Leçon 300 - Le samyama et les postures de yoga (les asanas)
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Mercredi 21 janvier 2009

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Pour ceux qui ont l'habitude d'une pratique journalière des postures de yoga (les asanas), il est possible d'y intégrer le samyama de façon à renforcer les effets de nos flexions et de nos étirements.

Dans l'approche d'AYP, nous utilisons une série sommaire de postures de yoga avant nos deux séances journalières de pratiques assises. Pour plus d'informations pour démarrer une routine d'asanas, reportez-vous à la leçon 71. Nous utiliserons cette routine comme ligne directrice pour incorporer le samyama dans les postures de yoga. Le samyama peut être incorporé de la même façon dans n'importe quelle autre routine de postures yogiques.

Pour ceux qui ont une bonne pratique du samyama après la méditation profonde (voir la leçon 150), il est facile d'ajouter le samyama aux asanas. Notre habitude de toucher légèrement avec notre attention un mot ou une phrase (un sutra) pour ensuite le laisser aller dans la tranquillité se manifestera peu à peu dans bien des domaines de notre vie avec un grand bénéfice. Ce sera le cas avec notre routine structurée d'asanas.

Il suffit de choisir un nom caractéristique, ou sutra, pour chaque asana au moment où nous prenons la posture pour ensuite le laisser aller pendant le temps où nous sommes dans la posture.

Ayant laissé aller le sutra, notre attention ira naturellement avec la posture et au-delà, ajoutant une composante de silence intérieur à la posture beaucoup plus grande que ce n'était le cas avant d'ajouter le samyama. Il en résulte davantage de relaxation pendant la posture, des effets qui durent plus longtemps et une exécution plus douce de la posture physique proprement dite. Rappelez-vous de ne jamais forcer les postures de yoga, de ne jamais dépasser la limite de ce qui est confortable pour verser dans l'inconfort. C'est la toute première instruction dans toutes les pratiques de yoga, ne jamais forcer.

Avec l'approche d'AYP, la durée de la plupart de nos postures est entre 10 à 15 secondes, ce qui convient bien pour laisser aller les sutras dans notre silence intérieur. Avec le samyama pendant les postures de yoga, nous engageons « la tranquillité en action » au sens propre du terme. En continuant à développer ce genre d'habitude en pensée et en action, elle aura des répercussions profondes dans notre vie de tous les jours. Il y a là un grand pouvoir et nos réalisations dans la vie peuvent s'en trouver améliorées d'une façon substantielle.

Pour trouver les noms des postures de yoga que nous utilisons avec AYP et qui peuvent être utilisés comme des sutras reportez-vous à cette illustration des 14 asanas formant la série AYP pour débutants.

Le nom des postures peut être traduit pour convenir à n'importe quelle langue. Le nom en sanscrit peut également être utilisé pour autant que les significations soient claires pour nous quant aux caractéristiques physiques des postures. Pour des instructions détaillées sur les postures de yoga, reportez-vous aux livres d'AYP: « Asanas, Mudras and Bandhas-Awakening Ecstatic Kundalini » ou au livre « AYP Easy Lessons for Ecstatic Living ».

Ces sutras peuvent être adaptés selon le besoin si et quand notre routine d'asanas est modifiée comme cela serait le cas si nous utilisons la routine abrégée d'asanas d'AYP (décrite dans les livres mentionnés ci-dessus), ou bien si, avec le temps nous ajoutons des postures plus avancées. Tout ce dont nous avons besoin est d'un mot ou d'une courte phrase qui donne le signal à notre silence intérieur pour accomplir la posture. Rappelez-vous, un sutra est un code que nous laissons aller facilement dans la tranquillité. Notre silence intérieur permanent fera le reste, pour autant que nous ayons été réguliers dans notre pratique quotidienne de la méditation profonde.

Avec l'utilisation du samyama dans les postures de yoga, nous constaterons que notre limite du confortable change, nous donnant un peu plus de champ que nous nous y attendions. C'est bien, mais ne le prenez pas pour un signal de dépasser la limite du confortable. Même avec l'avantage apporté par le samayma, nous devons toujours observer avec prudence les principes d'une bonne gestion (self-pacing) de tous les aspects de nos pratiques de yoga.

L'addition du samyama à notre routine d'asanas peut améliorer dans de fortes proportions les effets de nos postures physiquement, émotionnellement et mentalement. Quand nous utilisons les asanas comme échauffement avant nos pratiques assises, ajouter le samyama augmente la relaxation de notre système nerveux, nous préparant à une pratique plus profonde de notre pranayama de la respiration spinale, de la méditation profonde, du samyama assis et de toutes nos autres pratiques. Cette amélioration de la pratique se traduira dans notre vie quotidienne par davantage de paix, de créativité et de bonheur.

Le gourou est en vous

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers