Leçon 29 - Méditation Q&R-L'alcool, le tabac et les drogues
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Jeudi 4 décembre 2003

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: J'aime bien boire quelque chose quand je rentre du travail. Cela ne semble pas avoir un très bon effet avant la méditation, ni après d'ailleurs. Est-ce que boire est incompatible avec la méditation?

R: La méditation consiste à cultiver la pureté profondément dans le système nerveux. Il en découle beaucoup de bienfaits dans notre vie. Il est évident que prendre des substances qui retardent la purification du système nerveux n'aidera pas le processus de méditation.

Ce n'est pas une leçon de morale. C'est du bon sens. Plus important encore, c'est basé sur l'expérience. Si quelque chose n'est pas bon pour nous, nous finirons par arrêter de le faire. Peut être qu'avant que nous ne commencions la méditation, un verre ou deux nous donnaient un soulagement par rapport aux tensions de notre vie. Cela obscurcissait nos perceptions, ou les modifiait de telle sorte que nous en ressentions un mieux être temporaire. Après avoir commencé à méditer, l'expérience change. La paix, le bonheur et la clarté que nous découvrons venant de l'intérieur sont tout à fait différents des états chimiques temporaires dont nous avions l'habitude auparavant. Il n'y a pas de comparaison possible entre les deux et nous commençons à percevoir les choses sous un angle différent. Le plaisir transitoire de la boisson perd de son lustre à côté de la joie permanente qui résulte de la méditation.

A nouveau, il ne s'agit pas de morale. Ce n'est pas un interdit. C'est votre choix, toujours. Si votre choix c'est d'obtenir davantage de votre vie, de pratiquer la voie de la méditation et les autres pratiques avancées de yoga, alors le choix est vite fait. L'accroissement de l'expérience de la conscience de pure félicité entraînera un changement dans votre attitude vis-à-vis de l'alcool. Pratiquez régulièrement pour percevoir les effets de la méditation et vous constaterez avec le temps que les choses qui ne sont pas bonnes pour vous auront tendance à ne plus vous attirer. A part l'alcool, les gens se rendent compte de la même chose en ce qui concerne les drogues, le tabac et même la caféine. Il n'y a pas de règle, juste l'expérience de la conscience de pure félicité, notre véritable nature qui se déploie. Tout ce que nous avons à faire, c'est de méditer deux fois par jour et d'écouter ce que notre silence intérieur nous dit. Nous saurons alors ce que nous devons faire.

En ce qui concerne les médicaments, c'est autre chose. Suivez les instructions de votre médecin. Si vous constatez qu'un médicament interfère avec la méditation, parlez en avec votre médecin. Voyez si il y a un moyen de concilier votre besoin médical et votre besoin de méditation.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers