Leçon 430 - Liberté
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 25 août 2010

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

La "Liberté". Que signifie-t-elle? En vaut-elle la peine? Comment l'obtenir? Ce sont des questions pertinentes. Peut-être les plus pertinentes de notre vie.

Nous vivons à une époque où nombreux sont ceux qui jouissent d'une liberté politique et économique. Espérons que la civilisation humaine continuera à évoluer dans une direction qui apporte ce genre de liberté à tous sur terre.

Mais nous ne parlons pas ici de ce genre de liberté. Nous parlons d'une liberté qui transcende les circonstances politiques et économiques, une liberté qui transcende la souffrance présente dans toutes les circonstances de la vie, que l'on soit heureux, triste, riche, pauvre, en bonne santé ou malade. Nous aimerions tous améliorer notre sort dans la vie. Mais il y a davantage, un chemin pour trouver une joie intérieure sans fin, totalement indépendante de notre sort dans la vie, quel qu'il puisse être. C'est ce que nous entendons par "liberté" au sens du yoga. La liberté véritable est l'accomplissement du yoga. On l'a également nommée "libération".

Cette liberté, cette libération n'est ni quelque chose d'extérieur, ni une idée, ni un état du mental. Ce n'est pas quelque chose que nous pouvons posséder. C'est un état de la conscience chez l'être humain qui se reflète également dans la société. Quand il apparaît, c'est quelque chose qui s'impose comme une évidence, et qui est totalement indépendant des circonstances extérieures. C'est un silence intérieur immuable, une extase pleine de félicité et une effusion sans fin d'amour divin. Et, plus important encore, c'est la libération de la souffrance. C'est également une expérience directe de l'Un (l'unité) à travers toutes les facultés de perception. C'est vivre au sein et à travers l'essence de ce que nous sommes: pure conscience de béatitude. Les êtres humains sont conçus pour exprimer cette réalité dans le royaume de l'espace et du temps, dans la vie de tous les jours. Nous sommes Cela.

Si nous attendons suffisamment longtemps, l'évolution finira par amener la race humaine à exprimer pleinement cet état de liberté. Sans notre participation directe, cela peut prendre très longtemps. Mais, heureusement, ce n'est pas comme cela que le système fonctionne. Il y a quelque chose en nous, quelque chose qui nous pousse à agir en faveur de notre évolution dans cette vie. Une fois que nous avons senti notre potentiel, il y a une étincelle de lucidité, et nous sommes poussés à agir. Nous ressentons un désir divin pour cela qui est au-delà de notre état actuel de conscience. Nous avons appelé ce désir bhakti, c'est-à-dire la dévotion à un idéal plus élevé que nous avons choisi. Il existe toutes sortes d'expériences qui peuvent créer cette étincelle de lucidité et la bhakti qui en résulte. Lorsque cela se produit, nous devons faire quelque chose. Il n'y a pas de retour en arrière. Nous sommes sur le chemin de la libération.

On peut faire le voyage de bien des façons. Nous pouvons prendre une voie religieuse ou non religieuse. Quoi que ce soit qui nous convienne. Tous les chemins mènent au même endroit, pour peu qu'ils soient fidèles aux dynamiques internes de la transformation spirituelle humaine. En dépit de tout l'éclat et du glamour, le développement spirituel est en grande partie un processus mécanique. Une chose assez terre à terre. C'est la purification intérieure et l'ouverture de notre système nerveux au niveau le plus profond qui conduit finalement à la libération. Une approche systématique incluant une pratique quotidienne donnera les résultats les plus fiables.

Dans le système de pratiques AYP, nous reconnaissons et abordons deux principaux angles d'approche, conduisant à un troisième, qui est l'épanouissement de la liberté.

  1. Cultiver le silence intérieur immuable plein de félicité.
  2. Cultiver la conductivité extatique et le rayonnement.
  3. Les réunir dans une effusion de félicité extatique et d'unité dans la vie quotidienne.

Un, deux, trois... C'est très simple.

Pour permettre à ce processus de se produire, les écrits AYP proposent tout un arsenal d'outils, commençant avec les pratiques de base de la méditation profonde et du pranayama de la respiration spinale, et avec de nombreuses pratiques additionnelles et les variantes disponibles pour faciliter le processus en trois étapes d'une manière aussi flexible que nécessaire.

C'est notre propre expérience directe qui guidera nos actions sur le chemin. Nous pouvons bénéficier des plus grandes bénédictions des sages et de tous les outils du monde, mais si nous ne voulons pas prendre la responsabilité de notre développement, guidés par nos expériences directes, notre voyage sera déséquilibré, en porte-à-faux, dysfonctionnel, et ne nous fera beaucoup avancer. Prendre nos propres responsabilités est la clé sur notre chemin vers la liberté. N'est-ce pas le cas pour tout ce que nous trouvons important?

Le système AYP est conçu pour ceux qui l'ont compris et qui ont décidé d'avancer de manière autonome. Personne d'autre ne peut le faire pour nous. Les ressources concernant les pratiques sont en accès libre et abondantes, le soutien de la communauté est considérable et les instructions sur la façon de gérer ses pratiques (self-pacing) pour faciliter une purification intérieure et une ouverture progressives et stables ont été déjà testées par des milliers de personnes. C'est une approche qui fonctionne. Nombreux sont ceux qui avancent sur leur chemin en proportion de leurs propres efforts en pratiquant deux fois par jour.

Mais il y a quelque chose de plus. Nous l'avons appelé "devenir mûr" et tomber de l'arbre de la dualité dans l'état non-duel, qui est l'état d'unité. C'est le domaine de la "recherche du Soi", qui est également abordé dans les écrits AYP. Même si nous pouvons trouver beaucoup de joie et d'excitation à chaque étape du chemin, la liberté ultime se trouve en réalisant l'état non-duel d'unité. C'est là que nous nous connaissons comme étant pleinement dans le monde mais sans être de ce monde, et nous ne sommes plus assujettis à la souffrance associée à l'identification de la conscience avec le corps, le mental, les émotions et les perceptions sensorielles. Ce n'est essentiellement ni un état du mental ni une compréhension intellectuelle. Nous découvrons simplement que nous ne sommes aucune de ces choses et que nous les sommes toutes. C'est un mystère.

La liberté est un inconnu où tout est connu et où tout peut être accompli sans limite. Le processus pour devenir mûr à cet état consiste d'abord à cultiver le silence intérieur immuable, la tranquillité, que nous avons également appelée le témoin. La montée de la conductivité extatique et du rayonnement a aussi un rôle-clé à jouer pour permettre à la tranquillité (au témoin) de "se mettre en mouvement vers l'extérieur". Avec l'émergence du témoin, nous découvrons une séparation de notre sens du soi d'avec les objets de la perception, y compris nos pensées, sensations, perceptions sensorielles et même de notre sens du "je, moi et mien". Dans la tranquillité/le témoin et en lâchant prise de notre questionnement dans la tranquillité, nous "sortons" de la conscience qui s'identifie, de cet attachement qui conduit à la souffrance. Mais ce n'est que la moitié du processus, un état duel avec d'une part la conscience qui a cessé de s'identifier, et d'autre part tout le reste en tant qu'objet. La séparation entre le sujet et les objets subsiste. L'autre moitié du processus est un "retour en arrière" dans la relation avec tous les objets, y compris notre sens du "Je", pour fusionner le tout dans la tranquillité. Il cesse d'y avoir un sujet (la conscience) et des objets, mais une unité du sujet et des objets. C'est l'Un, la liberté qui est l'accomplissement du yoga.

Il s'agit d'abord de mûrir, essentiellement avec les pratiques assises, et les autres aspects de notre vie quotidienne et de notre style de vie, comme l'amélioration, si nécessaire, du rôle spirituel/extatique de notre sexualité par des méthodes tantriques. Une fois la maturité atteinte, le silence intérieur immuable étant toujours plus présent, la recherche du Soi a un rôle à jouer. Finalement, lorsque nous avons cessé de nous identifier aux objets et que nous sommes revenus dans l'unité de la fusion du sujet et des objets, nous sommes libres, et nous continuons à aider les autres de la façon qui nous correspond, fonctionnant depuis l'intérieur dans un flux divin naturel.

Le voyage vers la liberté ne se fait pas en un jour. C'est un marathon, non un sprint. Mais ce marathon est bien plus court que par le passé. La conscience planétaire est devenue bien plus fluide que dans le passé. Avec les pratiques spirituelles, on peut accomplir bien plus aujourd'hui qu'à n'importe quel moment de notre histoire connue. Et nous avons à notre disposition bien plus d'options pour la pratique. C'est donc une situation plutôt favorable. Pourtant, il reste beaucoup à faire.

Les écrits AYP sont une ressource. Ce n'est certainement pas la seule approche disponible, mais c'est une approche efficace et ouverte à tous. Il n'y a ni limites ni conditions requises pour utiliser AYP, si ce n'est, pour chacun de nous, de s'efforcer d'être fidèle à son propre voyage. Il est conseillé de viser une pratique quotidienne à long terme, tout en la construisant jour après jour. Soyez dans l'instant présent, sans pour autant y rester bloqué. Faites de votre mieux pour vous libérer le plus possible de vos attentes (c'est parfois difficile), favorisez toujours doucement les pratiques plutôt que les nombreuses expériences qui viendront tout au long du chemin. C'est la voie la plus sûre pour avancer.

Avec cette démarche simple, la tranquillité montera et commencera à se mettre en mouvement d'une façon extatique pleine de félicité dans la vie quotidienne, nous faisant avancer comme l'eau qui dévale la colline. Aucun obstacle ne résiste sur le chemin du flot divin qui s'éveille. Lâchez prise dans le courant, et vous réaliserez que vous êtes le courant, un mariage de l'humain et du divin. C'est la liberté.

Partagez avec les autres de la façon qui vous correspond, afin que beaucoup, où qu'ils soient, puissent avancer vers la liberté.

Je vous souhaite le meilleur sur votre chemin. Il est entre vos mains. Pratiquez avec sagesse et dans la joie!

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers