Leçon T19 - Sexe, amour, et bhakti
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Samedi 20 mars 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Il est aussi recommandé de lire les leçons de tantra depuis le début. La première leçon s'intitule « Le tantra yoga » et porte le numéro 1.

Chacun sait que sexe égal hormones. Une vieille plaisanterie dit « les adolescents ne sont que des hormones ». Peut être cela s'applique-t-il aussi à nous autres adultes, en tout cas à beaucoup. Plus nous avons de vitalité hormonale, plus notre prestige sexuel et l'image que nous avons de nous-mêmes sont élevés. Quand le « jus » est là, nous nous sentons plus vivant.

Tout cela est le prana. Le prana est la vitalité, la force de vie coulant en nous. Il est derrière toutes ces hormones. Par le yoga nous influençons notre prana en influençant la chimie de notre corps, et vice versa. Nous pensons en suivant une certaine procédure et nous devenons physiquement et mentalement tranquille, et le silence intérieur s'augmente. Nous devenons le vide conscient se suffisant à lui-même. C'est la méditation. Nous respirons d'une certaine façon et les énergies coulant dans notre corps sont mises en mouvement de façon notable. C'est le pranayama. Nous faisons l'amour d'une certaine façon, ou nous nous engageons dans certains types de stimulation en solo de l'énergie sexuelle, et nos expériences intérieures s'augmentent spectaculairement en immenses envolées d'euphorie extatique. Alors nous sommes à la fois vides et euphoriques au même moment. L'union des deux engendre l'amour divin, un courant qui se suffit à lui-même sans avoir besoin d'aucun objet. Il en est simplement ainsi.

Le grand kriya yogi, Lahiri Mahasaya, disait:

« Ma façon d'adorer est très étrange. L'eau bénite n'est pas obligatoire. Aucun ustensile particulier n'est nécessaire. Même les fleurs sont superflues. Dans cette adoration tous les dieux ont disparu, et le vide se mêle à l'euphorie. »

En définitive, la transformation spirituelle de l'homme ne concerne pas des objets externes ou des rituels. Elle concerne nos processus intérieurs, notre conscience intérieure (le vide) et notre extase (l'euphorie). Quand les deux se joignent, il reste l'amour divin qui se déverse d'un réservoir intérieur sans fin. Il est à lui-même sa propre source. Il existe sans objet, et pourtant, il est au service de tous. Il est son propre accomplissement, qui est le bien commun. L'amour divin, ce sont les hormones amenées à leur plus haut niveau de fonctionnement dans l'être humain.

Mais qu'en est-il de l'amour ordinaire, celui que la plupart d'entre nous ont ressenti à un moment de leur vie? Celui que nous sentons dans notre cœur et dans nos reins. Comment l'élargir jusqu'à l'amour divin? En choisissant une manifestation plus haute de notre énergie, en choisissant un niveau plus élevé de fonctionnement des hormones, et en utilisant la connaissance yogique pour faire le voyage de la transformation.

Quand nous sommes sexuellement excités, nos hormones passent la vitesse supérieure. Nous nous sentons euphoriques. Nous nous sentons attirés. Attirés vers quoi? Quelque chose. Quelqu'un. Cette puissante attraction euphorique réclame un objet. Quand cela arrive, nous en perdons l'esprit. Les émotions prennent le dessus. Seul l'objet compte.

« L'amour a ses raisons que la raison ne connaît pas »

Qu'est-ce que cet amour ordinaire? Un énorme courant d'hormones. Nous sommes drogués de l'intérieur. Cela nous remplit de dévotion pour l'objet de notre amour, au moins pour un temps. Au moins, jusqu'à ce que les hormones se calment. Alors, Quoi? Alors, « la lune de miel est finie », et nous passons à une phase différente du processus, une phase moins intense.

La différence entre l'amour ordinaire et l'amour divin est que l'intensité de l'amour divin ne s'arrête jamais. La lune de miel ne finit jamais. Elle ne disparaît jamais. Elle devient plus, et plus, et plus. La romance divine nous entraîne dans un abîme d'amour sans fin. En tombant dans cet abîme, l'amour qui émane de nous se déverse sur tous ceux qui nous entourent. Dans l'amour divin, nous devenons un canal entre le monde et l'infini.

L'amour divin, la romance divine, concerne tout autant le sexe que la romance humaine ordinaire. L'amour divin concerne le sexe intérieur qui ne finit jamais. L'amour ordinaire concerne le sexe extérieur qui perd de son intensité avec le temps. Les amants ordinaires pleurent et gémissent en extase quelques minutes ou quelques heures. Les amants du divin pleurent et gémissent en extase pendant des décennies.

Si vous lisez les poèmes de Rûmi et de Saint Jean de la Croix, vous verrez que ces sages avaient des relations passionnées avec le divin. Des relations intensément romantiques avec leur « ishta », leur idéal choisi. Comme le fait remarquer Lahiri Mahasaya, même les idéaux sont finalement éclipsés par la réalité de la transformation intérieure, l'union du silence intérieur et de l'extase intérieure, un processus neurochimique se produisant en nous.

Ah, la romance divine! Il nous faut la traduire avec des mots. Nous la décrivons avec des métaphores, des divinités, le langage de notre culture. Après toutes les analyses et tout le yoga, quand l'amour divin bouillonne seule demeure la poésie, et même la poésie ne suffit plus.

Il en est de même dans les relations sexuelles tantriques. Les hormones sont cultivées plus haut et plus haut. Notre bien-aimé(e) représente le divin devant nous, en nous, autour de nous. Si nous avons suivi le bhakti yoga, nous savons que tout nos désirs, toute notre passion, toutes nos hormones vont vers ce but élevé en nous. Rien d'autre ne compte. A chaque minute, notre amour ordinaire se transformera en amour divin. Les objets de l'amour deviennent des objets spirituels et ensuite se fondent en nous. Notre corps, notre amour, et tous ceux que nous voyons sont des manifestations de Dieu, et font partie de cette relation d'amour divin qui dissout toutes séparations. Quand nous sommes ainsi passionnés pour le divin, nous pouvons paraître insensés aux gens ordinaires.

Insensés ou pas, si nous sommes prudents nous élèverons notre amour toujours plus haut par les pratiques assises quand nous ne sommes pas engagés dans des relations sexuelles tantriques. Et cela nous pouvons le faire tous les jours. Alors la romance ne s'arrête jamais. Elle s'insinue dans notre vie de tous les jours, elle émane de nous en vagues de béatitude magnifique. Les pratiques journalières sont importantes pour cela. Finalement cela se continue tout seul. Le système nerveux veut s'élever à cet état divin. Il nous demande de faire notre yoga nous appelant doucement du plus profond de notre cœur. A mesure que, grâce au yoga, le système nerveux s'ouvre, il prend l'initiative et rien ne l'arrête. Alors nous sommes prêts pour l'aventure.

Si vous êtes amoureux, en train de faire l'amour, ou si vous rêvez seulement d'amour, gardez ceci à l'esprit. Votre amour a un grand avenir bien au-delà des attachements et des plaisirs du moment. Vous n'avez pas à chercher partout pour trouver votre destinée. Vous n'avez pas à renoncer à votre famille, à votre carrière ou à quoi que ce soit. Vous avez seulement à comprendre que votre désir et votre passion peuvent être dirigés plus haut.

Comment?

L'intention seule fait bouger les choses. Maintenant, pouvez-vous la sentir bouger en vous? Une accélération de la dévotion. Une attente magique qui vibre tout au fond. Favorisez cela. Favorisez-la quand vous sentez votre amour déborder. Favorisez-la quand vous rejoignez votre bien-aimé(e) au lit. Sentez-la quand vous utilisez les méthodes qui cultivent les énergies divines plus haut en votre aimé(e) et en vous-même. Sentez-la quand vous faites vos pratiques assises journalières. Elevez-vous dans l'amour divin. Vous en avez les moyens.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers