Leçon 324 - La recherche du Soi - de l'inspiration à la réalisation
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 24 avril 2009

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Après la dévotion, qui est la pierre angulaire de toutes les traditions spirituelles du monde, la recherche du Soi est la technique spirituelle la plus répandue sur terre. En fait, elle n'est même pas considérée comme une technique spirituelle par ceux qui la pratiquent. C'est simplement une recherche continue de la vérité.

Quand nous étions de petits enfants, nous avons vraisemblablement demandé: « Qui suis-je? », « Pourquoi suis-je ici? ». La façon dont à l'époque nous avons répondu à ces questions a déterminé dans une large mesure ce que nous avons fait de nos vies jusqu'à maintenant. Et si la vie n'a pas été trop dure avec nous, nous nous posons sans doute encore ces questions. Nous sommes programmés pour cela. Tout simplement, nous devons savoir la vérité de la vie. C'est une quête sans fin de but et de sens.

Peut-être, un jour, avons-nous lu ou entendu que la vie est sans limites et que les êtres humains peuvent ressentir la nature sans limites de la vie et devenir Cela? Quelque part, cela sonne juste et nous a inspirés. Peut-être cela nous inspire-t-il encore.

A partir de là, nous avons commencé sérieusement notre quête de la connaissance, avec pour résultat de découvrir que le mental seul, bien qu'excellent à brasser les idées même une idée aussi grande que l'illumination, nous laisse englués dans la frustration ou perdus dans un labyrinthe de courants de pensée sans fin. Même la pensée du lâcher-prise peut créer encore plus de constructions mentales et d'inertie.

Plus nous y réfléchissons, plus nous sommes insatisfaits. Le mental n'est tout simplement pas capable de résoudre l'énigme de l'illumination. La clé est d'aller au-delà du mental. Nous n'avons pas à tuer notre mental ou nos pensées. Nous avons simplement à nous centrer dans le témoin, notre conscience innée inconditionnée, au-delà du mental et à favoriser cela sans effort. Alors, le mental redevient notre ami. Le mental est un maître médiocre, mais un excellent serviteur. Notre but n'est pas de nous débarrasser du mental ou de la pensée. Le but est de dissoudre l'identification de notre mental avec notre moi, notre égo, pour nous éveiller du rêve dans lequel nous vivons. Il ne s'agit pas de détruire l'égo ou le mental, seulement de changer de perspective pour devenir le grand écran blanc sur lequel se déroule le grand film de notre vie, le témoin.

Ce que nous faisons de l'inspiration éveillée par notre quête du Soi initiale est donc de première importance. Si nous utilisons l'inspiration pour nous propulser avec des méthodes sûres permettant de transcender le mental pour aller dans la tranquillité, nous pourrons aller de l'inspiration à la transformation.

L'idéaliste qui vante les mérites d'une approche philosophique dira qu'aucune transformation n'est nécessaire puisque chaque chose est exactement comme elle doit être et qu'il nous suffit de le réaliser dans l'instant présent. Mais cette réalisation, elle-même, est aussi une transformation qui ne peut pas se produire tant que notre perception n'est pas ouverte à un niveau où nous pouvons voir ce qui est. Sans le témoin, cela n'arrivera pas.

On peut passer bien des années dans la recherche du Soi, à réfléchir à la vérité derrière les apparences et à étudier encore et encore les mots de ceux qui savent. Il y a pléthore de ce genre d'écrits, de nos jours ils sont facilement accessibles et ils peuvent être très inspirants. Et pourtant, peu importe le nombre de fois où nous lisons les mots, où nous nous engageons dans la logique de procédures particulières d'enquête sur le Soi, nous pouvons rester très éloignés de ce que les mots et les idées tentent de nous apporter. La raison en est que nous pouvons seulement connaître de l'intérieur et que pour cela, la perception de notre propre silence intérieur comme étant notre Soi doit être ouverte. Nous avons besoin du témoin.

Alors, quand nous lirons les paroles des sages, elles résonneront à chaque fois davantage. Ce ne sont pas les mots qui nous ont changés. C'est nous qui avons changé et en continuant à nous ouvrir à notre conscience intérieure innée, nous verrons toujours plus de vérité dans toutes les expressions de la connaissance.

L'enquête sur le Soi, en elle-même, n'est pas un moyen très efficace de cultiver le témoin. Ce sont les principes à la base de la méditation qui cultivent le témoin, toujours. Dans la mesure où l'enquête sur le Soi peut nous aider à dissoudre les objets du mental, elle va graduellement cultiver le témoin. En agissant ainsi, elle utilise les principes de la méditation, dissoudre graduellement l'identification de notre conscience avec les objets pour lui permettre de s'identifier de plus en plus avec le sujet, le témoin. Enquêter sur le Soi n'est pas nécessairement la méditation la plus efficace, mais elle peut, quand même, être une façon de méditer. Le but le plus élevé de la recherche du Soi est d'intégrer notre silence intérieur avec le flot de la vie, permettant l'émergence de l'expérience consciente continue de l'Unité, exprimée dans la phrase traditionnelle: « Je suis Cela. Tu es Cela. Tout est Cela ». La joie éternelle de l'Unité...

Ce qui est important avec nos débuts dans la recherche du Soi et avec notre désir naissant de vérité, c'est que nous transformions l'inspiration qui est née en nous dans des mesures utiles permettant de dévoiler le témoin. Si nous faisons cela, nous pourrons revenir plus tard à l'enquête sur le Soi avec beaucoup plus de clarté qu'au début. L'approche que nous suggérons dans ces leçons est de chercher, d'être inspiré, de permettre au témoin de se révéler grâce à la méditation profonde journalière (leçon 13) et ensuite d'enquêter davantage quand nous en ressentirons naturellement le besoin, ce qui se produira certainement. C'est une approche qui se nourrit d'elle-même et conduira à beaucoup de progrès, de paix et de joie dans la vie.

C'est le voyage qui va de l'inspiration à la réalisation et ce que nous faisons entre les deux fera toute la différence.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers