Leçon 418 - Gourous, enseignants et autonomie
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 8 juillet 2010

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: J'ai toujours entendu dire qu'un enseignant ou un gourou en chair et en os était indispensable pour avancer sur le chemin spirituel. C'est également ce que m'a appris ma longue pratique de l'enseignement du hatha yoga. Lorsque les élèves sont laissés à eux-mêmes, les pratiques ne sont pas faites. D'un autre côté, nous ne pouvons pratiquer ensemble qu'une ou deux fois par semaine, ce qui a sa propre limite quant à ce qui peut être accompli de cette façon. Avec certains de mes étudiants, cela se passe ainsi depuis des années, sans motivation à pratiquer au-delà de nos classes hebdomadaires. Ces derniers mois, je me suis mis à chercher des solutions pour briser ce type de fonctionnement plutôt statique et j'ai été agréablement surpris de découvrir AYP sur Internet et son système de pratiques très complet, ainsi que le grand nombre de personnes qui semblent le suivre.

Ma question est la suivante: comment incorporer quelque chose comme AYP dans mon enseignement actuel? Comment passer d'un cours hebdomadaire avec mes étudiants à une pratique plus individuelle? Est-ce même possible? J'aimerais croire en une pratique "que l'on gère soi-même".

R: Vous avez soulevé une question intéressante. Il se peut que certains étudiants soient satisfaits avec une pratique en groupe hebdomadaire sur une longue période. Ce n'est pas une mauvaise chose. D'un autre côté, il y en aura sans doute d'autres qui voudront davantage, davantage de branches du yoga, avec également davantage de pratiques à la maison. Il est donc certainement excellent pour votre mission d'enseignement et pour vos étudiants de dépasser le statu quo.

Je pense que, quels que soient les moyens d'apporter une aide spirituelle aux autres, l'objectif ultime doit être de développer l'autonomie chez le pratiquant. Par définition, il ne peut y avoir d'illumination si l'on n'est pas autonome, établi dans le Soi ("S" majuscule). Cela, personne ne peut nous le donner, même s'ils sont nombreux à le croire. Cela ne fonctionne pas ainsi. Chacun de nous doit le revendiquer (s'y abandonner), d'une façon ou d'une autre.

Tant les transmissions orales effectuées par un gourou/un enseignant que les transmissions écrites ont leurs forces et leurs faiblesses. En fin de compte, toutes les transmissions de la connaissance doivent être conservées, d'une manière ou d'une autre, dans un média facile à consulter. L'exhaustivité et l'efficacité de telles transmissions déterminent le succès futur de la connaissance à travers les générations. Par conséquent, sur le long terme, ce sont les écrits qui comptent, dans la mesure où ils peuvent faciliter un large éventail de pratiques de base efficaces et l'évolution continuelle de pratiques "autonomes" efficaces, en fonction d'époques et de circonstances qui changent. Indépendamment de notre façon d'enseigner, n il doit y avoir une base solide de connaissance, associée à une évaluation constante des causes et des effets des pratiques, afin que des ajustements dans leur application puissent se faire autant que nécessaire.

Internet fournit une excellente opportunité aux enseignements écrits, non seulement grâce à la transmission d'instructions claires sur des pratiques efficaces à des millions de personnes, mais également grâce à un support en ligne continu. Le support fourni par Internet ne remplace pas forcément un enseignant en chair et en os, mais cela fonctionne et peut également réduire considérablement les risques inhérents à la relation gourou/disciple. Cela peut aussi faciliter l'application efficace de pratiques autonomes dans une grande diversité de cultures, d'environnements et de circonstances. Internet n'a pas de frontières (ou très peu).

Encore une fois, permettre au pratiquant de se suffire à lui-même est la clé. C'est le but de tout gourou véritable, même si sa présence physique peut favoriser des dépendances chez de nombreux disciples, susceptibles de les perturber. C'est le principal inconvénient de la relation physique gourou/disciple. Lorsque la bhakti est enfermée dans une relation de dépendance, elle ne permet plus de progresser spirituellement. Cela peut aussi se produire en ligne, bien que cela soit plus facile à éviter. C'est pourquoi je rappelle sans cesse aux pratiquants qu'il s'agit de notre relation avec la connaissance, les pratiques quotidiennes efficaces et les expériences, et non avec l'enseignant.

L'expérience AYP avec une connaissance écrite en temps réel et archivée dans une large communauté de pratiquants fonctionne jusqu'à maintenant tout à fait bien, avec des milliers qui en tirent profit en fonction de leurs propres inclinations, et avec un grand nombre avançant rapidement à travers les différentes étapes de l'illumination. Ce qui arrive est tout à fait étonnant. Cela montre ce que l'on peut faire quand on a librement accès à une connaissance utile. Tandis que certains peuvent être enclins à la dépendance, d'autres s'envolent avec juste un peu d'encouragement et de soutien. Si la connaissance et les pratiques sont accessibles et efficaces, tout peut arriver. Les propres expériences d'un pratiquant peuvent lui donner toute la motivation nécessaire à une pratique régulière et à sa croissance spirituelle.

Ce qui ne veut pas dire que nous n'ayons pas besoin d'un enseignement de personne à personne. Nous en avons besoin, et AYP cherche également à se développer en ce sens. Il existe aussi autour de nous un vaste réseau de professeurs de yoga qui peuvent, pour des millions de personnes, devenir un tremplin à une pratique autonome de toutes les branches du yoga. Que la connaissance soit obtenue grâce à un enseignement de personne à personne ou grâce à une transmission écrite ou à tout autre moyen, cela peut fonctionner pour quiconque est prêt à s'engager dans une modeste routine biquotidienne à domicile. On en revient toujours à la volonté du chercheur de pratiquer lui-même.

Un premier pas dans votre cas serait de suggérer à vos étudiants de pratiquer chez eux la méditation profonde pendant 10-20 minutes deux fois par jour, et de les aider à le faire. Vous pourriez leur proposer des méditations de groupe hebdomadaires, soit dans le cadre de la classe de yoga, soit à un autre moment. Ajouter une session quotidienne de méditation profonde peut avoir un impact spectaculaire sur les pratiques de hatha yoga, optimisant les effets à travers les multiples branches du yoga en raison de la connexion interne qui se met en place dans notre système nerveux, quand nous intégrons les pratiques additionnelles de l'arbre du yoga. Reportez-vous à la leçon 409 pour plus de détails à ce sujet.

L'étape consistant à établir et entretenir une pratique quotidienne de méditation profonde à domicile permettra à vos étudiants de faire l'expérience directe de l'émergence du silence intérieur. Cela améliore la qualité de la vie de tous les jours de façon concrète, et constitue le facteur principal de motivation pour poursuivre la pratique quotidienne à domicile. Avec le temps, un désir naturel d'y ajouter le pranayama de la respiration spinale et les autres pratiques peut se manifester. Les résultats continuent à venir, s'accumulant comme une boule de neige dévalant la colline, et augmentant de plus en plus la motivation à persévérer. C'est ainsi que cela fonctionne.

En cela, l'enseignant devient davantage un entraîneur que le point de mire. ç'est ainsi que cela doit être. Les cours hebdomadaires devraient continuer, avec comme objectif principal de soutenir la pratique à domicile. Premièrement nous apportons à l'étudiant un environnement propice. Ensuite, nous lui fournissons les outils et l'aide pour pratiquer à la maison. Nous savons que l'enseignement a porté ses fruits quand l'étudiant peut voler de ses propres ailes dans son propre silence intérieur immuable, la félicité extatique et l'effusion de l'amour divin. C'est tout ce que l'on peut en dire. C'est notre cadeau au monde, et toute personne que nous aidons à accomplir cela transmettra le cadeau à sa manière. Et ainsi de suite.

Le système AYP est une "boîte à outils" que tout le monde peut utiliser en tout ou en partie soit individuellement, soit pour aider un grand nombre de personnes. Elle est grande ouverte, et elle est utilisée de bien des façons par de nombreux pratiquants individuels, des responsables de groupes et des enseignants. Il s'agit toujours d'une seule chose: de celui qui cherche et de lui apporter des moyens efficaces pour se suffire à lui-même dans les pratiques et dans sa progression spirituelle.

La relation traditionnelle gourou/disciple (enseignant/étudiant) continuera à jouer un rôle important à l'ère de l'information. Elle peut même mieux fonctionner que par le passé, avec des moyens permettant aux disciples (étudiants) de renforcer leur autonomie en pratiquant à domicile. Une pratique biquotidienne bien gérée est nécessaire à des progrès réguliers. Cela ne peut être accompli par les seules pratiques de groupe, sauf peut-être au sein d'un ashram. C'est très bien, mais nous ne pouvons pas tous vivre dans un ashram.

Nous aimerions inspirer bien plus de gens à pratiquer quotidiennement à la maison, et à sortir chaque jour dans le monde avec leur silence intérieur immuable. C'est ainsi que l'on pourra transformer la société. Il n'y a pas suffisamment de gourous et d'ashrams pour accueillir des milliards de personnes sur terre. Mais cela peut être accompli si un plus grand nombre s'engage dans des pratiques autonomes à domicile. Les transmissions de la connaissance grâce à Internet et l'assistance en ligne peuvent faciliter une telle approche. Des milliers d'enseignants et de gourous peuvent également en profiter, multipliant un grand nombre de fois les effets de leur enseignement de personne à personne en soutenant partout dans le monde des pratiquants autonomes.

Je vous souhaite le meilleur sur votre chemin et dans la poursuite de votre enseignement.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers