Leçon 133 - Q&R - Le nectar
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Samedi 6 mars 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Parfois je ressens un goût très sucré au fond de ma gorge. Ce n'est pas exactement sucré mais plutôt on pourrait dire madhur (un mot indien ... je ne suis pas sûr de son équivalent). Cela vient tout seul et disparaît après une heure environ. Je n'ai pas pu lui trouver une cause. Que ce soit dans ce que je fais ou dans ce que je mange. J'aime vraiment quand cela se produit, et plus j'avale, plus le goût est prononcé. Pouvez-vous m'éclairer?

R: Votre description fait penser au nectar, que l'on appelle amrita ou soma, qui descend du cerveau en passant par le pharynx nasal. Il est stimulé par les pratiques spirituelles, en particulier le pranayama, kumbhaka et kechari, bien que d'autres pratiques puissent aussi l'activer, parfois même seulement la bhakti.

La biologie de la kundalini implique que les essences sexuelles montent dans la colonne vertébrale, et aussi au travers du système digestif et d'autres canaux. Ensuite, dans le cerveau, il y a un processus qui amène le nectar à descendre dans le système digestif en suivant le passage avant dont nous avons déjà parlé, système digestif où il est traité à nouveau avant d'être renvoyé vers le cerveau. C'est un processus circulaire qui monte par le milieu et redescend par l'avant, de cette façon là. Cette biologie est la base de l'accroissement des expériences intérieures. Cela fait partie de la transformation spirituelle humaine. Les pratiques avancées de yoga sont établies de manière à favoriser cela.

Le nectar peut être sucré avec un parfum semblable à celui des fleurs. On le remarque davantage dans les premiers stades de l'éveil de la kundalini. Ensuite, plus tard, on le remarque moins. Ne vous fixez pas trop dessus. Continuez vos pratiques quelles qu'elles soient. L'expérience est une partie d'un processus plus vaste, pas un but en soi.

Ce sont de bonnes choses qui se produisent.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers