Leçon T7 - Le rôle de la femme: la déesse divine
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Lundi 2 Février 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Il est aussi recommandé de lire les leçons de tantra depuis le début. La première leçon s'intitule « Le tantra yoga » et porte le numéro 1.

Maintenant que nous avons donné à l'homme les outils nécessaires à la relation sexuelle tantrique, examinons le rôle de la femme.

La femme est toute chose dans le sexe tantrique, elle est toute chose dans la vie. Elle est la déesse divine. Tout ce que nous voyons et tout ce que nous faisons est né de l'aspect féminin du divin. C'est pourquoi, dans ce monde, elle est appelée « mère nature ». C'est le féminin divin qui attire la semence de l'homme, semence de pure conscience de félicité, et qui manifeste toutes choses. D'Elle est né le cosmos et tout ce qui le compose.

Quand un homme et une femme engagent des relations sexuelles, c'est un microcosme de ce grand processus divin. Le sexe tantrique avec des partenaires accomplis commence comme un microcosme et s'élève vers la jonction cosmique de la semence de l'homme et de la matrice de la femme. Cette jonction se produit à la fois chez l'homme et chez la femme. Cet événement extatique grandit de lui-même en chacun des partenaires à mesure qu'ils s'engagent ensemble dans le sexe tantrique et à mesure que chacun fait ses pratiques assises de yoga avancées dans sa salle de méditation. Cette union des énergies masculines et féminines se produit de bien des façons. Elle trace son chemin à travers toutes nos pratiques de yoga avancées, la méditation, la respiration de la colonne vertébrale, les bandas, mudras, asanas, etc. Toute chose en yoga concerne l'union spirituelle qui se produit à chaque niveau du système nerveux.

Quand un homme et une femme s'unissent dans le sexe tantrique, c'est le début pour chacun de quelque chose de bien plus grand, quelque chose allant plus loin que les corps présents sur le lit. Le rôle de l'homme est de donner la semence, qu'il la donne physiquement ou non. Si elle n'est pas donnée physiquement, elle est cultivée spirituellement chez les deux partenaires.

Le rôle de la femme est d'être la déesse divine, la fleur du jardin de félicité. Elle appelle la semence de l'homme. Si la semence ne vient pas sur le plan physique, elle monte à l'intérieur et féconde spirituellement les deux partenaires. Plus la femme appelle, plus la fécondation se produit. Si ce n'est sur le plan physique alors c'est sur le plan spirituel. Elle est l'inspiratrice de la fertilisation physique et spirituelle. Telle est l'essence du rôle de la femme dans le sexe tantrique. Elle est la tentatrice de la graine physique et la tentatrice de la graine spirituelle. Si la graine physique ne vient pas ce sera la graine spirituelle. Son adorable félicité divine et les vagues de sa beauté feront sortir la graine. Si l'homme est capable de retenir la graine physique alors la graine spirituelle s'élèvera à la fois chez l'homme et chez la femme. Telle est l'union interne des énergies masculines et féminines dans les deux partenaires tantriques.

Tel est le but du sexe tantrique, stimuler l'union divine interne chez les deux partenaires. C'est aussi le but de toutes les pratiques de yoga avancées.
Si les deux partenaires ont fait, chacun de leur coté, chaque jour, les pratiques de yoga avancées, leur système nerveux sera déjà purifié et le sexe tantrique sera d'autant plus efficace. Les essences sexuelles s'élèveront et pénétreront profondément leur système nerveux et l'expérience sera comme la méditation la plus profonde, riche de silence sans mélange, de félicité extatique et débordante d'amour. Cela imprégnera les activités journalières et la routine régulière des pratiques spirituelles. Le sexe tantrique peut avoir cet effet positif et profond dans la vie. Pour ceux qui sont actifs sexuellement c'est le bon côté de ce nuage noir que la sexualité fait parfois peser sur la vie spirituelle.

Cela demande de la discipline pour arriver à faire l'amour à ce niveau merveilleux. Nous avons expliqué les défis auxquels l'homme doit faire face pour apprendre à maitriser son sperme, et quelles méthodes il peut utiliser. Que peut faire la femme pour aider à cette évolution?

A l'évidence, sa première responsabilité est de comprendre le processus de la transformation vers des relations sexuelles tantriques, de comprendre le changement à cultiver dans la réponse orgasmique de l'homme et que ce changement ne se fait pas en un jour. Son partenaire peut ne pas le comprendre au début. Elle a la capacité de l'éduquer. Avant qu'une déesse divine ne puisse s'engager dans des relations sexuelles tantriques elle aura peut-être à devenir éducatrice, prêtresse tantrique. Cela peut être très utile pour un homme essayant de comprendre sa sexualité. Mais elle ne peut pas faire plus car c'est à l'homme de relever le défi. La femme tantrique ne peut pas utiliser à la place de l'homme la méthode pour se retenir. S'il n'est pas motivé à prendre la direction pour le bénéfice des deux partenaires, cela ne marchera pas. Si la femme prend l'initiative dans la méthode pour se retenir cela excitera l'homme tout autant que la femme dans les cas ou c'est l'homme qui prend l'initiative. La méthode pour se retenir avec la femme qui prend l'initiative ne permet donc pas à l'homme de développer son endurance, c'est le contraire. Par contre, si l'homme choisit de prendre la direction, sa partenaire peut l'aider en lui permettant de prendre les pauses nécessaires pour renforcer sa résistance. Elle peut se réfréner de l'exciter trop dans les premières étapes sensibles du sexe tantrique. S'il vacille, elle lui rappellera ce qu'ils sont en train de faire. Cela demande à la femme de se discipliner, car instinctivement elle veut le sperme dans son yoni de même qu'instinctivement l'homme veut le libérer dans sa partenaire. Si l'homme essaye consciemment de pratiquer la méthode pour se retenir la femme peut l'aider. Au début ce sera un défi pour les deux partenaires comme d'avancer dans un champ de mines. Avec de la persistance et de la pratique, les relations sexuelles peuvent changer graduellement en quelque chose de beaucoup plus grand.

Dans des relations intimes ou la femme est présente pendant que l'homme se masturbe ou si elle excite son lingam par d'autres moyens que l'acte sexuel, elle peut l'aider quand il s'entraine à travers les cycles d'excitation et de pause. Elle peut aussi apprendre comment bloquer l'éjaculation de son partenaire mais, si cela arrive très souvent, sa présence peut procurer plus d'excitation que nécessaire pour son entraînement. On peut se poser la question de savoir si c'est une bonne idée que la femme soit présente quand l'homme s'entraîne. Néanmoins, s'il est dans la nature des relations entre un homme et une femme d'avoir ce type d'intimité, il est certainement bien pour la femme de connaître les méthodes avec lesquelles l'homme travaille et de l'aider autant que possible à les mettre en pratique. Il est dans l'intérêt des deux partenaires, et du yoga, que l'homme continue à améliorer son endurance, quelque soit la situation sexuelle. Si la femme connaît le processus, elle aura toujours la possibilité de l'aider. Cela peut être aussi simple que de lui laisser le temps nécessaire pour qu'il puisse s'entraîner seul.

De même que pour l'homme, au début des étapes des relations sexuelles tantriques, c'est un défi de s'adapter, de même c'est un défi pour la femme. Pendant qu'il travaille à construire son endurance face à l'orgasme, elle peut contrôler ses capacités naturelles à attirer son sperme. L'homme et la femme passent à travers une période de transition, une période d'entraînement et de réajustement.

Au fur et à mesure que l'homme devient indépendant, maître de sa semence, les choses changent. Alors la femme, notre déesse divine, peut réellement briller dans toute sa gloire et sa beauté. Elle peut s'épanouir comme l'amante magnifique qu'elle est par nature. Quand l'homme contrôle son sperme l'amour devient un acte entre égaux et non un flot de sperme dans un seul sens, de l'homme vers la femme, comme c'était le cas avant la transition vers des relations sexuelles tantriques. Une fois que l'homme a atteint le niveau où il est capable par lui-même de rester en deçà de l'orgasme, il lui devient possible de cultiver l'énergie sexuelle de façon beaucoup plus active, créative et pleine de félicité.

A mesure qu'un homme devient expert en utilisant la méthode pour se retenir, il peut conduire la femme vers des « orgasmes multiples ». La femme a la capacité naturelle d'avoir des orgasmes multiples. Cela permet que quoiqu'il arrive elle pourra encore solliciter la semence de son partenaire et en jouir chaque minute. L'orgasme féminin est-il un processus régénératif, un processus yogique et de multiples orgasmes sont-ils spirituellement sains pour la femme? Il y a dans l'orgasme féminin une certaine perte de prana et, quand une femme a des orgasmes multiples dans le sexe tantrique, il y a une certaine diminution de sa capacité à gravir les niveaux les plus élevés de l'extase divine. Il est clair que l'orgasme féminin entraîne beaucoup moins de perte de prana que l'orgasme masculin. Les orgasmes multiples de la femme font ils partie du sexe tantrique? Peut-être de nombreux orgasmes féminins produiront-ils la même perte pranique qu'un seul orgasme masculin? Peut-être est-ce une étape par laquelle la femme doit passer quand elle accède à des orgasmes sans limite grâce à la méthode pour se retenir? Puis, peut-être qu'après un certain temps elle restera dans le sexe préorgasmique avec son partenaire, avec sa coopération et l'aide de son amour. Spirituellement parlant c'est dans son meilleur intérêt de même que c'est dans le meilleur intérêt de l'homme de rester en deçà de l'orgasme. Ainsi le pendule revient en arrière et l'amour peut évoluer pour permettre aux deux partenaires de s'arrêter avant leur orgasme, gravissant l'escalier vers le ciel, plus haut, plus haut, plus haut...

Dans le sexe tantrique avancé, le rôle de la femme peut fleurir pleinement pour apprivoiser la graine de façon naturelle et puissante. Elle n'a plus à se sentir concernée par l'apprentissage de son partenaire. C'est déjà fait. Bien sûr, elle reste consciente des principes du tantra, s'assurant qu'ils sont appliqués. Si son partenaire conserve et cultive son énergie sexuelle, elle peut utiliser tout les moyens à sa disposition pour attirer sa semence. Il saura comment danser avec elle tout en gardant son sperme. Cet équilibre permet aux deux amants de danser toute la nuit, gravissant l'escalier de l'extase de façon délicieuse et naturelle.

Arrivée à ce point, la femme peut avoir intérêt à fortifier son charme sexuel en pratiquant les exercices de Kegel ou tous autres qui augmenteront sa capacité à stimuler son partenaire. Pour la femme, sexuellement active, augmenter ses capacités sexuelles déjà formidables peut devenir plus important à mesure qu'elle entre dans des relations sexuelles tantriques plus avancées.

D'un autre côté, pour des amants tantriques de longue date, les relations peuvent prendre une toute autre tournure. A mesure que, chez les deux partenaires, les progrès dans les pratiques de yoga avancées et dans les relations sexuelles tantriques parviennent à maturité, l'acte d'amour ne s'arrête jamais. Un regard, un sourire, une caresse, un baiser, une étreinte suffisent à entretenir l'union divine à l'intérieur. Alors les partenaires peuvent pratiquer le sexe tantrique seulement de façon occasionnelle, ou peut être même jamais. Ramakrishna était un homme marié, mais il n'a jamais fait l'amour physiquement avec sa femme, à la place ils se vouaient un culte en tant qu'incarnation des principes divins masculin et féminin.

Quelque soit le style que prenne l'acte d'amour, le sexe tantrique avancé est un état de relation pleinement libre, en accord avec les buts spirituels des pratiques de yoga avancées.

Avant que les relations sexuelles tantriques avancées ne soient maitrisées, il y a un déséquilibre entre l'homme et la femme, déséquilibre qui a pour but d'assurer la reproduction et la survie de l'espèce. Avant que le tantra n'entre en jeu, le sexe est seulement concerné par la reproduction. Une fois le tantra dans la course, le sexe devient spiritualisé à un niveau plus élevé concerné à la fois par la reproduction et la jonction de la conscience de pure félicité (la graine) et de l'extase divine (la matrice).

Le déséquilibre inhérent aux relations sexuelles ordinaires est à la racine des difficultés relationnelles entre l'homme et la femme depuis des milliers d'années. Quand les hommes se sentent inférieurs sexuellement à la femme (ce qu'ils sont avant d'avoir appris les méthodes sexuelles tantriques) ils essayent de compenser cette infériorité en dominant la femme autrement, en essayant de contrôler leur immense pouvoir sexuel. C'est une des raisons pour lesquelles les femmes ont été maintenues socialement inférieures dans de nombreuses sociétés depuis des siècles. Les hommes ont une peur profonde, subconsciente, des femmes. C'est un phénomène qui a ses racines dans des processus biologiques et neurologiques immatures. A mesure, que le système nerveux évolue vers un niveau plus élevé de fonctionnement, l'égalité dans les relations sexuelles progresse, et les peurs et agressions subconscientes disparaissent petit à petit. Cela sera un des avantages supplémentaires de ce nouvel âge d'illumination, un équilibre des énergies sexuelles entre l'homme et la femme. Il y aura davantage d'honneur, davantage d'intégrité, davantage de respect, et beaucoup plus d'amour. Les femmes recevront la vénération profonde qu'elles méritent. Cela arrive déjà.

Shiva et shakti ne sont ni supérieur ni inferieur l'un à l'autre. Les deux sont de polarité égale s'unissant partout dans le grand déploiement de la vie depuis la pure conscience de félicité non manifestée jusqu'aux hauteurs de l'extase divine à travers la création. Par l'union de ces deux polarités énergétiques, l'Un naît en nous et partout. Quand nous expérimentons directement la polarité de chaque atome comme une union extatique des amants divins omniprésents, alors nous connaissons la vérité de la vie. Nous savons qu'elle est toute félicitée, tout amour, toute Unité.

Le rôle de la femme se manifeste à tous les niveaux de l'existence, depuis la femme magnifique assise en face de son homme jusqu'à la force dynamique de la création projetant, sans relache, dans l'existence chaque atome du cosmos.

Ce que nous voyons partout est le jeu de la déesse divine, et tel est le rôle de la femme dans le tantra.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers