Leçon 416 - Du troisième œil au sixième sens et au-delà
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 5 juillet 2010

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Je pratique shambhavi mudra et mulabandha depuis maintenant un mois et j'ai du mal à ouvrir mon troisième œil. Je n'ai aucune sensation. Avez-vous des conseils à me donner pour ouvrir mon troisième œil ou bien dois-je continuer à suivre les instructions jusqu'à ce que cela se produise?

Dans le même temps, j'ai fait l'expérience d'une sorte de fusion ou de dissolution de mon corps de l'intérieur vers l'extérieur. Une sorte de perception. Il me semble que c'est un très bon signe et je tenais à le partager avec vous. Qu'en pensez-vous?

Une dernière chose: cela fait un an que je pratique AYP et cela s'avère réellement payant dans mes activités quotidiennes. Une profonde sensation de paix, un respect pour tous les êtres sur cette planète et l'amour qui imprégne tout, là où auparavant il y avait beaucoup de peur. Je sais maintenant que j'ai enfin trouvé quelque chose qui donne véritablement un sens à ma vie dans quantité de directions que je n'aurais jamais pu imaginer.

R: Les "sensations" ne sont pas une condition préalable à l'ouverture du troisième œil. En fait, les sensations, qu'elles soient physiques ou énergétiques, indiquent que des purifications et ouvertures supplémentaires sont encore à venir. Cela s'applique également aux "visions", qui font encore partie du domaine temporel et sont projetées par le mental comme si elles avaient des dimensions spatiales et une durée. En fin de compte, l'ouverture du troisième œil n'a pas grand-chose à voir avec nos perceptions et nos projections mentales dans le temps et dans l'espace.

En définitive, à quoi correspond l'ouverture du troisième œil?

Pour faire simple, c'est l'éveil et l'expansion du nerf spinal (sushumna), qui est une combinaison/un mélange de la montée du silence intérieur et de la conductivité extatique. Dans la terminologie de l'anatomie spirituelle traditionnelle, le troisième œil est la partie du nerf spinal comprise entre le centre des sourcils et le centre du cerveau jusqu'à la medulla oblongata (bulbe rachidien). C'est la partie supérieure du nerf spinal. C'est la zone qui reçoit le plus d'attention, et où certains symptômes de purification et d'ouverture peuvent se produire. Mais en réalité, l'anatomie spirituelle du troisième œil descend jusqu'à la racine, dans la région du périnée. Quand le troisième œil s'ouvre, ce ne sont pas nécessairement des symptômes énergétiques, des visions, etc. mais bien une expérience de tout le corps. Cela peut également donner, ainsi que vous le décrivez, une sensation de dissolution du corps et une sensation croissante d'Unité avec tout ce que nous expérimentons dans la vie. Par conséquent, on peut dire que votre troisième est réellement en train de s'ouvrir!

Les mudras et bandhas apportent leur aide à ce processus en agissant sur la conductivité extatique, même si nous n'avons pas à en attendre de symptômes particuliers. L'expérience variera selon la nature de nos obstructions internes, et l'habileté et la régularité avec lesquelles nous avons conduit notre pratique quotidienne au fil du temps. De toute évidence, l'attention quotidienne que vous avez accordée à la méditation profonde et au pranayama de la respiration spinale a porté ses fruits, et vous pouvez avoir confiance que tout se passe comme il faut. Continuez ainsi et les résultats s'amplifieront. Cela s'applique également à l'utilisation des mudras, bandhas et autres pratiques. Il suffit de les faire avec une régularité d'horloge, en les gérant autant que nécessaire pour bien progresser confortablement (self-pacing). C'est tout ce qu'il y a à faire.

Nombreux s'attendent à "voir quelque chose" à travers le troisième œil et peuvent y consacrer beaucoup d'efforts (projection mentale), ce qui n'ajoute rien au progrès spirituel. Il y a bien des niveaux de vision, la plus fondamentale et la plus importante étant l'intuition spirituelle. La "vision" en trois dimensions de couleurs, tunnels et étoiles, lokas, êtres, etc. est de moindre importance. La survenue de telles expériences a été appelée le développement d'un "sixième sens", clairvoyance, clairaudience, etc. Ce sont des événements assez courants sur le chemin. Mais l'ouverture du troisième œil est bien plus que cela. La vraie récompense est l'accroissement de l'intuition divine. C'est "voir" ce qui ne peut être vu, même avec les sens subtils, et vivre ce qui se trouve au-delà de la vie temporelle. C'est la connaissance sans connaissance, qui conduit automatiquement à l'action sans action. La "tranquillité en action". Ensuite, nous devenons un canal pour une effusion divine sans fin. Voilà ce qu'est vraiment l'ouverture du troisième œil, bien au-delà des intéressantes babioles des poussées d'énergie extatique et des expériences psychiques.

Avec des pratiques quotidiennes bien menées, notre intuition se développe au point que nous savons naturellement ce qui va dans le sens de l'évolution dans toutes les situations que nous rencontrons sur ce plan terrestre. Nous n'avons pas à savoir pourquoi. Cela vient de l'intérieur, d'au-delà du mental. Nous découvrons que nous pouvons rester fermement ancrés dans Cela qui reste immobile en étant toujours en mouvement. C'est cette intuition spirituelle qui vient par l'ouverture et la venue à maturité du troisième œil. Le troisième œil (ajna) est un canal par lequel nous nous exprimons sur ce plan terrestre, car il relie tous les éléments associés à l'intuition spirituelle et à l'action évolutive, le cœur, le mental, le corps, le silence intérieur et l'extase divine. Le résultat est une effusion d'amour divin, c'est pourquoi nos actions envers les autres sont toujours le meilleur reflet de notre condition spirituelle, et de celle de notre troisième œil.

Nous passons donc des perceptions sensorielles, dans le temps et dans l'espace, aux perceptions du sixième sens au-delà des cinq sens physiques, à la vision intuitive et à la sagesse divine dans la tranquillité, etc. C'est une évolution au-delà des visions et des sons (le paysage) de notre anatomie spirituelle.

C'est pourquoi nous disons toujours: favorisons la pratique plutôt que l'expérience, ou n'importe quelle idée (jugement) que nous pourrions avoir concernant un manque d'expérience. Ce sont assurément des distractions qui nous écartent de l'essentiel: notre ouverture intérieure qui ne peut être mesurée, si ce n'est dans la qualité de notre vie quotidienne. C'est là où il faut la trouver. Nos attentes quant aux résultats pendant la pratique sont sans grand intérêt, si ce n'est pour nous motiver à pratiquer. Il est donc bon de cultiver une attitude de: "continuons, quoi qu'il arrive."

Bien entendu, une gestion avisée (self-pacing) permet d'affiner, en réduisant les pratiques autant que nécessaire quand le rythme de purification et d'ouverture devient trop fort. Vous y êtes très bien arrivé cette dernière année, vos résultats le confirment, continuez ainsi.

Nous ne sommes pas là pour une ouverture temporaire du troisième œil, pour voir des lumières, des tunnels aux couleurs de l'arc-en-ciel, des étoiles, ou n'importe quelle expérience étincelante. Nous sommes là pour cultiver le silence intérieur immuable en permanence, la créativité et le bonheur en tout lieu. On dirait que vous y arrivez très bien.

Oui, les résultats les plus importants se remarquent dans la vie quotidienne ordinaire. C'est merveilleux que vous voyiez cela émerger dans votre vie. C'est l'ouverture de votre troisième œil. Continuez…

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers