Leçon 148 - Q&R - Pourquoi pratiquer deux fois par jour?
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Mardi 23 mars 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Quelle est l'importance de pratiquer deux fois par jour?

R: Lorsque nous pratiquons, nous amenons notre système nerveux à fonctionner sur un mode différent, à maintenir un profond silence (la conscience de pure félicité). Et plus tard, quand la kundalini est active, la félicité extatique. Pour stabiliser tout cela, nous sortons et nous sommes actifs dans le monde, tous les jours. Le fonctionnement à un niveau plus élevé du système nerveux s'estompe pendant notre activité quotidienne. Ceci dure pendant une période qui peut aller de 5 à 10 heures, à l'issue de laquelle nous reprenons nos pratiques et nous revenons au mode de fonctionnement plus élevé, qui ensuite s'estompe à nouveau dans l'activité. Ce cycle peut-être fait deux fois par jour en pratiquant le matin et en fin d'après midi. Il procure le maximum de purification et de croissance possible pendant les heures de veille pour les gens qui ont une vie active.

Faire les pratiques une fois par jour est beaucoup plus lent. Cela ne fait qu'un cycle quotidien où l'on cultive puis laisse s'estomper au lieu de deux. Et on reste trop longtemps avant le renforcement du fonctionnement plus élevé du système nerveux qui n'a lieu que le lendemain. Pratiquer deux fois par jour est une question d'efficacité pour obtenir des résultats.

Par une pratique biquotidienne, avec le temps, la félicité extatique s'estompe de moins en moins dans l'activité, et le mode de fonctionnement plus élevé du système nerveux devient stable et permanent vingt quatre-heures sur vingt-quatre. C'est le résultat de ce processus, l'illumination dans l'activité de tous les jours, et toute la nuit aussi. C'est le cycle continu des pratiques et de l'activité qui produit ce résultat.

Pendant les retraites, lorsque les responsabilités sont mises de côté, on peut faire plus de deux séances de pratique par jour, en alternant avec les repas, une activité légère et des satsangs (rencontres spirituelles). Trois ou quatre cycles de pratique peuvent être faits dans ce genre d'environnement. Peut-être même davantage pour les yogis et yoginis vraiment mordus. C'est une question de rythme à trouver pour concilier confort et efficacité. Alors on peut aller très profondément pendant une certaine période de jours, de semaines ou de mois en retraite. Ceci crée un nouveau cycle entre les retraites qui dure sur une période de temps beaucoup plus longue (des semaines ou des mois), qui se superpose au cycle bi- quotidien de pratique que nous continuons de faire dans notre vie de tous les jours quand nous sortons de notre retraite pour revenir dans le monde. De cette manière, les retraites accélèrent les progrès. Mais les retraites ne sont pas un substitut à notre pratique biquotidienne lorsque nous sommes à la maison. Ce que nous faisons tous les jours sur le long terme est ce qui fera le plus de différence à la fin.

Tout ceci est mis en place pour le maximum de progrès, en utilisant au mieux les capacités naturelles de notre système nerveux pour l'illumination et le temps dont nous disposons pour faire le travail. Vous avez la charge de votre voyage. Ce sont des principes de développement vérifiés et fiables que vous pouvez utiliser comme il vous convient pour votre voyage qui vous ramène à la maison, à l'illumination.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers