Leçon 43 - Pranayama Q&R - Le pranayama et la méditation, quelle relation?
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Vendredi 12 décembre 2003

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: J'ai des expériences merveilleuses de félicité pendant mes premières pratiques de pranayama, et elles débordent sur le temps de ma méditation. Mon corps se balance et je ressens des vagues de plaisir monter dans ma colonne au point d'en avoir la chair de poule. J'ai remarqué que mon attention revenait sur la respiration dans la colonne vertébrale pendant la méditation. Est-ce que c'est bien? Quel rapport y a-t-il entre le pranayama et la méditation? Le pranayama est-il une sorte de méditation? Est-ce que l'on peut garder uniquement le pranayama comme pratique sans faire la méditation comme on l'a apprise?

R: Vos premières expériences sont magnifiques, un avant-goût merveilleux des choses à venir. Puissent-elles vous inciter à poursuivre ce chemin qui conduit à l'illumination. Avec une pratique régulière du pranayama et de la méditation, vos expériences vont devenir beaucoup plus profondes.

S'il se produit des mouvements pendant le pranayama ou la méditation, ne vous en préoccupez pas trop. Ceci, que les mouvements soient agréables ou désagréables. Revenez simplement et sans effort à la pratique que vous faites, que ce soit le pranayama ou la méditation. Si les mouvements persistent au point que vous ayez du mal à revenir facilement à votre pratique, alors laissez votre attention se porter sur les mouvements quelques instants, en veillant bien à ne pas les favoriser, ni à leur résister. Une fois qu'ils se sont calmés un peu, vous devriez pouvoir revenir à votre pratique sans effort.

Des mouvements agréables, et des sensations agréables sans mouvement, cela peut être trompeur lorsqu'ils se produisent pendant le pranayama et la méditation. Nous avons tendance à nous laisser attirer par eux. C'est naturel. Là où il ne faut pas se laisser prendre, c'est de confondre le plaisir qui se manifeste avec la pratique, et de se focaliser à tort sur le plaisir. Gardez bien à l'esprit que ses expériences ont lieu en raison d'une pratique correcte du pranayama et de la méditation. Mais pour progresser, nous devons continuer nos pratiques et ne pas en dévier en portant une attention excessive sur les expériences extatiques qui se produisent. Ce qui ne veut pas dire que ces expériences ne sont pas bien venues. Elles le sont. Nous faisons ces pratiques de yoga avancées pour pouvoir vivre dans un état d'extase! En poursuivant nos pratiques quotidiennes, les expériences extatiques déborderont et feront partie intégrante de notre vie de tous les jours. C'est ce que nous recherchons. Donc, si elles se présentent pendant notre pranayama ou notre méditation, nous les accueillons avec joie et nous revenons à notre pratique. C'est ainsi que nous favorisons la manifestation de l'expérience extatique dans notre vie. Nous aurons l'occasion de reparler plus en détail de la façon de maintenir l'intégrité de nos pratiques lorsque nous expérimentons des vagues d'extase un peu plus tard. Avec le temps, l'extase deviendra l'expérience dominante pendant nos pratiques, et cela représente un défi à surmonter sur la route qui conduit à l'illumination. Mais c'est un défi très agréable.

Il peut arriver aussi parfois que nous nous trouvions en train de faire le pranayama pendant la méditation et vice versa. Quand cela se produit, nous revenons simplement à la pratique que nous devrions être en train de faire à ce moment là. Nous ne devons pas essayer de faire les deux en même temps. Les deux sont basés sur la simplicité de l'attention, c'est-à-dire de favoriser sans effort le mantra pendant la méditation, ou de favoriser sans effort la respiration dans la colonne vertébrale pendant le pranayama. Si nous essayons de favoriser les deux en même temps, nous divisons l'attention et ceci n'est bon pour aucune des deux pratiques. Donc, en premier nous faisons le pranayama, puis après nous faisons la méditation. C'est la formule pour obtenir le maximum d'effet.

La méditation et le pranayama sont deux pratiques distinctes qui ont des buts différents. La méditation instille en nous le silence de la conscience de pure félicité. Le pranayama relâche les nerfs subtils et stimule le flot de prana de façon particulière. Ceci procure à la conscience de pure félicité l'opportunité de s'écouler de façon dynamique dans le système nerveux. Au début, on en fait l'expérience sous forme d'un accroissement sans fin d'extase en expansion, puis plus tard comme de la manifestation de la conscience du soi, universel et béatifique. Le pranayama est très proche de la méditation, mais ce n'est pas de la méditation. La méditation est très proche du pranayama, mais ce n'est pas du pranayama. On pourrait dire que chacun d'eux vient d'un bord opposé jusqu'à toucher la frontière subtile qui existe entre la conscience de pure félicité et le prana qui est partout en nous. En pratiquant le pranayama et la méditation, l'un après l'autre, nous dissolvons la frontière par les deux côtés. Nous faisons coup double. C'est le grand bénéfice que l'on retire de faire les deux pratiques.

Le pranayama sous ses différentes formes à une importance énorme et nous en ferons un grand usage. C'est l'une des clés principales pour ouvrir le système nerveux humain à l'expérience divine. Mais le pranayama ne remplace pas la méditation. Ce n'est que par la méditation que le système nerveux peu s'imprégner de conscience de pure félicité. Le pranayama, et les autres techniques dont nous parlerons, aident grandement à créer le terrain qui permettra à la conscience de pure félicité à se manifester, ce sont aussi les moyens qui permettront son expansion vers l'extérieur, mais ce ne sont pas la cause première de son apparition. Celle-ci est la méditation. Pour cette raison, le pranayama n'est pas recommandé comme pratique seule, sans la méditation.

La méditation, elle, peut être pratiquée toute seule. C'est une pratique complète qui conduira à un plein épanouissement de la conscience de pure félicité chez le pratiquant, sur une période de temps assez longue. C'est pourquoi nous avons dit que la méditation était suffisante pour ceux qui ne désirent pas pratiquer d'autres techniques avancées de yoga pour accélérer le voyage. La méditation est la meilleure pratique que l'on puisse faire quand on ne veut pas en faire plusieurs.

D'autre part, la pratique du pranayama tout seul sans la méditation peut laisser le pratiquant vulnérable d'une certaine façon. Imaginez que vous soyez en train de labourer un champ, de retourner ce sol riche encore et encore. Il se trouve exposé, fertile et prêt à être ensemencé. Mais quelle graine allez-vous semer là? Si vous méditez profondément avec une méthode efficace, vous ensemencerez le champ avec la graine de la conscience de pure félicité. Et elle germera et grandira, vigoureuse, emplissant le champ de joie. Et si vous ne méditez pas, si vous ne plantez rien de particulier dans votre champ de pranayama fertile? Que va-t-il pousser? Quelque chose poussera. Mais quoi? Tout ce qui se trouve à proximité. Des désirs, des pensées, des émotions, quoi que ce soit qui souffle sur ce champ. Pour dire la vérité, beaucoup d'herbes pourront y pousser parce qu'il n'y a pas de graines de conscience de pure félicité pour remplir le champ. C'est pourquoi le pranayama pratiqué seul pendant des mois et des années peut conduire vers moins au lieu d'aller vers plus. Chez certaines personnes ce genre de pratique déséquilibrée peut conduire vers une rigidité accrue, de l'égoïsme, de l'anxiété, de la colère ou tout simplement de la malchance. Méditez chaque jour après avoir fait le pranayama et vous ferez l'expérience du contraire, et à profusion, la flexibilité, la compassion, la paix, la joie et beaucoup de chance. C'est ainsi que cela fonctionne.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers