Leçon T33 - Q&R - La respiration spinale pendant le sexe tantrique?
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: jeudi 10 juin 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Il est aussi recommandé de lire les leçons de tantra depuis le début. La première leçon s'intitule « Le tantra yoga » et porte le numéro 1.

Q: Il existe une forme de kriya vama (de la main gauche) qui se pratique pendant l'acte sexuel, appelée respiration du cobra et qui comporte 4 niveaux . Elle semble une variante accélérée du kriya habituel, avec des bénéfices rapides. Pourtant dans ces leçons vous nous avez dit de pratiquer la respiration spinale en deux séances indépendamment de la pratique tantrique. Pourtant si la respiration spinale peut être faite pendant les pratiques tantriques avec un immense bénéfice, pourquoi ne l'avoir pas recommandée avec les pratiques sexuelles?

R: La respiration spinale peut être pratiquée pendant le sexe tantrique. J'attendais que quelqu'un pose la question pour aborder ce sujet et vous venez de le faire! Je n'en ai pas encore parlé pour plusieurs raisons, raisons déjà évoquées dans les leçons.

Premièrement, les relations sexuelles ne se prêtent pas à une pratique en regardant la montre, à un moment précis, deux fois par jour et chaque jour sans faute.

Deuxièmement, les relations sexuelles ne se prêtent pas à être fixées dans leur durée, tant de minutes pour cette pratique et tant pour cette autre.

Troisièmement, combiner les pratiques assises avec le sexe tantrique peut amener une libération supplémentaire d'obstructions qui devra être gérée d'une façon ou d'une autre afin de ne pas devenir excessive.

Quatrièmement, la survenue des relations sexuelles est plus aisément laissée à la chance, c'est la façon dont elle arrive naturellement. Ceci n'est pas en synchronisation avec quoique que soit ci-dessus mais peut être surmonté par la discipline de pratiquants mutuellement motivés.

Le problème de la durée de la pratique est d'une grande importance dans le yoga. Sans la régularité et une mesure correcte du temps des pratiques, le yoga peut rapidement devenir incontrôlable, et nombre de personnes dans les leçons principales ont partagé dans les questions et réponses des aspects de leur expérience des pratiques assises liés à ce problème. En fait, la plupart des Q&R concernent la façon de réguler les pratiques pour gérer les expériences. Il n'est pas si facile de garder un équilibre dans les pratiques de yoga avancées. Utiliser les relations sexuelles comme moyen de base pour le yoga reviendrait à conduire un petit bateau sur l'océan en pleine tempête.

Cela veut-il dire que la respiration spinale ne devrait pas être utilisée pendant les relations sexuelles? Non, certainement pas. Cela signifie que cela ne doit pas être considéré comme une pratique de base, pratique qui selon les leçons principales doit être mesurée avec la montre deux fois par jour avant le petit déjeuner et avant le repas du soir.

Si nous nous engageons dans des relations sexuelles, à quelque moment que ce soit, nous avons la possibilité d'utiliser la respiration spinale ou n'importe laquelle des autres pratiques assises. Je suis sur que, comme vous, beaucoup y ont déjà pensé. Il est possible de choisir dans beaucoup de pratiques. Mais, vous savez, il y a un challenge, le risque de provoquer une libération excessive des obstructions dans le système nerveux.

Si cela arrive, nous le saurons en observant comment nous nous sentons après des relations sexuelles combinées avec la respiration spinale ou avec d'autres pratiques.

Faire l'amour avec la respiration spinale est vraiment puissant. Mais la puissance ne se traduit pas immédiatement en progrès. Après tout nous obtenons déjà un énorme pouvoir avec nos pratiques assises, si seulement nous sommes en mesure de l'assimiler et de l'utiliser. Mais nous ne pouvons pas aller plus vite que la capacité de notre système nerveux à digérer les obstructions qui se libèrent, et c'est bien là que bât blesse. Il n'y a pas de limites au pouvoir de ces pratiques avec ou sans union sexuelle. Nous en revenons donc une fois de plus à la régulation des pratiques chacun étant responsable de les gérer au mieux (self-pacing).

Il en est de même avec le sexe tantrique, quoique pas dans la même proportion si l'on utilise la méthode pour se retenir (holdback method) pour faciliter les longues unions préorgasmiques. Habituellement cela ne provoque pas de libération excessive, seulement davantage de félicité extatique, félicité qui reste avec nous, même quand nous commençons plus tard nos pratiques assises. C'est bien pour cette raison que dans les leçons l'accent a été mis sur le fait de se retenir et sur les longues unions préorgasmiques. En règle générale cela n'entraine pas de déséquilibre dans nos énergies internes, et prépare notre système nerveux à de bonnes pratiques assises, plus tard, le jour suivant, ou à quelque moment que ce soit où nos pratiques assises prennent place. Telle est la vraie récompense de l'union tantrique et les longues unions préorgasmique suffisent à obtenir ce résultat. Il y aurait beaucoup à dire sur la pratique du sexe tantrique et des pratiques assises en série (séparément), plutôt qu'en parallèle.

Avec la respiration spinale ajoutée aux relations sexuelles, il se produira un dégagement supplémentaire des obstructions internes dans le système nerveux et vous devrez réguler la pratique pour éviter les excès qui pourraient en résulter. C'est plutôt délicat au beau milieu d'une union sexuelle, à moins que les deux partenaires soient suffisamment en harmonie pour s'unir assis face à face, appuyés sur des coussins pour former un «V » (ou toute autre position semi-verticale), en pratiquant la respiration spinale 5,10, 15, ou autant de minutes que cela leur convient. Cela ne semble pas très romantique, n'est-ce-pas? Aller ainsi de l'avant encore et encore peut conduire à trop de libération pour l'un des partenaires ou pour les deux, et plus tard, une fois l'amour terminé, à beaucoup d'irritabilités. Essayez et voyez. Les pratiques spirituelles puissantes restent des pratiques spirituelles puissantes quelque soit le moment où elles sont faites.

Vous comprenez pourquoi nous n'en avons pas parlé plus tôt? Cela ouvre la porte à des complications et des difficultés potentielles. Dans les leçons nous voulons nous en tenir à une approche simple avec le minimum de difficultés, mais en même temps très efficace pour ouvrir le système nerveux à l'expérience divine.

En conséquence, nous amenons une stimulation sexuelle graduelle dans nos pratiques assises d'une façon mesurée avec siddhasana, mulabandha et sambhavi (très érotique avec la conductivité extatique). Des pratiques telles que nauli/uddiyana, la pompe cervicale (chin pump) et le bastrika spinal deviennent également érotiques à mesure que nous avançons sur le chemin et peuvent toutes être incorporées dans nos pratiques assises. Il peut également y avoir une bonne régulation en combinant les pratiques avec la masturbation. Mais même cela peut échapper au contrôle en nous laissant de mauvaise humeur et avec des maux de tête. Tout est dans la mesure. Si nous en faisons trop nous pouvons être mal en point et inconfortables jusqu'à ce que l'excès d'énergie et le déséquilibre se corrigent d'eux-mêmes. La pratique du yoga doit libérer les obstructions d'une façon telle que nous puissions continuer jour après jour pendant longtemps, avec la félicité extatique augmentant graduellement et débordant dans notre activité quotidienne.

Si vous avez un (e) partenaire avec qui travailler d'une façon équilibrée en faisant l'amour, vous pouvez réguler la pratique et faire l'amour avec de bons résultats. Si tel est le cas, n'hésitez pas. Mais restez conscient que faire l'amour reste un événement aléatoire, pouvant être un coup de fouet sur la route du yoga, mais qu'il reste sage de considérer les pratiques assises journaliéres comme le socle du yoga.

Si nous sommes capables de maîtriser l'immense énergie générée par la combinaison de la respiration spinale, de la pompe cervicale, du bastrika spinal ou de yoni mudra kumbhaka avec des relations sexuelles préorgasmique, cela peut être un grand stimulant. D'un autre côté, cela peut aussi se terminer par un fiasco pour les raisons expliquées ci-dessus. Expérimentez et voyez ce qui se passe. Ensuite gérez au mieux.

Ou bien, encore, réjouissez-vous d'une longue union préorgasmique avec votre aimé (e) quand vous en avez l'occasion, et soyez certains que l'océan de félicité extatique que vous avez atteint tous les deux sera encore là quand vous vous assiérez sur vos coussins de méditation respectifs pour les deux pratiques journalières.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers