Leçon 145 - Q&R - Trop d'asanas
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Jeudi 18 mars 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Après y avoir plus ou moins touché pendant des années, je me suis mis à pratiquer le yoga et la méditation sérieusement (depuis environ un an maintenant). Lors d'un cours de yoga récemment, nous avons fait des asanas pendant environ 85 minutes, ensuite nous avons fait une courte pause avant de nous mettre au pranayama. Pendant la pause, je me suis trouvé submergé par les émotions, tremblant, incapable de parler ou de regarder quelqu'un. Lorsque nous avons commencé le pranayama, les larmes ont commencé à couler sur mon visage. Cela fait plusieurs jours et je me sens toujours très émotionnel, ce qui ne m'est pas habituel. C'est douloureux au point que je n'ai plus envie de continuer le yoga, mais je sais qu'il faut que je continue et que je suis au bord d'une percée. J'ai la sensation que ma poitrine a été ouverte de force et que mon cœur a été exposé. Tout le contraire de la félicité que je recherchais. Je suis triste de la mort de mon père, mais cette douleur semble être directement causée par ma pratique du yoga. Merci pour toute aide que vous pourrez m'apporter.

R: Merci d'avoir écrit pour partager votre expérience.

Désolé d'apprendre que vous avez des difficultés. J'ai l'impression que vous en avez trop fait, 85 minutes c'est vraiment beaucoup d'asanas, en particulier si vous ne vous y êtes pas préparé progressivement sur la durée et par une pratique régulière de tous les jours.

Si ce n'est pas que vous en avez fait trop, alors peut-être que vous ne vous êtes pas suffisamment reposé à la fin de la séance et que quelque chose c'est détraqué parce que vous vous êtes levé trop rapidement au lieu d'être libéré pendant la pratique et le repos.

C'est peut-être aussi le mélange des pratiques. Les méthodes physiques du hatha yoga, c'est bien connu, peuvent engendrer des problèmes lorsqu'elles sont faites en excès et toutes seules pour elles mêmes. Il vaut beaucoup mieux les mélanger de façon modérée avec des pratiques de purification globales de méditation profonde et de respiration de la colonne vertébrale. C'est notre approche dans ces leçons. Une séance équilibrée pourrait être plus ou moins de 10 minutes d'asanas, 10 minutes de pranayama et 20 minutes de méditation deux fois par jour. Cela n'inclut pas les ajouts comme kumbhaka et les autres pratiques dont nous parlerons plus tard. La durée peut être ajustée en plus ou en moins pour s'adapter à l'individu en fonction de ses possibilités.

Quoi qu'il en soit, rien de tout cela ne va vous faire vous sentir mieux maintenant. C'est juste un conseil pour le futur. Pour le moment, soyez simplement très doux envers vous-même. Arrêtez les pratiques selon les besoins jusqu'à ce que votre cœur soit guéri. Mais n'abandonnez pas. Un peu de respiration dans la colonne vertébrale et de méditation profonde pourrait vous aider. Faites de longues marches. Vous guérirez et, dans le futur, soyez modéré et équilibré dans vos pratiques. Le yoga est quelque chose de puissant et qui marche bien lorsqu'il est fait dans des proportions correctes. Trop de la mauvaise combinaison peut causer des ennuis, trop de purification, trop vite. C'est juste une question d'éducation, et de rythme adapté de façon prudente en fonction des expériences.

Je vous souhaite de guérir vite et de poursuivre votre progrès sur le chemin que vous avez choisi.

Q: Merci pour votre réponse attentionnée. Je dois reconnaître que je ne suis pas quelqu'un de modéré, et je fais probablement trop d'asanas. A ce cours dont je parlais il y avait beaucoup de gens beaucoup plus avancés, y compris des professeurs de yoga dont c'est le métier. Mon désir de progresser excède mes capacités et mon expérience. Je vais pratiquer la non-violence envers moi-même et je vais me focaliser sur la méditation et la respiration de la colonne vertébrale.

Je trouve vos envois inspirants et utiles pour ma vie de tous les jours. Merci de les partager avec moi et avec les autres.

R: Le désir est bon. Il (bhakti) alimente la pratique. Bien sûr le risque c'est l'envie d'en faire trop. En parcourant les leçons vous pourrez lire beaucoup de situations dans les questions/ réponses et vous verrez qu'elles sont très semblables à celle que vous avez traversée. Il y a beaucoup de nuances possibles dans le fait de trouver son rythme. Avec une bhakti (désir) continue et en ajustant avec soin votre rythme de progression, vous ne pouvez pas échouer. Je vous souhaite tout le succès possible.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers