Leçon 429 - Nous pouvons le faire
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 24 août 2010

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Comment saviez-vous ce que vous deviez faire avec AYP quand le moment en était venu? J'ai tant choses en moi qui veulent s'exprimer. Tant de choses cachées (art, musique, enseignement, etc.) se révèlent. Mais je n'ai pas l'impression d'avoir trouvé ma voie. Je les apprécie toutes, mais vous, vous êtes tellement motivé et clair à propos de ce que vous voulez partager avec le monde, ou plutôt, la façon dont le divin veut s'exprimer à travers vous semble tellement claire. Je ne suis pas sûr de ce que je veux faire, pas sûr de la façon dont le divin veut s'exprimer à travers moi, si tant est qu'il le veuille. J'aime la façon dont je fais, en ce moment, l'expérience de la vie, comme un observateur dans la tranquillité, riant du drame joué par le corps/mental, que ce soit le mien ou celui du reste du monde. A partir de là, où cela va-t-il me mener?

R: Vous savez, nous avons tous en nous l'impulsion divine qui aspire à se manifester. Lorsque notre bhakti aspire à l'union, c'est cette même impulsion divine qui s'exprime. Nous ressentons notre désir du divin, mais nous ne pouvons pas savoir exactement où il va nous mener.

Lorsque nous agissons en tant que tranquillité en action, c'est un partenariat entre notre manifestation en tant qu'individu sur cette terre et le flux divin. Notre part consiste à maintenir une pratique quotidienne, à avoir une intention, à la laisser aller, et à permettre à nos capacités de devenir un canal pour le divin. C'est faire sans faire. Dans la tranquillité nous sommes capables de sortir des sentiers battus, même au milieu d'une quantité d'activités pratiques. Qui accomplit tout cela? C'est un mystère.

En ce qui concerne la façon dont AYP a été créé, eh bien, vous savez, une chose en amène une autre, mais pas nécessairement comme et quand nous l'avions imaginé. Je ne savais pas comment cela allait se faire. Un désir m'a accompagné tout du long. Lorsque des portes apparaissaient, j'ai fait de mon mieux pour les franchir.

Je me revois, au milieu de la trentaine, avec environ 10 ans de méditation à mon actif, pensant qu'un jour j'écrirai un livre sur "le voyage". Durant ces années, je devais subvenir aux besoins d'une famille grandissante, je croulais sous le travail (Recherche & Développement), et écrire un livre n'était pas à l'ordre du jour. Je n'étais pas prêt. Cela n'a été possible que vers le milieu de la cinquantaine, avec l'expérience spirituelle acquise, plus les compétences pratiques dans ma carrière professionnelle, et la capacité à payer les factures pendant les quelques années consacrées à l'écriture. C'est à ce moment que j'ai écrit le roman The Secrets of Wilder. Mais je n'ai trouvé personne pour le publier. Au cours de cette période, ce roman m'a motivé à continuer d'écrire et à commencer à mettre sur internet des leçons d'instructions réalisables sur les pratiques, le point de départ d'AYP. Puis la publication sur internet prit naissance, et les livres AYP commencèrent à apparaître. Une chose en amenant une autre, et c'est ainsi que tout s'est poursuivi. Tout ce temps, l'intention était là dans la tranquillité, mais ce qui venait ensuite a toujours été, en grande partie, inconnu.

En ce sens, le phénomène AYP dans son intégralité n'est qu'un énorme et heureux accident. L'est-il vraiment?

Au commencement, et à la fin, on en revient toujours à nos désirs en germe, et à notre volonté de passer à l'étape suivante lorsqu'elle se présente. AYP a toujours été en moi (depuis ma plus tendre enfance, comme pour John Wilder dans le roman), mais cela a demandé du temps et des opportunités (sans parler de l'huile de coude) pour que cela se manifeste. Honnêtement, cela s'est avéré être un projet bien plus vaste que prévu. Il n'avait jamais été prévu de faire ce qui a été fait. Un pas conduisait au pas suivant (le flux divin).

Il en va de même pour vous et pour tout le monde. Si vous restez ouvert aux prochaines étapes, en phase avec vos désirs en germe, ils se révéleront d'eux-mêmes, tôt ou tard. Si vous ne savez pas quels sont vos désirs en germe, déposez-les doucement dans le samyama (en lâchant prise de vos intentions dans la tranquillité), comme je sais que vous le faites déjà. Le moment venu, les portes s'ouvriront. Ensuite il vous appartiendra de les franchir. Il en va ainsi pour chacun d'entre nous.

Comme disait Rumi: "Ne t'arrête pas de marcher, bien qu'il n'y ait nulle part où aller..."

Ce qui doit arriver arrivera. Nous avons tous beaucoup à donner. Avec des pratiques quotidiennes efficaces, il se passe bien plus de choses que ce ne serait le cas autrement. Cela ne fait aucun doute.

Il faut ajouter que les graines de nos désirs germent d'autant mieux si elles sont associées à nos talents/dons innés (nous en avons tous), ajoutés aux compétences pratiques acquises dans cette vie, et à beaucoup de persévérance. Les graines de nos désirs seules ne suffisent pas. Nos dons seuls ne suffisent pas. Nos compétences acquises seules ne suffisent pas. Et notre persévérance seule n'est pas suffisante. Prises séparément, aucune de ces qualités n'est suffisante. Mettez-les ensemble, avec une bonne dose de bon sens et de patience, et des miracles peuvent se produire. Mais tout commence avec les graines de nos désirs. Nous sommes nés avec elles. Le silence intérieur et le samyama feront le reste.

Nous vivons à une époque où de nombreuses personnes autour du monde sont en mesure d'influencer la conscience globale, d'une façon qui était impossible il y a encore quelques décennies Lorsque des millions de personnes sont dotées de pratiques spirituelles autonomes efficaces, et ont librement accès aux moyens de communication à l'échelle de la planète (visibles ou invisibles), tout peut arriver.

Sur le plan pratique, nous voyons de plus en plus de personnes se rassembler dans des réseaux spirituels, dans des groupes de méditation, dans l'enseignement de pratiques, dans de puissantes retraites rayonnant la tranquillité, et dans le développement de recherches sur le processus de la transformation spirituelle humaine. Ce sont des manifestations directes de la pratique individuelle quotidienne et de la tranquillité en action qui en résulte. Cela ne dépend plus en premier lieu de gourous, quoique leurs bénédictions soient encore bien nécessaires. Mais maintenant ce sont des personnes ordinaires qui reprennent le flambeau dans chaque pays et chaque région du monde. Un réseau planétaire d'éveil s'est formé, et il devient plus puissant chaque année (voir la leçon 332).

Oui, nous pouvons le faire, pour nous-mêmes, et pour tous les autres.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers