Leçon 135 - Q&R - Des courants de kundalini dans les bras et dans les jambes
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Mardi 9 mars 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Je pratique le yoga et le pranayama depuis environ six ans. J'ai commencé à pratiquer pour me débarrasser de mon asthme, et j'y suis arrivé à 90%. Je ne faisais pas habituellement de méditation si ce n'est quelques affirmations et de la relaxation après mon pranayama. Le son OM ne présentait pas grand intérêt pour moi en raison de mon appartenance religieuse. Maintenant j'ai découvert vos leçons et j'ai commencé à pratiquer la méditation en suivant vos instructions, cela fait cinquante jours. (Ces trois dernières années mon yoga n'était pas régulier, mais je fais cinq minutes de pranayama chaque jour avant de commencer la méditation).

Quand j'ai commencé la méditation, tout allait bien et au bout de quelques jours j'ai ressenti une sorte de courant d'air frais agréable qui commençait à circuler dans mon dos pendant et après la méditation. Pendant mes prières dans la journée, et l'après midi, je ressens la même sensation dans mon dos qui s'étend jusqu'en haut. Je fais le pranayama et la méditation en siddhasana.

Voici ma question, ces dix derniers jours, pendant la journée, vers 10 heures du matin jusqu'à 2h30 ou 3h00 de l'après midi, je ressens la sensation de ce courant frais, mais uniquement dans mes deux jambes et dans mes bras, de l'épaule jusqu'au bout des doigts. Parfois c'est très puissant mais agréable. Pouvez-vous me dire de quoi il s'agit? J'avais cru comprendre que l'énergie coule dans les parties supérieures du corps et non vers le bas. Pouvez-vous m'expliquer ce dont il s'agit et pourquoi l'énergie coule vers le bas au lieu d'aller vers le haut? Je vous remercie de vos conseils.

R: C'est l'énergie de la kundalini. Elle peut être très évidente dans les bras et dans les jambes. Vous avez entendu l'expression "les pieds de lotus"? La kundalini va partout où le système nerveux se trouve. C'est-à-dire dans toutes les cellules du corps. Cela commence dans le nerf spinal (sushumna) et irradie à partir de là, parfois instantanément avec l'apparition de la conductivité extatique dans le nerf spinal, d'autre fois il faut plus longtemps pour que l'énergie de la kundalini fasse son chemin et quitte le nerf spinal. Egalement, d'un point de vue énergétique, le système nerveux subtil s'étend bien au-delà du corps via l'aura, et la kundalini s'étend jusque là aussi. C'est ainsi que les autres peuvent ressentir notre félicité extatique. Les bonnes vibrations, vous voyez ce que je veux dire.

Il y a de nombreuses années, j'ai eu la même expérience que celle que vous décrivez. La sensation était si agréablement intense dans mes jambes et dans mes pieds que la seule façon de pouvoir la calmer, était de marcher pieds nus tout autour de chez moi. C'était comme d'avoir des orgasmes dans les pieds. J'ai eu la même chose dans les mains et dans les bras aussi. L'activité physique aide à calmer tout ça. Vous devriez peut-être revoir la leçon sur les symptômes de la kundalini et comment y remédier si vous éprouvez le besoin d'apaiser vos symptômes.

Les symptômes sont liés à la friction entre la kundalini et les obstructions profondes qui sont relâchées. Après un certain temps cela s'équilibre pour devenir une suite sans fin de sensations extatiques partout dans le corps, tout en douceur. La vie dans l'extase!

Si je peux faire une supposition, je dirais que votre pranayama a ouvert votre système nerveux au cours des dernières années, et que maintenant la méditation profite de l'ouverture que vous avez ainsi cultivée dans votre système nerveux. Vous avez tout à fait raison de faire de la méditation pour compléter votre pranayama. La relation entre les deux pratiques, et l'importance de faire les deux, a été abordée maintes fois dans ces leçons, en commençant avec les premières instructions concernant la respiration de la colonne vertébrale. Vous pourriez envisager, en ce qui concerne le pranayama, de passer à la respiration de la colonne vertébrale, si ce n'est déjà fait. Cela accélère les effets du pranayama et en même temps cela équilibre davantage les énergies dans le système nerveux, de sorte que l'on fait plus de progrès en risquant moins d'avoir un excès d'énergie.

Ce sont de bonnes choses.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers