Leçon 313 - Le nettoyage de la bouche, des passages du nez et des sinus
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: 4 mars 2009

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Que nous voulions améliorer notre santé, ou faire avancer nos progrès spirituels, le nettoyage de la bouche, des passages du nez et des sinus peut devenir important. Tout le monde n'aura pas forcément besoin d'en faire plus que l'hygiène standard de la bouche, mais il est toujours bon de savoir que nous pouvons en faire plus si nous en sentons le besoin.

Une fois que le système nerveux commence à s'ouvrir extatiquement (la kundalini), le nettoyage des passages du nez et des sinus peut prendre tout son sens. La neurobiologie du cerveau influencée par des mudras telles que sambhavi et kechari est également liée à ces nettoyages. Ils ont donc un but plus élevé.

La bouche et la langue
Nous avons tous été éduqués (espérons-le) à pratiquer une bonne hygiène buccale en brossant nos dents chaque jour et en utilisant régulièrement un fil dentaire pour enlever le tartre de nos dents. Les opinions sont partagées quant à l'utilisation de bains de bouche antiseptiques, le mieux est donc de suivre son intuition. Nos habitudes d'hygiène buccale s'amélioreront à mesure que nous avancerons dans le yoga.

Une méthode de yoga qui peut s'ajouter à notre hygiène buccale journalière, méthode peu connue de la société moderne, est le raclage de la langue. Il est parfois conseillé de se brosser la langue avec la brosse à dents après s'être brossé les dents. Le raclage de la langue en est l'équivalent yogique, bien plus efficace pour enlever le tartre et les bactéries à demeure. Pour cela, on utilise la tranche d'un petit appareil rigide en métal ou en plastique pour racler en partant des papilles gustatives pour aller jusqu'au bout de la langue. Pour cela un outil plus efficace est une bande de métal qui a été courbée pour former un "U". La tranche recourbée peut être utilisée pour racler la langue jusqu'au bout, couvrant la totalité de la surface en une seule fois, ou à plusieurs reprises.

La quantité de tartre recueillie en grattant la langue de cette façon est bien supérieure à celle qui peut l'être avec une brosse et réduira également dans de fortes proportions la quantité de tartre qui se dépose sur les dents.

Bien entendu, un excès de tartre sur la langue et sur les dents peut signaler un déséquilibre dans l'alimentation et/ou de l'état de santé en général. Si tel est le cas, nous pouvons prendre du recul pour réfléchir à notre style de vie et corriger les causes à la racine d'un excès de protéines et de bactéries (tartre) se formant dans la bouche. Si nous le faisons, nous aurons une bouche bien plus propre ainsi qu'une bien meilleure santé.

L'état de notre bouche à n'importe quel moment est le signe visible de l'état du reste de notre corps et de la qualité de notre vie.

Passages du nez et sinus - le pot à neti
Les passages du nez et les sinus jouent un rôle clé dans la neurobiologie de la transformation spirituelle humaine et la montée de l'illumination. C'est à travers cette région que se produit une connexion étroite entre le cerveau et le reste du système nerveux. Un nettoyage journalier des passages du nez et des sinus peut donc être souhaitable à certains moments sur notre chemin. Nous saurons intuitivement quand ce sera le moment. Il y a également des bénéfices significatifs pour notre santé à savoir comment nettoyer ces tissus délicats.

Le shatkarma yogique, connu depuis des temps immémoriaux, pour nettoyer les passages du nez et les sinus est appelé jala neti, ou la douche nasale. Il consiste à faire passer de l'eau salée à travers les narines de façon confortable et sans danger. Nombre de mudras et pranayama travaillent également dans les passages du nez et les sinus, sans utiliser d'eau, à savoir yoni mudra, kechari mudra, sambhavi mudra, bastrika pranayama et kapalabhati.

Le moyen le plus simple pour commencer à faire jala neti est d'utiliser un pot à neti, un genre de petite théière avec un bec qui s'adapte sans difficulté dans la narine. On le trouve facilement dans n'importe quel magasin de fournitures de yoga. Avec un mélange correct d'eau salée dans le pot à neti, le bec introduit dans une narine, on incline le visage au-dessus du lavabo, on tourne ensuite la tête sur le côté afin que l'eau puisse couler dans la narine. A partir de là, l'eau passe à travers le passage nasal, par-dessus le septum nasal (la séparation entre les deux narines) pour ressortir dans l'autre narine et couler dans le lavabo.

On pratique d'abord avec une narine et ensuite avec l'autre. L'ordre n'a pas d'importance. Aussi longtemps que la tête est penchée vers l'avant pendant la pratique, l'eau ne passera pas dans la gorge. Si un peu d'eau devait se répandre dans la bouche, il serait aisé de la recracher. (Se reporter à la section suivante sur l'utilisation d'un bol pour jala neti)

Avec cette pratique facile du pot à neti, les sinus sont également irrigués d'une solution saline qui les masse et les nettoie en douceur. Une fois les deux narines asséchées après avoir reçu le contenu du pot à neti, cela prendra encore quelques minutes pour assécher également les sinus. Cela se fait en inclinant lentement la tête de gauche à droite et de haut en bas au-dessus du lavabo. L'eau continuera à couler des sinus pendant quelques minutes, soyez patients. Si vous sortez trop tôt de la salle de bains, vous risquez de terminer le nettoyage des sinus sur le tapis du living-room!

Notre confort (ou son absence) dans la pratique de jala neti dépendra de la quantité de sel que nous mettrons dans l'eau.

Il est bien évident que si la pratique nous rend mal à l'aise, nous n'aurons pas envie de la faire. Il est donc important de bien doser le sel. Chacun étant un peu différent, vous aurez probablement besoin de quelques tâtonnements pour trouver la quantité de sel qui vous convient.

On peut utiliser l'eau tiède du robinet, pour autant qu'elle soit potable. Il est préférable d'utiliser du sel pur sans additifs, comme l'iode. Prévoir une à deux cuillerées à thé pour un litre d'eau et une demi à une cuillerée entière pour un demi-litre. Pour un petit pot à neti, quelques pincées de sel suffiront.

Le dosage du sel est basé sur nos sensations à son passage à travers nos narines. Chacun est un peu différent, et les quantités mentionnées ci-dessus sont approximatives. S'il y a trop ou trop peu de sel, il peut y avoir des sensations de picotements ou d'autres signes désagréables et nous devrons ajuster notre dosage en conséquence. Aucun dommage permanent ne résultera d'un dosage incorrect, mais ce n'est pas agréable et nous devons donc faire les ajustements nécessaires. Si la quantité de sel est correcte pour nous, il n'y aura aucun inconfort quand l'eau passera à travers les tissus sensibles du nez et des sinus. De cette façon, nous saurons si nous avons un dosage correct du sel. Expérimentez et voyez par vous-même!

Il en va de même avec bien des pratiques yogiques. L'exécution la plus confortable est généralement la meilleure. Gardez toujours cet objectif en tête en gérant votre pratique.

Jala neti peut être fait tous les jours avec notre toilette matinale ou bien seulement quand c'est nécessaire. C'est une pratique excellente à faire en cas de problème de sinus ou avec les passages du nez. Par lui-même jala neti ne va pas guérir un rhume standard, mais, il peut aider à le prévenir ou à en raccourcir la durée. Si jala neti fait partie de notre routine journalière de pratiques intégrées de yoga, il peut avoir un effet spectaculaire sur notre santé en général et sur notre bien-être. Une bonne santé accompagne souvent le processus de la transformation spirituelle humaine, pourvu que l'on soit modéré dans sa pratique et dans son style de vie.

Pour les pratiquants plus avancés, le pot de neti peut être remplacé par un bol. Jala neti peut également être combiné avec amaroli (voir une prochaine leçon).

Passages du nez et sinus - le bol d'eau
Une fois le pot à neti maîtrisé, nous pouvons avoir envie d'un nettoyage encore plus à fond. Cela demande d'utiliser davantage d'eau que le petit pot à neti n'en peut fournir en une seule fois. Bien sûr, nous pouvons continuer à remplir le pot à neti et faire couler autant d'eau que nous le voulons. Il y a un autre moyen, utiliser un bol au lieu du pot à neti et aspirer l'eau directement dans les passages du nez avec la pression négative des poumons, plutôt qu'un pot à neti, qui compte sur la gravité pour faire passer l'eau à travers les passages du nez.

Utiliser un bol pour jala neti est une méthode plus avancée, mais moins difficile ou risquée qu'elle ne pourrait sembler de prime abord.

Ce n'est pas un bien grand voyage de passer du pot à neti à l'aspiration de l'eau salée dans un bol avec les deux narines pour la rejeter ensuite par la bouche. De cette façon, le bol peut être vidé en quelques fois. L'eau peut également être rejetée par le nez, mais c'est plus compliqué. Le pharynx nasal est un vaisseau naturel pour cette opération et forme même un "barrage"avec le voile du palais empêchant l'eau de couler dans la gorge pendant que l'on inspire par le nez. Le voile du palais a la même fonction quand nous utilisons le pot à neti.

Utiliser le bol est rapide et efficace. Le plus long est d'attendre que les sinus sèchent, ce qui peut prendre quelques minutes. Cela est vrai de n'importe quelle forme de jala neti mais tout particulièrement quand on utilise un bol plein qui peut représenter un demi-litre d'eau ou même davantage.

Cette forme de jala neti est-elle risquée, certainement pas. Avec cette méthode, les possibilités d'avaler de l'eau sont pratiquement nulles. Nous avons une capacité naturelle à nous servir de l'eau de cette façon. Cependant si le contenu en sel est trop élevé ou insuffisant cela ne sera pas très agréable, vous devez donc tenir compte des instructions ci-dessus pour doser le sel correctement.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers