Leçon 128 - Q&R - Siddhasana et la pression dans la tête
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Mercredi 25 février 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Merci beaucoup pour votre discours très éclairant sur siddhasana étant à gauche et padmasana à droite. Mes expériences avec ces deux asanas correspondent tout à fait avec ce que vous avez décrit. Je remarque que lorsque je reste assis en siddhasana pendant plus d'une demi-heure, il y a une pression intense qui s'installe dans ma tête (le même genre de pression que l'on ressent dans la tête lorsque l'on fait mulabandha). Y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour diminuer l'intensité de cette pression? Je me demande si on peut utiliser un objet de substitution pour exercer une pression au périnée tout en étant assis en padmasana. Il me semble que cela permettrait d'avoir à la fois les avantages de siddhasana et de padmasana.

R: Je suis content que vous ayez trouvé cette leçon utile. Pour équilibrer la pression dans la tête, veillez à faire la respiration de la colonne vertébrale. Faites également sambhavi en même temps que mulabandha et siddhasana. Plus tard vous ajouterez kechari également, il joue un grand rôle dans la nouvelle biologie dans la tête. Tout cela aidera les énergies montantes à trouver un fonctionnement spirituel équilibré.

Il y aura certains ajustements dans la tête lorsque la biologie spirituelle s'élèvera. Je les appelle "de la douleur qui monte" et parfois il nous faudra attendre que ça passe. J'ai parfois ressenti de la douleur dans le bulbe rachidien (medulla oblongata), et vers l'avant jusqu'au troisième œil. C'est tout de l'histoire ancienne maintenant (ça s'est transformé en félicité extatique), il en sera de même pour vous. Si cela devient trop inconfortable diminuez un peu les mudras, bandhas et kumbhakas et laissez reposer. Cela devrait disparaître en un jour ou deux. Ca ressemble beaucoup à l'entraînement sportif, lorsque nous nous hissons progressivement à de nouveaux niveaux de performance que nous n'avions pas auparavant. Allez à votre rythme et n'en faites pas trop. Si l'inconfort dans la tête est chronique et si les changements dans la pratique n'ont pas d'effet, demandez conseil à votre médecin.

Dans une semaine ou deux, nous apprendrons une forme dynamique de jalandhara, qui fera passer toute la région qui va du cœur à la tête à la vitesse supérieure. Donc accrochez vous!

En ce qui concerne la combinaison de padmasana, siddhasana avec un objet, je n'ai pas essayé. Puisqu'il s'agit d'une science (nous recherchons les meilleures applications possibles de la connaissance), et que vous y avez pensé, pourquoi ne pas essayer et voir ce que cela donne pour vous? En faisant évidemment bien attention à ne pas dépasser la mesure pour ne pas créer un excès d'énergie.

Je vous souhaite de réussir.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers