Leçon 103 - Q&R - La destinée et le libre arbitre
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Mardi 3 février 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Je pratique le yoga et la méditation depuis de nombreuses années en progressant lentement mais sûrement dans les "expériences". Le seul problème je présume, c'est que j'essaye de nombreuses techniques sans m'en tenir à une pendant longtemps. Est-ce le karma qui empêche le progrès dans la méditation? Devrait-on abandonner et laisser les choses se faire toutes seules, ou bien devrait on utiliser son libre arbitre pour faire que les choses se passent? Dans mon cas, c'est parfois le libre arbitre qui prend le dessus et parfois la destinée ...C'est un peu déroutant! Je vous en prie, dites nous ce que vous en pensez.

R: Je pense que votre question sur le libre arbitre est en partie traitée dans la leçon #84 "l'art de ne rien faire". Si nous nous laissons aller à devenir partie prenante de l'évolution, nous ferons quelque chose. Toute la nature fait quelque chose. Consciemment ne rien faire est encore faire quelque chose. L'astuce, c'est de faire quelque chose qui est très peu et qui facilite l'ouverture naturelle du système nerveux à la conscience de pure félicité et à l'extase divine. Nous voulons confier le processus à la capacité naturelle de notre système nerveux. Pour cela, nous devons donner une petite poussée ici ou là avec des leviers efficaces. C'est le propos des pratiques avancées de yoga.

Le karma/les samskaras/les obstructions enfouies dans notre système nerveux sont ce qui nous sépare de l'expérience divine. Les pratiques spirituelles ont pour but de stimuler le système nerveux pour qu'il se purifie, en ôtant les obstructions. Ne pas le faire et s'en remettre au "destin" prolonge le voyage, et revient à laisser le ménage qui devra être fait plus tard. Il y a du libre arbitre dans cela. Nous avons tous la liberté de choisir. Nous pouvons le faire maintenant ou plus tard. C'est le choix que nous avons. Si nous le faisons plus tard, ce sera peut-être plus facile pour nous en raison des efforts des autres et de la position des planètes. La plupart préfèrent s'y atteler plutôt que de rester assis dans le noir à attendre que quelqu'un d'autre allume la lumière.

Vous pourriez trouver la leçon #93 "les temps changent" intéressante. Elle explique comment l'apparition du "nouvel âge" (new age) est liée aux choix que nous faisons. Il en résulte que le "destin" est dans les étoiles. Le reste dépend de nous.

En ce qui concerne les nombreuses méthodes, l'analogie du "puits que l'on creuse" s'applique ici. Si nous creusons suffisamment longtemps au même endroit, nous finirons par trouver de l'eau. Si nous creusons ici, là et encore là bas, il nous faudra peut-être plus de temps pour trouver de l'eau. Donc, en général, il vaut mieux s'en tenir à une pratique ; à condition que s'en soit véritablement une et qu'elle ait fait ses preuves.

Dans ces leçons nous abordons toute une étendue de pratiques éprouvées et authentiques, et nous les mettons ensemble comme des briques, dans leur intégralité, pour que chacun puisse les faire selon sa propre capacité et à son propre rythme. Pour ceux qui suivent déjà une autre voie, tout ceci est offert comme "matière à réflexion". C'est notre approche.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers