Leçon 50 - Pranayama Q&R - Gérer son temps
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Mercredi 17 décembre 2003

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: J'adore le pranayama et la méditation, mais je dispose de si peu de temps. Je pars travailler à 7h30 le matin et je ne suis pas de retour avant 6h le soir. Ca paraît impossible. Que faut-il que je fasse?

R: Comme le dit le proverbe, « quand on veut, on peut ». Dans les tout débuts de ces leçons nous avons fait valoir le fait que le désir est l'ingrédient indispensable. C'est vraiment la clef. Nous pouvons avoir toute la connaissance du monde, mais si la volonté de l'utiliser n'y est pas, elle ne sert à rien. Ce que nous choisissons chaque jour déterminera notre chemin, et les résultats. Si nous nous trouvons dans une situation où nous ne pouvons pas agir selon nos désirs les plus chers, alors, tôt ou tard, il faudra que la situation change. Avec un désir continu, c'est-à-dire de la dévotion, et un engagement à agir, nous trouverons les moyens de contourner tous les obstacles.

Comment trouvons-nous le moyen de pratiquer deux fois par jour? Il y a beaucoup de possibilités. Cela requiert de la flexibilité afin de saisir les opportunités qui se présentent. La routine actuelle est de dix minutes de pranayama et vingt minutes de méditation. Si l'on ajoute le repos à la fin, cela fait environ trente-cinq minutes, deux fois par jour. Avec une longue journée de travail comme la votre, cela fait peut-être trop. Pas trop de pratique, mais trop de temps, surtout le matin. Vous avez la possibilité de faire plus court. Ce n'est pas l'idéal, mais cela vaut beaucoup mieux que de ne pas pratiquer du tout, ou que de se précipiter pour arriver à tout faire en trop peu de temps. Il est très important de faire « quelque » pratique deux fois par jour, le matin et le soir. Deux courtes sessions valent mieux qu'une longue. Le matin c'est là que le temps est le plus précieux, tandis que le soir vous aurez peut-être plus de temps, mais peut-être que vous êtes fatigué et que vous n'avez pas envie de faire quoi que ce soit, même pas de méditer.

Décidez de combien de temps vous pouvez disposer le matin, même si c'est très peu, et faites avec ça. Peut-être vingt minutes, peut être seulement quinze. Quoi que ce soit, utilisez ce temps. Si c'est vingt minutes, faites cinq minutes de pranayama, dix minutes de méditation et cinq minutes de repos. Si c'est seulement quinze minutes, faites quelques minutes de pranayama, dix minutes de méditation et quelques minutes de repos. Une stratégie qui peut marcher pour vous, c'est de faire votre pratique au lit aussitôt que vous vous réveillez, avant de vous lever. Cela place votre pratique en premier sur la liste le matin, comme ça vous ne risquez pas de l'oublier. Quand vous vous réveillez, asseyez-vous tout simplement et commencez le pranayama. Ensuite faites votre méditation. Ainsi votre pratique sera faite avant que vous ne quittiez le lit pleinement rechargé en conscience de pure félicité.

Le soir vous aurez peut-être un peu plus de flexibilité en ce qui concerne le temps. Si vous êtes fatigué, sachez que le pranayama et la méditation vous redonneront de l'énergie. Ce sera particulièrement vrai lorsque nous ajouterons les prochains niveaux des pratiques avancées de yoga. Prenez l'habitude de vous asseoir pour méditer dès que possible lorsque vous rentrez chez vous. Si ce n'est pas possible de pratiquer avant le dîner, fait vos pratiques une heure ou deux après manger, ou juste avant d'aller au lit si vous ne pouvez faire autrement. Ce n'est pas idéal mais c'est mieux que de ne pas pratiquer le soir. Si vous le pouvez, faites les trente cinq minutes complètes le soir. Mais n'essayez pas de compenser la séance courte du matin en en faisant une excessivement longue le soir, pas à ce niveau où vous débutez. Cela créerait de l'inconfort. Plus tard quand vous aurez plus d'expérience et que votre système nerveux sera davantage purifié, vous pourrez vous engager dans des sessions plus longues sans créer d'inconfort. A ce niveau et dans votre situation actuelle, faites du mieux que vous pouvez pour faire le plus possible de ces trente-cinq minutes de pratique, matin et soir. Si vous n'avez pas le temps, établissez une routine plus courte à faire deux fois par jour. C'est à vous de décider.

Dans les questions / réponses sur la méditation, nous avons vu comment faire pour méditer quand on voyage, ou que l'on se trouve ailleurs que chez soi. Ces suggestions s'appliquent aussi au pranayama que l'on ajoute au début de nos sessions. Le pranayama peut se faire discrètement dans les lieux publics. De l'extérieur ça ressemble à la méditation, une personne juste assise là, les yeux clos. Nous sommes détendus lorsque nous pratiquons le pranayama. Notre respiration lente et profonde peut à peine être remarquée par un observateur extérieur. Donc il est possible de faire votre routine tout entière dans un lieu public. Nous ne nous assiérons probablement pas les jambes croisées dans un lieu public. Ce n'est pas un problème. Le monde n'est pas parfait.

Pourquoi ne pas pratiquer en conduisant votre voiture? Beaucoup d'entre nous passent une heure ou davantage dans la circulation pour aller au travail tous les jours. C'est une grande partie de notre temps qui est ainsi engloutie. Pourrions-nous en faire quelque chose d'utile? Pas avec les yeux fermés. Bien sûr. Cela élimine la méditation. Mais le pranayama? Mieux vaut faire le pranayama avec les yeux fermés. Néanmoins on peut tirer quelques bénéfices à faire le pranayama avec les yeux ouverts, parce que c'est une pratique physique. Le faire tout en conduisant la voiture est loin d'être idéal, mais on peut le faire avec quelque profit. Vous pouvez envisager d'essayer de faire quelques respirations longues et profondes pendant environ dix minutes pendant que vous rentrez du travail. Vous pouvez aussi parcourir la colonne vertébrale en montant et descendant avec le souffle, les yeux ouverts. Gardez l'attention sur la conduite de la voiture. Dites vous que le pranayama passe après. Prenez les choses facilement. Le pranayama avec les yeux ouverts est moins distrayant que d'écouter la radio. Votre première responsabilité est de conduire de manière sûre. Mais vous pouvez ajouter quelques pranayamas, en arrière plan.

Si vous faites le pranayama dans la voiture, n'en faites pas trop. Quand vous arrivez à la maison, asseyez vous au moins dix minutes pour méditer et semer la graine de la conscience de pure félicité dans votre champ fertile de pranayama. Nous ne voulons pas que des mauvaises herbes prennent racine dans ces nerfs cultivés qui sont les vôtres. Si vous êtes vraiment attaché à votre transformation spirituelle, ce sera votre priorité que de caser deux pratiques par jour. Il y a de nombreuses façons de faire ça. Soyez créatif, et pratiquez toujours de façon sûre.

Bien évidemment, la situation idéale c'est d'avoir tout le temps dont nous avons besoin le matin et le soir. Les gens qui travaillent à leur compte ou qui sont retraités peuvent accorder aux techniques avancées de yoga le temps nécessaire pour en retirer le maximum de bénéfice. Avec davantage d'expérience, ils peuvent aussi accroître progressivement la durée de leur pratique pour accélérer encore davantage leur progrès. Les pratiquants avancés qui ont un travail ont aussi la possibilité de faire des sessions plus longues pendant les vacances et les week-ends, peut être même tous les jours avant et après le travail. Il y a de nombreuses façons de s'y prendre. Plus tard, nous discuterons des possibilités de faire des pratiques plus longues lorsque vous aurez avancé sur le chemin.

La gestion du temps dont on dispose pour les techniques avancées de yoga est un point important à considérer, à la fois pour établir une pratique biquotidienne régulière au début, puis pour allonger la pratique au fur et à mesure que des niveaux plus avancés de transformation se présenteront. Soyez conscient du temps dont vous disposez dans cette vie, et faites en le meilleur usage possible.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Leçons faciles Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers