec le temps, toutes nos pratiques n'en font plus qu'une. D'un point de vue extatique, quand nous les favorisons de façon subtile, nous pouvons reconnaître la connexion instantanée qui se fait entre les mudras et bhandas que nous avons utilisés dans nos pratiques structurées assises. Elever simplement les yeux entre les sourcils peut provoquer un courant extatique à la racine, et, en réponse, nous pouvons contracter légérement le sphincter anal et le périnée. Une élévation imperceptible du diaphragme et de l'abdomen peut aussi se produire, sans autre raison que l'énergie extatique qui nous remplit. Nous avons appelé cette connexion réflexe provoquée par la conductivité extatique "la mudra de tout le corps" (voir leçon 212). Les seins peuvent aussi participer à cette mudra avec une plus grande sensibilité des mamelons. Pendant la mudra de tout le corps, nous pouvons avoir envie de poser délicatement un doigt sur chaque téton, avec ou sans vêtements. Cela peut dilater encore plus la mudra dans l'espace du cœur, la mélangeant délicieusement avec notre silence intérieur immuable. C'est ce que nous sommes: une félicité extatique sans fin. Tout émane de là.

De même qu'avec toutes les pratiques de yoga, il est possible d'en faire trop avec la stimulation des seins, que ce soit pendant l'activité sexuelle ou à d'autres moments, et d'expérimenter une purification excessive. Les symptômes peuvent être de l'irritation, une sensation de blocage quelque part dans le corps, et un malaise général. C'est le moment de mieux gérer notre pratique et de nous engager dans des activités qui nous enracinent. Le mal-être passera, et nous pourrons continuer notre route avec une joie et une stabilité renouvelées.

Ainsi donc, soyez rassurée en sachant que les sensations agréables connectant les seins avec l'ensemble de notre expérience extatique font partie d'une immense dynamique spirituelle à l'œuvre en nous, en plus de leur rôle dans le sexe reproductif et l'allaitement. Si nous y trouvons du plaisir, cela peut faire partie de notre pratique sexuelle tantrique, et nous pouvons en être extatiquement heureux.

Il faut préciser que les seins ne sont pas seulement physiques, et que leur fonction extatique subsiste même si le sein physique a été enlevé chirurgicalement. Nos composants physiques ne sont que la manifestation extérieure de notre réalité intérieure. Si l'extérieur est enlevé, l'intérieur reste. Nombreux sont ceux qui ont été opérés d'une partie apparemment vitale et qui se sont rendu compte que la vie intérieure était intacte, et souvent en expansion spectaculaire à travers le voyage de la perte à la découverte de ce qui est vrai. Chez l'être humain, le cœur ne connaît pas de limites, pas plus que le silence intérieur et la conductivité extatique. Le rayonnement ne dépend pas principalement du corps physique. Tous les sages ayant atteint l'illumination vous le diront.

En définitive, le chemin de la transformation spirituelle humaine n'a pas besoin d'être un chemin de répression des plaisirs naturels du corps ou du cœur. Leur répression ne peut conduire qu'à la misère et non à l'illumination. Ce que les femmes savent être naturellement extatique dans leur poitrine est aussi disponible pour chaque homme. Les courants extatiques qui coulent à travers nous sont des chemins dans notre espace du cœur, et deviennent la lumière éternelle rayonnante du divin.

C'est là, avec nous, tout le temps. Dans la purification et l'ouverture du cœur, nous pouvons trouver une joie éternelle dans cette vie. C'est une joie paisible, une joie qui sourit intérieurement en permanence. Et c'est une joie dynamique, toujours en mouvement. Le silence intérieur se déployant sur la conductivité extatique pleinement éveillée est le rayonnement de la félicité extatique. C'est le divin qui coule à travers nous, élevant toutes choses dans le monde. C'est la tranquillité en action!

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers