Leçon 424 - Après l'extase
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 6 août 2010

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Alors que beaucoup d'entre nous qui pratiquons AYP ont travaillé avec des pratiques concernant le "corps-mental", méditation, respiration spinale, mudras, bandhas, asanas, etc.., un petit nombre a parlé d'un état extatique sans fin apparemment indépendant du corps-mental. Alors que la plupart d'entre nous cultivent le silence intérieur et l'extase, et voient émerger progressivement le mariage des deux, certains sont plongés dans l'extase et découvrent plus tard qu'ils reviennent dans le corps-mental, pour s'enraciner et s'intégrer. étant passé du stade où l'on cultive la tranquillité dans le corps-mental au stade où l'on vit à partir de la conscience et voyant l'extase comme une partie du processus, je me suis demandé pourquoi quelqu'un dans un état permanent d'extase aurait besoin de revenir s'enraciner dans le corps. Est-ce parce qu'il est nécessaire d'avoir une approche complète afin de trouver un mariage équilibré entre la tranquillité et l'extase? Ainsi, si nous avons transcendé le corps-mental dans un état extatique, finirons-nous par réintégrer notre corps pour nous enraciner et nous intégrer? De même, si nous travaillons d'abord à cultiver le silence intérieur et si nous l'enracinons dans le corps-mental grâce à l'activité journalière, à la fin irons-nous plus loin dans l'extase au-delà du corps-mental? Est-ce que nous parlons du même processus, venant seulement de directions différentes?

R: Oui, c'est le même processus, semblant venir de directions différentes. Au final, les différences sont vues comme les deux faces de la même médaille. En fait, nous ne sommes jamais vraiment séparés de ce que nous sommes. Le voyage consiste à réaliser cela, ce qui demande un certain nettoyage de la neurobiologie. C'est à cela que sert le yoga.

Parfois, il peut arriver qu'un pratiquant avancé parte dans des expériences d'énergie extatique raffinées plus profondes qu'il ne l'avait imaginé, au point que ce soit au détriment de son corps physique et de sa vie pratique. L'extase est magnifique, mais aussi raffinée soit-elle, une intégration reste à faire, qui consiste à la ramener dans le corps et la vie de tous les jours. C'est pour cela qu'il est important de rester actif dans le monde entre nos sessions de pratique. Cela nous ramène aux actes quotidiens de la vie, là où l'illumination est cultivée et vécue. La non-dualité ne peut être trouvée qu'au milieu de la dualité. C'est un de ces paradoxes divins.

D'aucuns qui arrivent sur le chemin ont déjà eu des expériences extatiques, qui les ont motivés à en vouloir "plus". Cela peut s'avérer difficile pour ces habitués de tant de feux d'artifices (ou même d'une lueur extatique raffinée) de réconcilier cela avec des tâches relativement banales comme de continuer à cultiver le silence intérieur immuable dans la méditation profonde quotidienne. Pourtant, c'est exactement ce qu'il faut faire. Il vaut généralement mieux cultiver la tranquillité avant d'entrer dans des états extatiques (c'est le programme que suivent ces leçons), car cela installe dès le début une certaine stabilité dans notre voyage. Mais tout le monde n'a pas ce luxe, et certains peuvent ne pas avoir d'autre choix que de venir à la tranquillité à partir de gigantesques vagues d'énergie extatique. Lorsque les vagues nous ont projetés suffisamment de fois sur les rochers de la vie, nous nous éveillons à la nécessité d'une intégration plus profonde, incluant le corps, le mental et, plus important encore, le silence intérieur immuable.

Si nous sommes partis loin dans l'extase, tôt ou tard nous entendrons cet appel: "Eh, tu ignores ton corps, ta santé et les choses concrètes de ta vie. Il est temps de changer."

Alors notre lune de miel avec l'énergie extatique se termine et le travail d'intégration de l'état extatique dans notre vie quotidienne va commencer. Voilà le véritable mariage entre la tranquillité et l'extase. C'est une bonne chose. Après l'extase il s'agit de la vie ordinaire, et c'est à ce moment-là que la tranquillité et l'extase trouveront leur équilibre. C'est également le moment où nous commençons à exprimer de plus en plus la "tranquillité en action" dans tous les aspects de notre vie. Rien de vraiment glamour. Rien que la vie ordinaire, vécue avec une liberté extraordinaire.

Tôt ou tard, nous en viendrons tous à gérer notre pratique et à enraciner nos énergies spirituelles dans la vie quotidienne afin de les équilibrer. Nous devons le faire, sinon notre voyage ne se poursuivra pas de façon à nous faire progresser. Pour quelqu'un qui a tout le temps été en extase, cela peut vouloir dire de faire moins de pratiques puissantes pendant un certain temps et de s'engager dans des activités plus terre à terre, honorant là où nous sommes dans le temps et l'espace, comme nous devons tous le faire. Le plus grand pouvoir de transformation est dans la méditation profonde et les méthodes qui lui sont liées. Peu importe que nous ayons volé au loin, à un moment donné, nous devrons revenir à une routine de méditation, afin de poursuivre le processus de stabilisation du silence intérieur en nous. C'est l'essence de ce que nous sommes. Que, sur notre chemin, nous rencontrions l'extase précocement ou tardivement, tôt ou tard nous reviendrons aux pratiques et à un style de vie qui permettent d'équilibrer le corps, le mental, le silence intérieur et les énergies extatiques. Il ne s'agit jamais d'un seul de ces éléments. Il s'agit de les intégrer tous harmonieusement.

Oui, nous allons tous vers le même but à partir de perspectives différentes. Nous avons tous affaire au même système nerveux humain et au même processus d'épanouissement (les mêmes éléments), avec des variantes dans le voyage en fonction de nos préférences et de nos actions individuelles (karma).

Il faut une approche complète pour continuer à avancer, tout en évitant d'être emprisonné dans un mode particulier d'expérience. Tout pratiquant sérieux finit par le comprendre. C'est de cette manière que nous progressons à travers le processus de la transformation spirituelle humaine. Le système AYP tente de construire cet équilibre dans la progression des pratiques entreprises au fur et à mesure des leçons, tout en prenant en considération les nombreuses variations dans les expériences qui peuvent se produire chez chaque pratiquant autonome.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers