Leçon 109 - Q&R - Bhakti, la méditation et le silence intérieur
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Vendredi 6 février 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Est il possible que la kundalini, disons, à défaut d'une meilleure expression, vous parle? Revenons un peu en arrière... après avoir lu la leçon sur la bhakti, je me suis attaché à rediriger mes désirs vers le spirituel, pas toujours très bien, mais à d'autres moments j'ai l'impression que mes pas et mes pensées se trouvent là où ils devraient être. A un moment, j'ai demandé à Dieu de me diriger à travers la divine énergie de la kundalini pour me faire savoir ce qu'est l'esprit et ce qu'est l'ego qui se fait passer pour l'esprit. Parfois je suis guidé par l'énergie sous forme de sentiments et de montées de félicité si je travaille d'une manière spirituelle. Donc, ma question est de savoir si la kundalini peut nous parler avec son énergie, ou bien si c'est une réponse directe venant de Dieu, ou des anges. Est-ce la bhakti? Y a-t-il des techniques que l'on peut utiliser pour aider la purification des vieilles habitudes et des anciens désirs pour les rediriger avec la bhakti?

R: Oui, Dieu peut nous parler, et il le fait tout le temps. Cela peut passer par la kundalini ou tout autre canal divin que nous choisissons. En choisissant un idéal spirituel et en nous focalisant dessus, nous pouvons filtrer le bruit qui est en nous et recevoir la guidance en permanence. Avec le temps nous ne faisons plus qu'un avec la guidance, car le gourou/Dieu est en nous, et il est nous. Il ne se trouve pas tant dans le mental. Dieu ne parle pas à l'intellect, donc faites attention aux jeux du mental que l'on peut se faire, nous pouvons construire des châteaux en Espagne en un rien de temps avec l'intellect. Il/Elle nous parle dans le coeur avec des sentiments et des intuitions. C'est aussi de cette façon là que nous parlons à Dieu, avec notre coeur, avec nos sentiments. Si notre bhakti pour notre idéal est intense, nos besoins seront communiqués automatiquement et nous saurons ce que nous avons à faire. C'est ainsi, un processus très intime qui émerge sous forme d'unité en nous, dans les niveaux intérieurs du ressenti.

Nous expérimentons un état de connaissance profondément en nous avant même que nous ne sachions. Si c'est ainsi que cela se produit, vous pouvez être sûr que c'est la guidance divine et non pas un tour joué par le mental.

La meilleure façon de cultiver la bhakti, c'est de purifier le coeur, ce qui se fait au moyen de toutes les pratiques avancées de yoga dont nous avons parlé jusqu'à présent, en particulier la méditation. Un coeur purifié est un coeur silencieux plein de félicité. La méditation fait apparaître le "témoin silencieux" en nous, qui est la conscience profonde du coeur qui nous permet de choisir dans quelle direction nos émotions vont aller. Avant l'apparition du témoin, nous étions tirés à hue et à dia par nos pensées et nos émotions, parce que nous étions identifiés à elles comme si elles étaient notre propre soi. Avec le témoin silencieux, nous expérimentons notre soi comme étant au-delà de tout cela, donc, les pensées et les émotions deviennent comme des objets que nous pouvons rediriger avant qu'ils ne se manifestent extérieurement. Nous pouvons faire un "travail intérieur" permanent sur nos pensées et nos émotions et ainsi éviter les problèmes qui surgissent quand tout ce qui nous traverse se déverse à l'extérieur. En essence, travailler au niveau du témoin silencieux nous permet de développer l'habitude de rediriger nos pensées et nos émotions profondément dans le mental avant qu'elles n'atteignent la surface. Ceci a été mentionné dans la première leçon sur la bhakti (#67). Le processus interne de la bhakti est davantage dans le ressenti que dans la pensée. Profondément en nous se trouve une séparation subtile entre le ressenti et ce que l'on pense. Cette ligne de séparation se situe à la jonction du coeur et de l'esprit, et c'est le point d'immobilité. La destination du yoga est de fonctionner à ce point d'équilibre silencieux et plein de félicité, pour vivre en union avec Dieu. C'est ce que cultivent la méditation et les autres pratiques de yoga avancées.
D'autres techniques seront exposées dans l'avenir, comme le perfectionnement du mantra, samyama et des techniques physiques, qui permettront à notre présence silencieuse dans le coeur de se développer, et elles renforceront considérablement notre témoin (la conscience de pure félicité) et notre bhakti.

Si vous voulez faire davantage maintenant, favorisez une attitude de service, et veillez à ce que vos émotions et vos désirs soient dédiés à cela. Toutes les émotions peuvent être redirigées de cette manière. C'est une voie d'abandon, et c'est quelque chose que l'on peut faire n'importe quand et n'importe où. C'est très bon pour le coeur. Mais ne vous laissez pas trop emballer. Nous ne voulons pas que cela soit au détriment des pratiques assises. La meilleure bhakti est la bhakti qui nous incite à pratiquer tous les jours.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers