Leçon T73 - Possession et exploitation sexuelle
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 28 janvier 2010

Il est recommandé de lire les leçons de tantra depuis le début. La première leçon s'intitule « Le tantra yoga » et porte le numéro 1.

Il est recommandé de lire les leçons de tantra depuis le début. La première leçon s'intitule "Le tantra yoga" et porte le numéro 1.

Q: Depuis quelque temps, j'ai une relation avec quelqu'un dont je pense qu'il a pris possession de moi sur le plan intérieur et qu'il se sert de moi sexuellement. Pour ce faire, il utilise des principes et des méthodes tantriques à partir de vos écrits, proclamant (et le croyant lui-même) être un pur canal de connaissance spirituelle. Sa performance sexuelle est impressionnante, et dans cette relation je me sens tellement une victime. Je continue à revenir, essayant de reprendre le dessus, pensant que si je peux l'aider avec son obsession de contrôle, je peux m'aider moi-même. Mais cela ne marche pas depuis longtemps. A part moi, il a plusieurs autres femmes à sa dévotion. Pouvez-vous me conseiller?

R: Vous mettez le doigt sur des questions fondamentales. Quel est le but des enseignements tantriques, et quel est le but des écrits AYP? Quel est le rôle des méthodes tantriques sexuelles dans l'enseignement AYP? Qui peut transmettre cette connaissance et comment?

Les écrits AYP sont une ressource ouverte de pratiques spirituelles, conçues pour être utilisées par des pratiquants qui se dirigent eux-mêmes. La clé pour qu'elles soient appliquées avec succès est que le pratiquant prenne la responsabilité des pratiques qu'il utilise de façon intégrée dans sa propre vie. Il ne s'agit pas de contrôler la façon dont elles vont agir dans la vie de quelqu'un d'autre. Partager avec d'autres est une chose. Contrôler les autres en est une autre.

Les leçons de tantra sont conçues soit pour être une porte d'entrée dans le large domaine des pratiques intégrées de yoga pour ceux qui sont portés sur le sexe, soit pour être un composant additionnel pour les pratiquants de yoga qui veulent élever leur vie sexuelle normale au niveau d'une pratique spirituelle. Dans les deux cas, les méthodes sexuelles tantriques ne sont pas une pratique spirituelle de base, et elles ne peuvent pas l'être sans une intégration d'autres pratiques, telles que la méditation profonde et le pranayama de la respiration spinale, dans une routine journalière.

Ces leçons ont pour but d'être une ressource directe pour les pratiquants, sans qu'un intermédiaire ne soit nécessaire. Cela ne veut pas dire que des enseignants ne peuvent pas enseigner, ou que la connaissance ne puisse pas être intégrée à d'autres approches. Cela arrive tout le temps. Il est également possible que les méthodes tantriques décrites ici soient utilisées par ceux qui cherchent un pouvoir sur les autres, quoique je doive vous dire que je ne l'ai pratiquement jamais entendu dire. Le silence intérieur immuable obtenu grâce à la méditation profonde entraîne automatiquement un comportement conforme à la morale (en fait, le silence intérieur est la source de toute morale), voulant dire par là que rien de mal ne peut en résulter. De sorte que celui qui s'engage dans la méditation profonde journalière évitera bien des pièges. Les méthodes que nous utilisons avec AYP, notamment en gérant nos pratiques avec sagesse (self-pacing), sont également conçues pour minimiser les difficultés qui peuvent être causées par le fait d'en faire trop de façon obsessionnelle.

Cela dit, si vous sentez que cette personne s'est mise entre vous et les enseignements dans un but personnel, en se focalisant de façon excessive sur les méthodes sexuelles tantriques, c'est une distorsion de l'enseignement AYP. Franchement, je ne vois pas comment cette façon de prétendre enseigner pourrait persister si l'on incorpore tout l'éventail des pratiques, en particulier la méditation profonde, car le silence intérieur finira par purifier cette distorsion. Ce genre d'enseignement ne peut tout simplement pas durer. Néanmoins, si telle est la situation, ceux qui ont ce problème doivent y faire face.

Les écrits AYP sont ce qu'ils sont, et personne ne peut changer ce qu'ils disent. Quand il y un doute sur l'intégrité d'une personne qui affirme enseigner selon les écrits AYP, reportez-vous directement aux leçons. Si les enseignements sont déformés, alors il sera sage de vous sortir de cette situation.

Ni vous, ni qui que ce soit, ne doit se contenter d'attendre qu'une transmission plus pure vous vienne de l'extérieur, car la relation est entre vous et la façon dont la connaissance s'applique en vous, et personne ne peut s'immiscer là-dedans à moins que vous ne le permettiez. Ce qui nous amène à la question qui nous occupe: votre rôle dans la situation qui vous perturbe.

Dans la mesure où AYP est concerné, vous n'avez d'obligation envers personne (pas même moi) de pratiquer les méthodes de telle ou telle façon, ou même de les utiliser ou non. En conséquence, même si vous avez eu l'habitude de dépendre d'une autre personne pour avoir de l'inspiration et être guidée, vous ne devez pas continuer ainsi si votre progrès spirituel à long terme compte pour vous.

Il a été dit: "Il est bien de naître dans une église, mais non d'y mourir." De même, c'est bien d'apprendre de quelqu'un les pratiques spirituelles, mais ce n'est pas bien de continuer cette dépendance. Tout progrès spirituel véritable dépend de notre propre engagement dans notre voyage. A la fin, cela n'a rien à voir avec qui que ce soit d'autre, même si nous continuons à travers la vie à avoir des relations à un degré plus ou moins grand avec d'autres pratiquants et enseignants.

Considérez que votre relation avec cette personne concerne tout cela et appartient à la sphère privée. Si vous vous imaginez que votre évolution spirituelle dépend en quelque sorte de lui, ou vice versa, restant avec lui pour cette raison, il serait bien de voir les choses telles qu'elles sont, de voir que c'est faux. Vous pourriez alors en conclure qu'il vaudrait mieux quitter cette relation, car elle ne va vous apporter ni progrès ni bonheur. Le problème est en vous. Plus vite vous le verrez, plus vite vous pourrez vous en dégager. Il n'y a personne sur terre qui puisse nous donner l'illumination et certainement pas à travers une relation d'interdépendance. Nous seuls pouvons nous donner l'illumination.

Quant à la possession, au fait d'être exploité sexuellement et de se sentir piégé là-dedans, aucune énergie ne peut dominer notre vie si nous ne la nourrissons pas. Donc, si vous pensez être piégée ou possédée par quelqu'un, que ce soit une personne ou quelque autre énergie, c'est que vous nourrissez vous-même cette pensée et cette relation énergétique. Si quelqu'un semble piégé dans un cycle d'exploitation sexuelle, c'est qu'il le nourrit. Si cette personne médite tous les jours, avec le temps, la distorsion se corrigera d'elle-même et à la fin sa vie retrouvera l'équilibre. Mais son parcours est-il le vôtre pour que vous voyagiez aux dépens de votre propre progrès? Il n'y a que vous pour connaître la réponse à cette question.

Compte-tenu de vos graves problèmes, vous pourriez décider qu'il vaudrait mieux mettre fin à cette situation et poursuivre votre vie. Il n'y a pas de doute que vous pouvez trouver d'autres personnes qui seront en harmonie avec vos désirs spirituels, sans vous mettre dans le conflit que vous avez vécu. Personne n'a envie de passer sa vie englué de cette sorte. La seule façon de s'en sortir est de faire un choix. Personne ne peut le faire pour vous. Même si le changement est rarement aisé, à la longue il est bien plus facile de travailler sur soi que d'essayer de travailler sur les autres, ce qui de toute façon est impossible. Mon conseil est donc de laisser tomber et de continuer votre vie d'une façon qui vous convienne.

Assurez-vous de méditer tous les jours. Cela vous donnera la force intérieure nécessaire pour suivre vos convictions. Envisagez également de pratiquer un peu la recherche du Soi, particulièrement la méthode de "Jnana-Lâcher-prise" discutée dans la leçon 350. Cela peut vous aider à voir votre situation avec plus de clarté. Considérez de donner à votre vie une nouvelle direction sans pour autant essayer de retrouver ce qui est passé. Le passé n'est plus, et nous sommes dans l'ici et maintenant. Tirez la meilleure part de chaque jour, car le temps où nous sommes sur cette terre est un cadeau précieux. Continuez simplement à marcher. De nouvelles expériences merveilleuses pointent à l'horizon. Comment pourrait-il en être autrement?

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers