Leçon 98 - Q&R - Le yoga et le mariage
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Mercredi 28 janvier 2004

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Est-ce qu'une personne peut se marier, et quand même pratiquer la méditation et atteindre le "but"? Comment le mariage aide-t- il/perturbe-t-il la croissance spirituelle d'une personne?

R: Le mariage n'est pas nécessairement incompatible avec la pratique spirituelle. Le mariage peut être une partie importante de la pratique spirituelle, car il peut nous aider à croître dans une vie de service fait avec amour. L'aspect sexuel ne doit pas non plus être dissuasif. Tout dépend de la façon dont vous l'approchez. La leçon précédente, sur le tantra, aborde la discussion sur ce sujet.

Je suis marié et j'ai des enfants adultes, et je me plonge dans les pratiques encore plus profondément, j'y trouve une vie remplie de joie. Le plus grand défi que le mariage et le fait d'avoir une famille pose pour la pratique spirituelle, c'est la nécessité de travailler pour subvenir aux besoins familiaux tout en trouvant le temps de pratiquer aussi. Cela nécessite un engagement fort, beaucoup de bhakti. On en retire beaucoup de bienfaits si on arrive à tout gérer.

Certains préfèrent se focaliser sur leur vie spirituelle. Ce n'est pas si simple non plus. Les renonçants peuvent devenir introvertis et étroits dans leur regard sur le monde, avec peu d'attention pour les autres, et finalement entravés dans leur progrès spirituel bien que faisant beaucoup de pratiques de yoga. Le service à une " famille", quelque qu'elle soit, est nécessaire pour que le coeur et la spiritualité puissent progresser. La famille peut être le voisin qui a besoin d'aide, notre épouse et nos enfants, notre communauté, ou toute l'humanité. Un lien en quelque sorte, qui nous relie aux autres par le service est important. Si c'est le mariage, très bien. Si ce n'est pas ça, alors quelque chose qui nous place dans une position d'avoir une responsabilité d'aider quelqu'un d'autre que nous même.

Si nous aidons les autres, nous nous aidons nous même. C'est l'une des plus anciennes sagesses des écritures sacrées.

Au bout du compte, le progrès spirituel dépend moins de notre environnement extérieur que de notre environnement intérieur. C'est pourquoi la méditation vient en premier. Elle va droit à la source et immédiatement commence à bâtir l'environnement intérieur correct, la conscience de pure félicité. Ensuite, il nous faut faire quelque chose avec cette qualité de silence intérieur. Nous agirons avec sagesse si nous prenons notre conscience de pure félicité pour la donner au monde sous forme de service. Alors nous sommes comme un canal, et la conscience de pure félicité et l'extase divine monte à travers nous pour se répandre à l'extérieur en direction des autres.

Si nous nous attachons à développer notre environnement interne, tous les environnements externes deviendront des domaines naturels de service, ce qui est aussi une pratique. Cela s'appelle karma yoga, le yoga de l'action, le service rendu avec amour. Le karma yoga n'est pas quelque chose que l'on peut forcer à se produire. Il se produit seulement quand l'esprit entre en expansion intérieurement. Tout dans le yoga est connecté comme ça. Tout dans la vie est connecté comme ça. Nous sommes Un, sous une forme multiple.

Donc, faisons nos pratiques avancées de yoga, puis sortons de notre pièce de méditation et voyons comment nous pouvons aider quelqu'un. Nous nous aiderons nous même.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers