Leçon 27 - La localisation du mantra
 Leçons principales:  Leçons de Tantra:  Leçons clés:
De: Yogani
Date: Mercredi 3 décembre 2003

Aux nouveaux membres: il vous est recommandé de commencer les leçons au début, les leçons précédentes étant nécessaires à la compréhension de celle-ci. La première leçon s'intitule « le but de ces leçons » et porte le numéro 10.

Q: Faut-il penser le mantra dans des parties du corps? Parfois il se place dans des endroits du corps en moi.

R: Non, nous ne plaçons pas délibérément le mantra dans un endroit du corps. C'est une question délicate parce que le mantra a une qualité vibratoire qui éveille le système nerveux de façon particulière, comme nous en avons déjà parlé dans la question sur la qualité vibratoire du mantra. Donc il est possible qu'on en fasse l'expérience à un endroit ou à un autre, comme vous le dites. Mais nous ne favorisons pas ça. Nous continuons avec la méthode simple d'utilisation du mantra que nous avons vue, toujours.

Le système nerveux dans ses niveaux les plus subtils est comme un diapason, ou plutôt comme une multitude de diapasons parmi lesquels un petit nombre seulement harmonise les vibrations de tous les autres. Le mantra entre en résonance avec ces quelques diapasons là. Par la suite, nous perfectionnerons le mantra pour élargir son influence sur cet effet de diapason. Le résultat en sera un silence intérieur immuable plus vaste et plus profond également expérimenté comme la conscience de pure félicité s'élevant en nous.

Si le mantra se place dans un endroit ou un autre du corps, c'est bien. Nous ne résistons pas à cela. Nous ne le favorisons pas non plus. De la même façon que nous laissons le mantra s'apaiser naturellement dans des niveaux de plus en plus silencieux, de même nous le laissons se produire dans le corps là où il se met de lui- même. Si il ne se place pas dans un endroit particulier du corps, c'est bien aussi. La localisation physique n'a rien à voir. Le mantra résonne de façon naturelle en fonction du processus de purification complexe qui se déroule en nous pendant que nous méditons. Tout ce que nous avons à faire c'est de suivre la simple procédure de penser le mantra sans effort et d'y revenir doucement quand nous nous rendons compte que nous l'avons oublié.

Une autre raison pour laquelle la question que vous posez sur la localisation du mantra est délicate, c'est que bientôt nous aborderons le pranayama et que nous ajouterons une technique de respiration avancée avant chaque méditation. Cela veut dire que nous déplacerons notre attention associée au souffle de façon particulière dans le corps. Nous utiliserons deux techniques l'une après l'autre, le pranayama et la méditation, chacune bien différente de l'autre dans sa méthode. Elles se complémenteront de façon très puissante comme vous le verrez. Ce sera le début de l'intégration des techniques avancées de yoga qui est de première importance. Chaque partie sera faite indépendamment l'une de l'autre. Et pourtant, en utilisant ces méthodes à la suite l'une de l'autre, une intégration commencera à se mettre en place en nous. Le tout sera plus que la somme des parties. Au lieu d'utiliser une seule voie naturelle vers le divin en nous (l'esprit), nous en utiliserons deux (avec le souffle). Ensemble, elles transformeront notre système nerveux de façon plus rapide, ce qui se reflètera dans une plus grande purification, avec les expériences correspondantes. Ce processus d'intégration des pratiques sera progressivement élargi pour englober de façon encore plus complète tous les chemins naturels qui passent en nous pour faire émerger la pure conscience de félicité avec des moyens toujours plus dynamiques. Cette intégration des pratiques est un processus délicat, tout comme l'apprentissage d'un instrument de musique. Il faut que nous soyons capable de faire quelque chose à un moment donné puis quelque chose de différent à un autre moment. Avec certaines pratiques, nous aurons à faire plusieurs choses en même temps. Tout cela fait partie du déploiement naturel en nous, et les pratiques elles mêmes deviendront naturelles et automatiques. Les résultats obtenus ne peuvent être décrits de façon adéquate par des mots, si ce n'est peut-être par la poésie. Il faut que vous y alliez et que vous voyiez par vous-même. C'est la véritable « ultime frontière ». C'est le cosmos dans toute sa gloire et vous en êtes la porte.

Le gourou est en vous.

AYP Plus
voir newsletter no.37

Livres en français:

Série pour
l'illumination spirituelle
Livres en anglais:

Easy Lessons: Spiritual Adventure Novel Enlightenment Series Questions & Answers