Leçon T61 - La stimulation provoquée par kechari et l'échelle des chakras
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 5 février 2009

Il est recommandé de lire les leçons de tantra depuis le début. La première leçon s'intitule « Le tantra yoga » et porte le numéro 1.

Q: A mesure que ma pratique d'AYP avance, je trouve kechari mudra (positionner la langue vers le haut dans le pharynx nasal) stimulante sexuellement, au point d'avoir plaisir à la pratiquer dans ce seul but. J'ai lu dans un livre de yoga que ce genre de stimulation bloque le progrès spirituel et peut nous faire régresser à des chakras plus bas, à une naissance plus basse dans la prochaine vie, etc. Ce livre explique que d'accéder aux chakras les plus élevés, le sixième (ajna) et le septième (sahasrar) est le seul moyen pour éviter de retomber dans l'ignorance. Pourtant, la connexion que j'ai découverte, grâce à kechari, entre mes organes génitaux, la gorge, la langue, le pharynx nasal et la tête semble si naturelle et si extatique que je ne veux pas y renoncer. Est-ce mal? Est-ce que je risque de tomber?

R: C'est une très bonne expérience avec kechari mudra (voir leçon 108), indiquant l'avancée naturelle de la conductivité extatique dans votre système nerveux. C'est une « seconde puberté » qui se transformera graduellement toujours plus en une félicité extatique et une présence rayonnante dans votre vie, allant au-delà du purement sexuel. Si vous en êtes arrivé là par la pratique de la méditation profonde, du pranayama de la respiration spinale et les autres pratiques expliquées dans les leçons, alors vous n'avez aucun souci à vous faire. Vous avez créé une fondation de silence intérieur et de conductivité extatique stable et établie dans le corps tout entier, une fondation destinée à durer et à ne pas rester confinée dans une partie particulière de l'anatomie spirituelle. En fait, il est peu probable que le genre de connexion extatique que vous décrivez ait pu être réalisé sans une intégration de pratiques de yoga efficaces bien établies dans une routine journalière. En ce sens, votre expérience est signe de progrès et trouve en elle-même sa propre validation.

C'est un aspect naturel du développement sexuel tantrique, où les essences sexuelles et le fonctionnement de notre sexualité s'élèvent avec le processus global de purification et d'ouverture. Allez de l'avant, en continuant simplement à privilégier les principes du tantra expliqués dans les leçons. Le principe de préserver et cultiver l'énergie sexuelle s'applique aussi bien avec une kechari mudra très stimulante qu'avec toutes les autres formes d'activité sexuelle dans lesquelles nous pouvons nous engager en fonction de nos préférences personnelles. Dans le cas de la pratique de kechari, souvenez-vous de bien gérer votre pratique, si nécessaire, afin de ne pas en faire trop.

Les textes de yoga que vous mentionnez se réfèrent à l'approche classique de l'illumination par l'« échelle des chakras », approche transcendée par la recherche du silence intérieur. A partir de ce moment, l'échelle ne s'applique plus. Peut-être même ne s'est-elle jamais appliquée. L'illumination n'a rien à voir avec le fait « d'atteindre » différents niveaux de chakras. L'illumination concerne l'établissement du silence intérieur. Alors les chakras prendront soin d'eux-mêmes et c'est bien ce qui se passe avec la montée de la conductivité extatique. Dans de telles circonstances, il n'y a aucune pratique extatique à n'importe quel niveau qui puisse nous ramener en arrière. De nombreux enseignements « basés sur les chakras » ne prennent pas en considération la montée du silence intérieur, passant à côté du rôle de la méditation dans l'ensemble du processus. Manquant cela, ils auront tendance à ramener le développement spirituel à une hiérarchie, ou à une échelle de degrés remontant les chakras que l'aspirant devrait gravir une marche après l'autre, en prenant bien garde de contrôler les mécanismes intérieurs barreau après barreau. C'est comme d'essayer de conduire une automobile en gardant la tête sous le capot pour superviser tous les équipements qui s'y trouvent. Cela peut faire plaisir au mental, mais c'est un modèle erroné qui ne correspond pas à la réalité du processus de la transformation spirituelle de l'être humain et ne donnera aucun progrès significatif.

Pour ceux qui méditent, toutes les inventions du mental sont annulées par les effets du silence intérieur qui monte. C'est une bonne chose, tout particulièrement quand nous naviguons à travers les royaumes exotiques de la sexualité et de l'éveil de l'extase de tout le corps. En définitive, tout ce qui reste c'est le silence intérieur qui s'installe, la félicité extatique et l'amour divin qui déborde. Alors toute la vie est vue comme la tranquillité en action.

Simplement, quelques éléments de réflexion.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers