Leçon 104 - Q&R - Les blocages d'énergie qui ne veulent pas partir
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Mardi 3 février 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: J'ai une ou deux questions pour lesquelles j'aimerais avoir votre avis... Si quelqu'un a des expériences de kundalini inconfortables, pensez vous que cela puisse aider d'aller voir un guérisseur qui travaille à un niveau énergétique, comme un maître de reiki ou quelqu'un dans ce genre, ou bien est-ce que c'est tricher, comme de prendre un raccourci qui ne fera pas vraiment gagner du temps sur le long terme? A condition que l'on continue les pratiques bien sûr, juste rechercher un peu d'aide à l'extérieur pour ôter les blocages.

Quand je médite, j'ai une douleur assez intense dans le dos, qui pourrait avoir un rapport avec la posture, mais qui pourrait être un blocage (ce que je soupçonne). J'ai essayé toutes sortes de supports du dos ou sur lesquels m'appuyer ou me soutenir, mais je n'ai toujours rien trouvé qui marche. Je peux méditer allongé sur le dos, cela me repose suffisamment pour pouvoir rester une demie heure et ne pas m'endormir, mais, intuitivement, je ressens qu'il y a quelque chose de spécial dans la position verticale, quelque chose concernant la relation entre le haut et le bas qui doit être important et à côté de laquelle je passe si je pratique en position horizontale. Qu'en pensez-vous? J'aimerai également savoir si je peux importer mulabandha, sambhavi et siddhasana du pranayama dans la méditation. Est ce correct?

R: S'il y a des expériences de kundalini inconfortables, des blocages chroniques, ou quoi que ce soit de ce genre, tout moyen qui permet de soulager est bon. Nous souhaitons que notre voyage soit aussi confortable que possible, sinon nous risquons de ne pas vouloir continuer, donc si le reiki, le massage, la guérison par l'énergie, la chiropraxie, le tai chi ou tout autre moyen disponible peuvent aider à soulager un blocage d'énergie qui ne veut pas partir, ne vous en privez surtout pas. Peut-être pourriez-vous relire la leçon sur les remèdes à apporter aux problèmes de kundalini, postée il y a quelques semaines. N'oubliez pas les asanas du yoga. Ceux-ci sont particulièrement recommandés pour les blocages dans la colonne vertébrale, si tant est qu'il n'y ait pas de problème médical. Si vous pensez qu'il puisse y avoir un problème médical, veillez bien à prendre conseil auprès de votre médecin.

Bien sûr, nous pouvons nous arranger pour que nos pratiques ne soient pas trop inconfortables, si c'est lié à l'énergie. La première chose à faire c'est vraiment les ajustements nécessaires lorsque notre énergie heurte un mur et que c'est inconfortable. L'énergie d'évolution vient de l'intérieur, détachant les obstructions et les poussant vers l'extérieur, et nous pouvons faire beaucoup pour accélérer ou tempérer ce processus dans les pratiques. Tout est là en réalité. Chacun de nous réagit différemment aux pratiques spirituelles. Nous voulons éliminer ces obstructions dans notre système nerveux en douceur tous les jours, pas avec un marteau piqueur. Donc évaluez vos pratiques pour les ajuster à vos expériences. Ce que nous faisons ici est "basé sur l'expérience".

Si vous méditez plus de vingt minutes, c'est trop. Parfois il faut pratiquer moins de vingt minutes quand beaucoup d'obstructions sont évacuées.

Quant à la posture dans la méditation, oui la position verticale vaut mieux que d'être allongé, mais nous ne sommes pas intransigeants à ce sujet, ici dans ces leçons. La méditation doit être confortable avant tout, sinon pourquoi s'en soucier? Donc, jusqu'à ce que la situation de votre dos s'améliore, soyez penché vers l'arrière autant qu'il est nécessaire. Mais ayez pour but de progressivement arriver à vous redresser. Ajoutez peut-être un coussin cette semaine, deux la semaine prochaine, trois la semaine d'après. Voyez si vous pouvez très progressivement retrouver une posture assise verticale tout en ayant un appui dans le dos. Si cette douleur du dos est un blocage d'énergie, elle devrait disparaître à un moment ou à un autre.

Pour ce qui est de savoir ce que l'on conserve de la pratique du pranayama lorsque l'on passe à la méditation, ce sont seulement les choses qui ne divisent pas l'attention. A ce stade, c'est seulement siddhasana, parce que cela ne requiert pas d'attention particulière de s'asseoir ainsi. Bien sûr, cela peut distraire un peut au début avec la stimulation du périnée, donc il vaut mieux ne pas s'asseoir de cette façon pendant la méditation avant que cela ne devienne une habitude familière et confortable pendant le pranayama. C'est à vous de voir. Mulabandha et sambhavi demandent trop d'attention pour être maintenus à ce stade, donc nous n'essayons pas de les faire pendant la méditation. L'idée c'est de garder l'esprit libre pour s'en tenir à la méthode simple de la méditation. C'est très important.

Avec du temps, de nombreuses choses yogiques se produiront spontanément pendant la méditation, au fur et à mesure que les processus de yoga deviennent plus fluides dans notre système nerveux. Certaines peuvent nous être familières. D'autre totalement nouvelles. Nous n'encourageons pas ces choses, mais nous ne leur résistons pas non plus. Si nous nous retrouvons dans la posture la tête en bas les pieds en l'air au milieu de la méditation, que faisons-nous? Oui, nous revenons sans effort au mantra.

Il y a bien peu de chances que nous nous retrouvions très souvent dans la posture sur la tête, mais d'autres choses inhabituelles peuvent se produire, et cela arrive. Cela fait partie de l'aspect du yoga qui connecte toute chose. Le système nerveux sait ce qu'il doit faire si nous lui donnons l'occasion de s'ouvrir. Le système nerveux est la source de tout le yoga. Nous ne faisons que lui donner un coup de main ici et là. Nous facilitons le processus d'illumination qui est automatique.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers