Leçon 328 - Devenir "mûr"
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 6 mai 2009

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: J'ai entendu des enseignants de l'advaita et de ceux qui leur sont proches, que vous devez être prêts ou "mûrs" pour atteindre l'illumination avec les moyens qu'ils enseignent. Qu'est-ce que cela veut dire et que dois-je faire pour être mûr?

R: Dans la terminologie AYP, "mûr" veut dire "relationnel" ce qui signifie que le silence intérieur permanent (le témoin) devient de plus en plus présent dans tous les aspects de notre vie quotidienne y compris dans notre recherche de qui nous sommes. Avant cela, nos pensées, nos émotions et nos actions ressemblent à un fruit vert, manquant de cette douceur intérieure, pleine, rayonnante et libre que nous ressentons quand nous expérimentons que nous sommes l'acteur au-delà de toutes les manifestations dans le temps et l'espace.

La plupart du temps, nous savons si un fruit est mûr simplement en le voyant et sûrement en le croquant. De même, les sages de l'advaita (non-dualité et recherche du Soi) peuvent dire si nous sommes mûrs ou non et agir avec nous en conséquence. Si nous sommes mûrs, ils pourront vraiment nous aider. Si tel n'est pas le cas, ils peuvent tolérer notre manque de maturité ou nous renvoyer pour notre propre bien. Plus important, suivant notre condition intérieure nous les accepterons ou non. Il y a une limite à ce qu'un sage de l'advaita peut faire tant que le temps de la maturité n'est pas arrivé. On peut dire qu'ils sont les moissonneurs de l'illumination, ceux qui cueillent les fruits. Ils continuent à nous dire la même chose: "vous êtes Cela qui est au-delà de toutes choses". Cependant, mis à part leur encouragement intérieur, peu d'enseignants de l'advaita sont capables de donner les moyens pratiques nous permettant de devenir mûrs pour l'illumination. C'est seulement à ce moment que nous pouvons entendre pleinement ce qu'ils disent et en faire l'expérience directe dans notre propre vie. Devenir mûrs dépend de nous et dans ce but nous devrons sans doute chercher ailleurs une assistance. C'est comme ça que cela fonctionne.

D'un côté, la maturation a son rythme propre qui dépend de la façon dont elle est ou non cultivée. Un verger laissé à lui-même devient erratique et plein de mauvaises herbes. Il peut encore produire quelques fruits mûrs, mais ce sera au petit bonheur la chance. Plein d'évènements dus au hasard peuvent perturber un verger laissé sans soins plutôt que de l'aider à bien se porter.

D'un autre côté, on peut prévoir qu'un verger bien soigné, cultivé et fertilisé donnera des fruits mûrs, des fruits doux et succulents que le maître advaita adorera cueillir. Pour eux cela devient très facile, car le travail est déjà fait et le fruit est prêt à tomber de l'arbre. Même sans quelqu'un pour le cueillir, le fruit mûr tomberait de l'arbre, n'est-ce pas? Les enseignants sincères de l'advaita seront les premiers à dire à l'aspirant qui est prêt: "vous n'avez pas besoin de moi. Demeurez simplement dans ce que vous êtes contre vents et marées, vous connaissant vous-même comme le Un derrière tout cela et vous verrez de première main la vérité de la vie"

Dans le dernier demi-siècle, bien des choses ont changé. Bien des aspirants étant devenus mûrs, les cueilleurs de fruits de l'advaita sont devenus très occupés. Mais ne confondons pas la cueillette des fruits avec tout le travail nécessaire pour les amener à maturation. Les fruits qui tombent des arbres aujourd'hui n'ont pas été produits par les cueilleurs de fruits. Ils ont été produits par les millions autour du monde qui ont travaillé sur eux avec la méditation pendant le dernier demi-siècle. Tous ceux qui ont pris la responsabilité de leur progrès spirituel sont ceux qui amènent des fruits mûrs dans ce monde. C'est de cette façon que cela continuera, avec ceux qui s'engagent dans des pratiques spirituelles journalières efficaces continuant à préparer le terrain pour la transformation spirituelle de toute l'humanité.

Nous avons besoin de nos enseignants de l'advaita/de la non-dualité. Ils nous apportent l'inspiration au commencement de notre chemin et l'encouragement final dont nous avons besoin quand nous sommes mûrs et prêts à aller vers les étapes avancées de notre voyage spirituel. Entre les deux, la plupart d'entre nous a encore beaucoup de travail à faire (voir la leçon 324). Rendons à César ce qui est à César. Mais n'oublions pas que devenir mûr est notre responsabilité et dépendra de notre désir le plus intense (la bhakti) et de notre volonté de persévérer dans notre pratique journalière aussi longtemps que nécessaire. Alors la maturation viendra certainement et nous tomberons de l'arbre de l'illusion dans l'Unité éternelle et omniprésente.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers